Impact du Brexit sur la finance : Aucune !

Impact du Brexit sur la finance

Impact du Brexit sur la finance

Brexit Paris et finance

Quelles sont les conséquences sur les places financières ?

L’impact du Brexit sur la finance et les places financières devait sonner le glas de la City de Londres – la seconde place financière au monde.

Et, Paris, Francfort et Amsterdam étaient censés rafler la mise et gagner le pactole. 5 ans après la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, on attend encore.

Au lieu de perdre 100.000 emplois directs, Londres a perdu 7.600 emplois au profit de l’UE. Attendez de lire la suite !

 

Sommaire

 

 

Zoom sur l’impact du Brexit sur la finance

Une expertise et ingénierie financière de premier ordre mondial

Lorsque la sortie du Royaume-Uni est devenue une réalité, bon nombre d’observateurs ont mis en avant l’obligation pour la City de voir partir des hordes de traders vers Amsterdam, Francfort ou Paris.

Or, certains allait jusqu’à prédire une vague déferlante remettant en cause le leadership de la capitale britannique sur le marché de la finance, des devises et du trading.

C’est bien mal connaître l’expertise financière et le pragmatisme britannique avec son infaillible capacité de rebondir.

Avec une créativité sans pareille, les professionnels ont trouvé le moyen de travailler sans le passeport financier européen et les équivalences.

En route pour les places financières Suisses

Ainsi, la Suisse a joué le jeu en reconnaissant que les bourses britannique et suisse avaient les mêmes standards et les mêmes valeurs.

Cette reconnaissance mutuelle permet aux établissements financiers britanniques d’accéder au marché suisse et réciproquement.

En effet, la Suisse est un pays de l’Espace Économique Européen. Ce dernier n’a pas toutes les obligations des états-membres, surtout pas sur les services financiers.

Cet accord win-win entre Berne et Londres est le premier pas de Boris Johnson pour contourner les technocrates de Bruxelles sur le trading en Euros.

La Suisse reconnue à juste titre comme une véritable place financière a noué des accords avec le Royaume-Uni, car son indépendance avec l’UE l’autorisait à développer des accords privilégiés.

Mis à part quelques mois à Amsterdam fin 2020, le monde la finance a fait de Londres à nouveau la place forte dominante.

Donc, Londres a accès à tous les produits dérivatifs et au trading en Euros via les marchés suisses. Par conséquence, le Gouvernement de Boris Johnson ne veut plus entendre parler d’un système d’équivalence avec Bruxelles.

Ainsi depuis Londres, les traders de la City travaillent comme avant le Brexit.

Londres, c’est 75 fois la place financière d’Amsterdam

Londres dépasse Amsterdam pour le Trading en Euros en ce début 2021. Or, Amsterdam se souviendra longtemps du Brexit.

En effet, il parait qu’Amsterdam avait dépassé Londres pour le trading en Euros – soit moins de 5% des transactions mondiales.

Or, sur les 6 premiers mois de l’année 2021, la City de Londres profite de l’absence d’équivalence et reprend la première place sur ce micro-marché.

Une fois la surprise passée, Londres est redevenue la place, où s’échangeait le plus de volume en matière de trading Euros.

Qu’en pensent les professionnels de la finance ?

Bruxelles n’en revient pas, car les traders refusent tout simplement de quitter Londres. Des centaines de traders ont même démissionné.

À l’heure du numérique, faire du trading à distance n’a rien d’impossible.

« Or, tous ses problèmes propres à l’équivalence furent contournés grâce à l’absence de la dite équivalence et l’ingénierie financière des traders. » Sylvain Thieullent, CEO Horizon Trading, Londres

Donc, c’est un grand coup porté par la City de Londres pour démontrer son pragmatisme et son expertise sur le sujet.

Le trading ne connaît pas les frontières, comme les entreprises internationales.

Londres, place financière numéro 2 au monde

Singapour, le hub de la finance numéro 5 mondial

Or, le Brexit a transformé et renforcé l’économie du Royaume-Uni depuis 2016. Or, la priorité est donnée aux pays asiatiques en forte croissance en cette décennie.

En effet, le dernier exemple en date est l’accord sur les services financiers, la finance durable, les technologies financières, le numérique et la cybersécurité signé avec Singapour.

Que se passe t’il quand le numéro 2 mondial s’associe avec le numéro 5 ? Un géant de la finance est né.

 

 

Impact du Brexit sur la finance

AUCUN impact en fait !

Donc, Bruno Le Maire doit se faire une raison. Ses espoirs post Brexit n’ont pas connu le succès attendu. Sans réformer son cadre législatif, Paris ne profite pas de la nouvelle donne.

En effet, le volume d’échanges a dépassé Amsterdam grâce à l’apport des échanges d’actions suisses. Il fallait y penser et ceci n’est qu’un début.

De fait, la Suisse est devenue le partenaire incontournable du Royaume-Uni au désespoir des experts. Leurs prédictions avaient prédit des turbulences aux financiers de la City.

Pas de Brexodus, pas de Paris !

Même que la perte d’influence de Londres et du Royaume-Uni était tout proche. On attend toujours que le ciel nous tombe sur la tête.

Ce retour en force, en si peu de temps, a en outre galvanisé la politique économique du gouvernement britannique.

En effet, la place financière de Paris est en chute de 7 places. Elle est numéro 25 au monde à Avril 2021.

Divergence accélérée avec l’Union européenne

Or, la Suisse de son côté en tire un vrai profit et a su redorer son image. Pour sa part, le tandem Royaume-Uni / Suisse est promis à un bel avenir.

Le Ministre des Finances, Rishi Sunak, a publié un rapport stratégique sur la divergence avec l’Union européenne dans la finance.

Il laisse entrevoir un véritable rapport de force à la faveur du Royaume-Uni. Seul contre les 27 certes, mais la Grande Bretagne est en position d’imposer ses conditions à l’Union européenne.

Rishi Sunak est un ancien de chez Golman Sachs. Il connaît son sujet sur le bout des doigts, à l’inverse de Bruno Le Maire.

 

 

 

 

Des questions sur l’impact du Brexit sur la finance ?

RDV Tél avec un expert du Royaume-Uni

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 16 heures (UK) ou via la messagerie privée Signal sur le mobile +44 7903 813 717.

Par ailleurs, vous pouvez aussi réserver un entretien téléphonique gratuit via la plateforme de réservation en ligne.

Sans attendre, accédez à un contenu exclusif de grande qualité sur Londres pour les entrepreneurs par le biais de notre groupe privé Signal News UK. Une seule publication / jour !

Suivez la communauté Business Booster 247 sur notre newsletter et les réseaux sociaux LinkedIn et  YouTube.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

 

 

Expert du Royaume-Uni par Signal +44 7903 813 717

Téléchargez Signal App
Ajoutez BB 247 à vos contacts +44 7903 813 717 (mobile)

 

 

Articles connexes

900 villes mondiales passées au crible pour investir : Classement 2020

Classement mondial des plus grosses places financières 2021

1.500 sociétés financières de l’Union européenne s’installent à Londres

Quelle est la capitale du numérique et des start-ups en Europe ?

Classement mondial des meilleures universités en 2021

Où vivent les milliardaires dans le monde en 2021 ? Forbes

Créer sa société Limited à Londres

Impôt société Royaume-Uni 2021-2022

Impôt minimum mondial sur les sociétés

Pays les plus attractifs en Europe pour investir

Fiscalité internationale des entreprises : Implications !

LE montage juridique pour optimiser la fiscalité de son entreprise

Croissance économique du Royaume-Uni 2021 – 2022

Un taux de croissance britannique excellent, malgré le Brexit !

8% de croissance en Angleterre, mieux que la zone Euro et les USA !

Confiance des dirigeants d’entreprises et optimisme des consommateurs

juillet 5, 2021

Étiquettes : , ,