Immigration au Royaume-Uni après Brexit

Immigration au Royaume-Uni après Brexit

Londres

Immigration au Royaume-Uni après Brexit

Comment immigrer en Angleterre ?

Avec Boris Johnson, zoom sur l’immigration au Royaume-Uni après Brexit ! En effet, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne va créer une révolution pour les citoyens de l’UE désireux de s’installer à Londres. Afin de profiter des multiples opportunités de Londres, il va falloir faire preuve de stratégie et de conviction pour vivre en Angleterre.

Depuis des décennies, les citoyens de l’Union peuvent venir et vivre en Grande Bretagne avec la libre circulation des personnes.

Depuis les années 2000 avec l’ouverture de l’UE à l’Europe de l’est, Londres accueille les femmes de ménages polonaises et peu de talents internationaux en toute franchise.

Durant la campagne du Brexit, les deux sujets phares étaient la souveraineté du pays et l’immigration au Royaume-Uni.

Or, tout ce qui tourne autour du Brexit est actuellement très vague et la plupart des points importants restent en suspens.

Immigration au Royaume-Uni après Brexit

S’expatrier à Londres au Royaume-Uni

Tout savoir sur l’immigration en Angleterre après Brexit

D’ailleurs, s’il y a un point que les responsables souhaitent actuellement éclaircir c’est celui qui concerne l’immigration.

Pourtant, l’immigration est un sujet très important et bien complexe qui mérite qu’on s’y penche sérieusement.

Justement, le possible Premier Ministre Britannique semble avoir une solution sur cette question. Voici donc ce que vous devez savoir sur l’immigration de l’après Brexit.

Projets du futur Premier Ministre sur l’immigration au Royaume-Uni

Comme nous le savons tous, le Brexit est encore en phase d’élaboration, mais cela n’empêche pas les responsables d’élaborer des projets pour le post Brexit.

D’ailleurs, les projets concernant l’immigration font partie des projets en cours et à ce propos, Boris Johnson a beaucoup à dire.

Pour votre information, notez que cet homme est considéré comme le grand favori au poste de Premier Ministre.

Pourquoi le Brexit va réussir avec Boris Johnson

Immigration au Royaume-Uni après Brexit

Des pistes pour obtenir un visa pour l’Angleterre

Selon lui, il devient urgent de contrôler l’immigration, mais il faut le faire avec tact. De ce fait, il propose de mettre en place un nouveau système à points.

Concrètement, Boris Johnson voudrait ouvrir les portes de la Grande Bretagne aux immigrants éduqués et hautement qualifiés – et moins à une main d’œuvre peu qualifiée.

Or, il soutient aussi le fait qu’il faille faire preuve d’une sévérité exemplaire pour ceux qui abusent de l’hospitalité britannique hors des lois.

Le sort des ressortissants de l’Union Européenne

Nombreux sont ceux qui viennent de pays membres de l’Union Européenne et qui décident de vivre en Grande-Bretagne et le sort de ces personnes est également scrupuleusement étudié.

D’ailleurs, que l’issu du Brexit soit dur ou doux, Theresa May a déjà garanti le fait que les quelque 3,8 millions de citoyens qui vivent au Royaume-Uni peuvent continuer le cours de leur vie dans ce pays.

Le Brexit de Boris Johnson

Quant à Boris Johnson, il a déclaré que les droits des ressortissants de l’Union Européenne seront protégés et que leur présence sur le sol britannique sera sereine.

Malheureusement, malgré ces bonnes nouvelles, les militants qui font partie de l’organisation Migration Watch ont manifesté leur mécontentement et leur déception.

Selon les militants, il ne s’agit pas d’une réelle solution pour les problèmes réels. Or, notre rédaction ne partage absolument pas l’avis de Migration Watch.

Des nouvelles concernant le successeur de Theresa May

C’est officiel depuis un certain temps maintenant, May a annoncé sa démission et elle quittera le 10 Downing Street dès le 23 juillet 2019.

En effet, elle a déclaré avoir démissionné avec le regret de ne pas avoir pu mettre en œuvre le Brexit. Heureusement, elle a fait de son mieux.

Par contre, ses efforts ont été palpables, mais toujours insuffisant pour les députés britanniques et le peuple souverain.

Quant à son futur successeur, c’est Boris Johnson le grand favori du moment.

Immigration au Royaume-Uni après Brexit : Vivre à Londres

Immigration au Royaume-Uni après Brexit

Cela fait quelques temps maintenant, que Boris Johnson peut être un Premier Ministre digne de ce titre.

Pour rappel, Boris Johnson a longtemps affronté le ministre des Affaires Étrangères Jeremy Hunt pour finalement devenir le chef du Parti conservateur.

Or, ce dossier difficile, qu’est le Brexit, ne lui fait pas peur.

Immigration en Angleterre et accord de libre échange

Or, il est bon de vous rappeler que Boris Johnson est un député pro Brexit, qui gagne de plus en plus en popularité.

Donc, c’est un fervent défenseur de Singapour sur la Tamise, afin de faire du Royaume-Uni, le pays le plus ultra libéral et compétitif dans le monde.

S’expatrier à Londres pour profiter de nombreuses niches fiscales

En effet, la palme de la compétitivité mondiale reviendra très certainement à la Grande Bretagne d’ici à quelques années.

De plus, les mesures annoncées pour encore améliorer l’attractivité de Londres au plan international s’avèrent les suivantes :

  • Baisse de la fiscalité des personnes
  • Une fiscalité des dividendes la plus basse au monde
  • Un impôt société UK à 10% ou 12%
  • La baisse du taux de TVA
  • Capitale mondiale de la finance et de la Fintech

Bienvenue à Londres, paradis fiscal aux portes de l’Union européenne !

 

 

Des questions sur l’immigration au Royaume-Uni après Brexit ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 15 heures ou via WhatsApp ou Signal sur le mobile au +44 7903 813 717.

Adepte des réseaux sociaux ? Suivez Business Booster 247 sur Facebook, YouTube et Twitter.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

 

 

Articles connexes pour vivre en Angleterre

Londres, capitale mondiale de la Fintech

Ralentissement de l’économie française en 2019

Les conséquences du Brexit en 2019

Conseil Brexit pour les entreprises

Le Brexit va réussir avec Boris Johnson

Fiscalité des entreprises après la sortie de l’UE

Paris, paradis du fisc