Brexit 2019

Brexit 2019

Brexit 2019

Conséquences du Brexit

Article 50 de la Constitution de l’UE

À une année de la sortie de l’Union Européenne, le Brexit commence à prendre forme dans la vraie vie.

En date du 23 Juin 2016, la Grande Bretagne opte pour la sortie de l’Union Européenne et déclenche un coup de tonnerre à Bruxelles.

Tous les leaders politiques, y compris le Premier Ministre Cameron, ne s’attendaient pas à ce résultat. De fait, David Cameron démissionne quelques jours après.

Theresa May remplace David Cameron

Anciennement au Ministère de l’Intérieur, Theresa May devient Premier Ministre. Pour information, elle a voté pour rester au sein de l’Union.

Après le déclenchement de l’article 50, il reste – au 29 mars 2018 – 1 année avant la sortie du Royaume-Uni.

Cependant, le Gouvernement britannique a conclu une période de transition qui va jusqu’au 31 décembre 2020.

Pour faire simple, le Royaume-Uni sort du Traité de Rome dès 2021. Quelles seront les conséquences pratiques?

À ce jour, nous avons déjà quelques directions claires pour la nouvelle relation commerciale entre les 2 parties. Comment cela va t’il nous impacter?

Brexit: Conséquences

La circulation des personnes

La libre circulation des personnes s’applique pour l’instant. Cependant, les règles vont vite changer. Dès 2021, il faudra obtenir un visa type ESTA pour se rendre en Grande Bretagne.

Ce visa « dit de tourisme » sera valable pour une période donnée. En fait, les citoyens de l’Union ne pourront pas travailler en Grande Bretagne.

Avant le 29 mars 2019

Pour ceux arrivant à Londres avant cette date, il y aura peu de démarches à réaliser selon l’accord conclu avec l’Union Européenne.

Envie de vous expatrier?

Après le 1 janvier 2021

Pour ceux qui désirent s’installer à Londres au-delà, il y aura un visa à demander. Le futur système des visas ressemblera probablement à celui des USA.

Par conséquent, nous pourrons vous en dire plus sur cette nouvelle prestation dès 2019.

Les accords commerciaux

D’ici au 31/12/2020, la libre circulation des capitaux, des produits et des services reste en vigueur. Donc, rien ne change d’ici là.

Cependant, de nouveaux accords commerciaux sont en cours de négociations. Ces derniers entreront en vigueur dès 2021.

En ce qui nous concerne, nous anticipons un accord de libre-échange comme annoncé par Donald Tusk, Président de l’Union Européenne.

En effet, il y a trop d’argent et d’emplois sur la table pour toutes les parties en présence. Le bon sens du business aura le dernier mot.

Brexit: Conséquences

Brexit & Business

Quelles sont les conséquences pour les entreprises?

Plusieurs scénarios et solutions sont possibles pour les importateurs et exportateurs en relation commerciale avec le Royaume-Uni.

Depuis le résultat du référendum, l’incertitude règne pour les entreprises, le secteur du numérique et le monde de la finance.

De fait, la volatilité de la Livre Sterling est au rendez-vous, au fil des informations. À ce jour, la devise britannique est revenue à un niveau acceptable.

De toute façon, la Livre Sterling était sur-évaluée. Par conséquent, ce rééquilibrage nous semble opportun.

Les importateurs et exportateurs doivent prendre les nouveaux enjeux en considération. En conséquence, l’entrepreneur doit revisiter sa stratégie d’entreprise.

En effet, votre projet de développement à l’international fait partie intégrante de la problématique du Brexit.

Selon votre situation, 2 options restent à votre disposition:

Prenez un virage à 360° en donnant une nouvelle impulsion à votre entreprise!

Quelles sont les conséquences pour l’immobilier?

Dans son ensemble, le marché de l’immobilier au Royaume-Uni reste orienté à la hausse. Celui du centre de Londres a baissé un peu (mais si peu).

En effet, les prix de la capitale britannique étaient surévalués. Cependant, le Grand Londres ne cesse de s’afficher à la hausse.

Les loyers à Londres et Grand Londres ont augmenté de 50% en moyenne, depuis 2008. Quant à la City, les prix à la vente ont baissé de 8%.

À l’inverse, la banlieue de la capitale ne connaît pas la baisse. En ce qui concerne la province, les prix des biens immobiliers demeurent à la hausse.

Une accalmie du marché est constatée, car les transactions immobilières sont plus longues à cause des négociations.

En effet, le délai moyen de vente d’un bien était de 2 à 3 semaines avant le référendum. Il tourne maintenant à 45 jours.

Les acquéreurs trouvent, dans le Brexit, un levier de négociations.

Brexit: Conséquences

Quelles sont les conséquences pour l’économie britannique?

Alors que tous les experts prédisaient une baisse de l’activité et l’arrêt de la croissance économique, rien de tel ne se passe au Royaume-Uni.

Depuis 2010, la croissance économique fonctionne en « mode turbo ». Pendant ce temps, les membres de l’UE connaissait une croissance molle.

Quant au taux de chômage dans la zone Euro, il reste à 8,6%. La Grande Bretagne connaît le taux le plus bas (4.3%) depuis 1975.

Depuis 2016, l’économie du UK n’a cessé de croître à un rythme soutenu. Tout de même, le taux de croissance en Grande Bretagne reste à 1.7% pour 2017 – et ce malgré le Brexit.

En ce qui concerne la capitale britannique, la croissance se trouve aux alentours de 2.5% à 3%. Côté des dettes, la Grande Bretagne se porte mieux que la France.

En effet, le déficit du Royaume-Uni s’élève à -2.8%, alors que le UK reste plus bas à -1.9% pour 2017.

Pour la dette publique, l’hexagone tourne à 97% du PIB pour 2016 et la Grande Bretagne à 88%.

Points à considérer pour le monde des affaires

  • Quelle est votre exposition aux marchés financiers et aux marchés des changes?
  • Votre activité nécessite-elle d’acheter ou de vendre à l’étranger?
  • Quelles mesures pouvez-vous prendre pour diminuer les coûts et les risques?
  • Importateurs, quelles sont les solutions, avantages et inconvénients?
  • Exportateurs, quelles sont les opportunités à l’export?

Il faut rester prudent, car nous n’avons pas toutes les données en notre possession à ce jour. Cependant, il n’y a que 2 options très simples:

  • Un accord est trouvé
  • Aucun accord n’est trouvé. Les règles de l’OMC s’appliqueront d’office.

Conclusion

Si votre entreprise utilise une main d’oeuvre étrangère, envisagez les conséquences sur votre entreprise dès maintenant.

Votre activité dépend de la réglementation en provenance de l’UE, soyez vigilants et anticipez dès maintenant.

Les droits de douanes ou autres normes ont des conséquences sur vos affaires, il faut donc prévoir plusieurs alternatives dès maintenant.

Dans tous les cas, votre stratégie d’entreprise reste au coeur du débat.

Brexit: Conséquences

Conseil Brexit

Créer une société sur le continent pour réduire vos charges et conserver une activité dans l’environnement de l’Union peut être une option. Pensez Irlande!

Cependant, le Royaume-Uni offre le meilleur environnement en Europe: droit du travail et des sociétés en votre faveur, aucune lourdeur administrative

Ne parlons même pas de la différence entre la France et la Grande Bretagne pour la fiscalité!

Sans attendre, composez le +44 208 123 0309 pour aborder votre cas spécifique avec l’un de nos experts à Londres.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill