Économie UK en 2019

Économie UK en 2019 et 2020

Croissance

Économie UK en 2019

Le Royaume-Uni en crise ?

Cette publication aborde l’état de l’économie UK en 2019 en pleine incertitude du Brexit. En effet, Londres n’est pas en récession économique à l’inverse de l’Union européenne. Par contre, la sortie du Royaume-Uni provoque une crise politique sans précédent.

Au pays de la libre entreprise, le Royaume-Uni confirme sa place de leader incontesté en Europe pour les affaires, la finance et les nouvelles technologies.

Avec un environnement législatif business-friendly, la création d’entreprise en Angleterre se fait sans aucun contact avec l’administration :

  • Vérification de la disponibilité du nom de la société
  • Formalités avec immatriculation de l’entreprise sous quelques heures
  • Paiement des frais de constitution
  • Remise par e-mail des fichiers PDF certifiés
    • Formulaires d’enregistrement
    • Articles constitutifs
    • K-bis
    • Parts sociales
  • Siège social 1 an pour votre entreprise à Londres
  • Recherche et sélection d’espaces coworking
  • Gestion administrative de votre courrier 1 an
  • Introduction bancaire pour votre compte multi-devises avec une FinTech
  • Assistance à l’ouverture de votre compte bancaire

A > Coût du Pack Création + Banque + Conseil 12 mois @ 1.200 € (one shot)
B > Coût du Pack Création + Banque + Zéro Conseil @ 799 € (one shot)

Économie UK en 2019

Quid de l’économie UK en 2019 – 2020

En réalité, les prédictions catastrophiques annoncées par les experts n’ont jamais vu le jour. De plus, les banques et entreprises quittent Londres au goute-à-goutte.

En effet, le Brexodus s’avère beaucoup moins important que prévu depuis 2016. À ce jour, le Wall Street Journal indique que la Grande Bretagne n’a pas vraiment souffert.

 

 

Zoom sur le chômage !

À fin de l’année 2018, le taux de chômage était de 4%. Par ailleurs, il a encore descendu pour atteindre 3.8% – le taux le plus bas depuis 1971.

Grâce à un droit du travail alliant souplesse et demande, le Royaume-Uni arrive à créer du plein emploi à l’inverse de la France de Macron.

Depuis 2010, le parti Conservateur a créé 3.5 millions d’emplois. En opposition à la France, 2 pays, 2 visions opposées de la société !

Économie UK en 2019

L’économie UK en 2019 et 2020 !

Dans le futur, le marché de l’emploi du Royaume-Uni se portera à merveille avec la création de 600.000 emplois d’ici à 2023.

De fait, ces emplois seront principalement dans la finance, le digital et l’industrie. Avec des charges salariales à hauteur de 13.8% pour la part employeur, la Grande Bretagne offre un cadre idéal.

Hard Brexit ou pas, l’économie britannique s’appuie sur d’excellents fondamentaux avec la bonne tenue de l’inflation, la baisse de la dette et celle du déficit.

En outre, une économie saine et un cadre business-friendly sont les leviers de la réussite des entreprises et des TPE-PME.

La chute de la Livre Sterling

Or, le vote en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’UE a dopé l’économie britannique, les investissements étrangers au Royaume-Uni et les exportations.

Par ailleurs, s’installer à Londres (ou s’implanter au Royaume-Uni) coûte beaucoup moins cher qu’au début du mandat de David Cameron en 2010.

À ce soir, personne ne sait si le Brexit verra le jour ou une extension de l’article 50 sera demandée. En cas d’un report de la date de sortie du UK, la devise britannique remontera en flèche.

Finies les bonnes affaires ?

À suivre à la fin du mois de mars 2019 avec impatience !

augmentation des exportations britanniques

Économie UK en 2019 meilleure que celle de l’Allemagne

Une crise constitutionnelle à Londres

Devant l’indécision britannique, la classe politique allemande s’impatiente.

Alors que la date officielle du Brexit approche à grands pas, les députés votaient mercredi 13 mars, pour savoir si le Royaume-Uni devait sortir de l’Union selon les termes de l’accord de retrait négocié entre Londres et Bruxelles.

Tandis que la première ministre britannique soutient cette sortie, concertée avec le reste de l’Europe, les députés ont rejeté cet accord à 391 voix contre, et 242 pour.

Brexit : l’Allemagne s’agace

En outre, cet enlisement continu n’est pas du tout du goût de Michael Ross, secrétaire d’État en charge des questions européennes au ministère des affaires étrangères en Allemagne.

Exaspéré par ce nouveau camouflet infligé à Theresa May, le secrétaire d’État dénonce un manque total de sens des responsabilités chez les partisans du Brexit, qu’il accuse de cynisme.

Pour ne rien simplifier, les députés britanniques ont voté un amendement qui exclut un Brexit sans accord de l’Union européenne.

Michael Roth, comme la plupart de la classe politique allemande, se dit très déprimé par l’état chaotique de la situation.

Économie UK en 2019 et 2020

Angela Merkel

Pour sa part, Angela Merkel a rappelé que ce n’était pas à l’Allemagne de décider de la posture que devrait adopter Londres, mais que c’est une décision qui doit revenir à l’ensemble de l’UE.

Elle affirme que la sortie de la Grande-Bretagne avec un accord de l’UE est dans l’intérêt des deux parties.

Devant la stagnation de la situation, on évoque la possibilité d’un report de la date de sortie de la Grande-Bretagne.

Mais pour Michael Roth, il paraît peu probable que quelques semaines suffisent à solutionner un problème qui demeure un casse-tête, même après 2 ans d’intenses réflexions.

Économie UK en bonne forme malgré l’incertitude !

En réalité, car dernier n’exclut pas même la possibilité d’une participation des citoyens britanniques aux prochaines élections européennes.

Option totalement peu concevable pour Manfred Weber (de la CSU bavaroise), qui y verrait une grave illégitimité, dans la mesure où les Britanniques influenceraient l’avenir d’une communauté qu’ils comptent quitter.

Croissance au Royaume-Uni dès janvier 2019

En débit du Brexit, l’économie UK en 2019 tient la route dépassera celle de la France, mais aussi celle de l’Allemagne selon les analystes.

Pour information, le mois de janvier 2019 a connu une croissance de 0.5% à la surprise de tout le monde.

Par ailleurs, Londres se trouve en croissance économique – mais également dans une crise politique et constitutionnelle !

À suivre de près durant le Sommet européen du 21 mars 2019.

Londres au +44 2081 44 45 46 ou mobile +44 7903 813 717

Des questions sur  la croissance économique en 2019 ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 14 heures ou via Signal sur le mobile au +44 7903 813 717.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill