Créer un environnement favorable aux entreprises

Créer un environnement favorable aux entreprises

Créer un environnement favorable aux entreprises

Un cadre législatif idéal

Londres, capitale du business-friendly

Cette page explique comment créer un environnement favorable aux entreprises avec la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. En effet, la Grande Bretagne est reconnue pour son cadre législatif idéal pour les entrepreneurs et investisseurs. Donc, Londres est le lieu incontournable de rencontres entre dirigeants de sociétés et financiers. Depuis l’arrivée du Premier Ministre au pouvoir, ce  dernier veut faire, du Royaume-Uni, le hub de l’attractivité fiscale et de la compétitivité mondiale. Bienvenue à Singapour sur Tamise !

Sommaire

 

Comment créer un environnement favorable aux entreprises ?

Le Brexit, une opportunité unique !

Depuis le 31 janvier 2020, la Grande Bretagne a quitté l’Union européenne après 47 longues années de collaboration.

Comme le disent nos politiques à Westminster, la Grande Bretagne n’a ni d’ennemis, ni d’amis. Elle  n’a que des intérêts.

En effet, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne représente une opportunité historique pour diverger des lois votées à Bruxelles.

La vision du Premier Ministre

Ainsi, Boris Johnson désire niveler par le haut et faire mieux pour le peuple britannique afin d’attirer les talents internationaux.

  • Une main d’œuvre qualifiée
  • Des hauts salaires
  • Une fiscalité attractive
  • La politique d’immigration orientée vers les talents
  • Un cadre législatif simple et souple pour les acteurs économiques

En clair, voici la vision du locataire du 10 Downing Street pour cette décennie. De plus, cela sera accompagné de nouveaux modèles économiques.

Innover, s’adapter et prendre un nouveau virage

Tout comme Thatcher en son temps, Boris Johnson veut donner, au Royaume-Uni, une nouvelle impulsion pour les 40 prochaines années.

Il en va de la place de Londres sur la scène mondiale. Or, l’alliance de l’innovation et de la flexibilité fait des miracles en Angleterre.

C’est l’ADN même des britanniques !

Attirer les entrepreneurs et investisseurs étrangers

Ainsi, la dérégulation, la simplification administrative et la souplesse du droit des sociétés permettent de dérouler le tapis rouge pour les créateurs de richesses.

L’alliance de la simplicité du droit des sociétés et du droit du travail font, de Londres, la destination favorite des entrepreneurs, investisseurs, étudiants et talents internationaux.

Depuis Londres, voici comment et pourquoi créer un environnement favorable aux entreprises et dirigeants de TPE et PME.

Créer un environnement favorable aux entreprises

Tout pour délocaliser son entreprise

Par conséquent, créer un environnement favorable aux entreprises est une réelle volonté politique à Londres, Angleterre.

C’est au cœur de l’action politique des gouvernements.

Créer un cadre idéal idéal pour les entrepreneurs

Donc, la délocalisation de son entreprise en Europe est le levier stratégique de votre réussite. Cependant, elle doit correspondre à des objectifs tangibles.

Or, déménager son siège social à l’étranger est une opération qui demande de la réflexion pour de nombreuses raisons.

Que vous soyez seul ou avec des employés, l’un n’empêche pas l’autre. Tout est question de méthode et ambitions pour vos activités.

Quelles sont les raisons d’un transfert du siège social de son entreprise ?

Trouver un environnement meilleur pour son entreprise !

C’est la recherche d’un environnement meilleur pour les affaires, qui guide les dirigeants d’entreprises dans 80% des cas.

Par conséquent, implanter son entreprise et mettre le siège social d’une société dans une autre juridiction semblent pertinents à cause de la lourdeur en France.

Donc, les motifs sont multiples, mais ils restent axés autour de la recherche d’un écosystème entrepreneurial plus propice.

Dans la plupart des cas, les raisons sont les suivantes :

  • Économies des coûts d’exploitation et de production pour l’entreprise
  • Environnement plus business-friendly
  • Marché à fort potentiel
  • Accès à une main d’œuvre qualifiée
  • Recherche de partenaires commerciaux et financiers dans votre secteur d’activité
  • Cadre favorable à la réussite des entreprises…

Hors de l’Union européenne, nombreuses sont les raisons pour délocaliser son entreprise à Londres ou dans une autre juridiction dans le monde.

Londres, Royaume-Uni : Créer un environnement favorable aux entreprises

Le droit pour créer un environnement favorable aux entreprises

Grâce à un droit des sociétés et du travail simple et souple, Londres s’impose comme un bijou dans l’écrin du business.

Donc, Londres reste l’aimant du business en Europe et dans le monde. Or, le Brexit va renforcer le prestige, le rôle et l’influence du Royaume-Uni dans le monde.

Un savant mélange de géopolitique, finance, économie, emploi et numérique en vue d’attirer les entreprises étrangères en Angleterre !

En conséquence, le nombre d’investisseurs étrangers et d’acteurs du capital-risque dépasse les chiffres de tous les pays de l’UE.

Sur ce plan, la France reste un petit joueur sur la scène mondiale, malgré l’amélioration constatée avec l’arrivée de Macron à la Présidence.

Par exemple, Londres est le centre financier mondial. En fait, Paris se trouve à la 27ème place mondiale.

Où se trouve le CAC 40 ? En banlieue de Londres depuis des années !

Écosystème, Royaume-Uni et Union européenne

Donc, créer un cadre propice aux entrepreneurs se fait avec des lois innovantes et une vision pour le futur de son pays.

C’est ainsi que le droit britannique des sociétés du travail fait référence dans le monde des affaires, pas celui de la France.

Droit des sociétés au Royaume-Uni

Au fil des années, le droit des sociétés du Royaume-Uni est d’une simplicité surprenante pour nous les français.

En effet, l’immatriculation d’une entreprise se fait en ligne sans aucun contact avec l’administration britannique.

Ainsi, ceci prend 3 heures et totalement dématérialisé.

Au pays de la libre entreprise

Voici quelques exemples pour illustrer la simplicité du droit des sociétés et de la fiscalité attractive des entreprises :

  • Le RSI et URSSAF n’existent pas à Londres
  • Zéro appel de charges
  • Les charges sociales sont à 13,8% pour la part-employeur
  • Deux déclarations annuelles, bilan compris
  • Le contrat de travail est un document standard régi par la loi britannique
  • Un contrat zéro-heure donne aussi de la souplesse aux entreprises

De plus, les procédures administratives des entreprises sont dématérialisées depuis 2002 et l’arrivée de l’internet haute vitesse.

Droit du Travail au UK

Décrié en France, le contrat zéro heure offre un environnement favorable aux entreprises avec la souplesse d’embaucher selon les besoins.

Depuis des décennies, Londres joue la carte de la flexibilité avec un droit du travail simple. Or, le  contrat zéro heure représente moins de 5% de la population active.

À ce titre, ce dernier confère de la flexibilité aux TPE – PME. Ceci est vrai dans la restauration et les sociétés de services.

Pour résumer, le contrat zéro heure reste un levier stratégique pour les petites entreprises. Souvent, il est utilisé pour des postes sans qualification.

Ainsi, il s’agit d’une arme efficace pour lutter contre le chômage. Résultat : un chômage à 3.8% au plus bas depuis 1971 !

Code du Travail du Royaume-Uni

À l’inverse de la France, le droit du travail UK s’avère bien plus souple et réaliste. Deux visions différentes de la société !

D’un côté, l’assistanat et les aides envers les nécessiteux sont l’un des piliers sociaux de la France.

Quant à la Grande Bretagne, le pays est plus orienté vers la liberté d’entreprendre et le succès (ou l’échec) de chacun.

Pour comparaison, le Code du Travail en France contient 11.000 articles et des milliers de pages. En outre, le droit du travail UK est en phase avec les années 2020.

Un art de vivre !

Avec un cadre législatif stable et attractif, dérouler le tapis rouge n’est que formalité au royaume du Brexit et de la libre entreprise.

À l’inverse de la France et des réformettes de Macron, les deux pays ont de nombreuses similitudes. Cependant, ils ont deux visions différentes du monde !

Experts comptables à Londres

Fiscalité des entreprises au Royaume-Uni

Afin de créer un environnement favorable aux entreprises, le Royaume-Uni met en avant ses atouts sans être un paradis fiscal.

En effet, la fiscalité des entreprises et des personnes permet de créer un paradis pour entrepreneurs. À l’opposé,  la France est le paradis du fisc.

Zéro lourdeur administrative

Donc, l’impôt sur les bénéfices des entreprises au Royaume-Uni n’est pas le seul avantage en comparaison des autres pays de l’Union européenne.

Pour cela, Forbes et la Banque Mondiale ont déclaré le Royaume-Uni le meilleur pays au monde pour démarrer et développer son entreprise.

Après 2018, c’est la seconde fois à la fin de 2019. Pas surprenant que Londres soit le plus gros centre financier en Europe et le second au monde.

Par ailleurs, la capitale britannique confirme son leadership dans le numérique et les affaires. À dire vrai, Londres est la capitale des capitales européennes.

Paris, banlieue du Grand Londres ? Oui !

Impôt Société France vs Royaume-Uni

Sur le plan fiscal, l’impôt des sociétés en France sera de 25% en 2022. Cette année, l’impôt des sociétés est à 19% au Royaume-Uni.

Que sera-t-il en 2022 ?

Pour comparer, l’impôt des sociétés au Royaume-Uni sera aux alentours de 12% dès avril 2021, quel que soit le bénéfice des entreprises.

De fait, la promesse électorale est déjà projet de loi.

Créer un environnement favorable aux entreprises

Tout pour créer un environnement favorable aux entreprises

Attirer les étudiants, entrepreneurs et investisseurs internationaux

Avec le Brexit, l’Union Européenne perd son second contributeur en valeur et en pourcentage à son budget pluriannuel.

Depuis des années, la City de Londres reste incontournable dans le monde de la finance, des banques et des affaires.

Or, les conséquences financières seront importantes pour la zone Euro et la Grande Bretagne. Tout dépend de la nature de la nouvelle relation et des accords commerciaux.

À ce jour, la rédaction reste dubitative sur la réalité d’un accord d’ici la fin de l’année. De toute façon, cela n’aura aucune conséquence grave.

Avec un PIB tourné favorable aux sociétés de services, le Royaume-Uni renforce sa suprématie en la matière avec les services financiers.

Rendez-vous fin 2020 !

Qui sera le gagnant du meilleur environnement pour les entreprises ?

Certainement pas la France, car c’est le pays le moins compétitif et avec la pression fiscale la forte au sein de l’OCDE.

Or, le classement Doing Business 2020 publiée par la Banque Mondiale (page 4) met la Grande Bretagne dans le Top 10 mondial.

Pour sa part, la France se trouve à la 32ème place derrière la Chine.

Le rapport de la Banque Mondiale dénonce le manque d’attractivité de l’hexagone et un climat social très instable.

Un expert à Londres +44 2081 44 45 46

Des questions sur l’écosystème numéro 1 au monde ?

Afin de gagner du temps, prenez un RDV personnalisé via notre plateforme de réservation en ligne.

Aussi, vous pouvez prendre contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 15 heures ou via WhatsApp sur le mobile au +44 7903 813 717.

Sans attendre, abonnez-vous à la newsletter mensuelle et suivez Business Booster 247 sur Facebook, YouTube et Twitter.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill