Partir de France avec des dettes

Partir de France avec des dettes

Quitter la France

Partir de France avec des Dettes

S’expatrier avec des créances ? Jouable !

Cette page aborde pourquoi partir de France avec des dettes est une solution valable pour rebondir et prendre une nouvelle direction. Souriez ! En effet, quitter la France reste difficile, mais la rédaction vous y encourage pour se re-financer et rembourser vos créances. Avec le Brexit,  voici comment faire et pourquoi s’expatrier hors de l’Union européenne ! Ainsi, c’est le meilleur moyen pour échapper à l’enfer et se remettre à flot dans de meilleurs délais.

Sommaire

 

 

Quitter la France avec des dettes et profiter du Brexit !

En effet, connaître des échecs n’est pas un problème en soi. Or, la spécialité de la France consiste à vous juger sévèrement.

Dans la majorité des cas, on vous accuse et l’Administration vous enfonce. Connaissez-vous ce sentiment désagréable ?

Avec les dettes qui s’accumulent et les Avis à Tiers Détenteur, partir de France reste la meilleure solution pour ne pas couler.

Donc, nous irons même plus loin en vous conseillant de sortir de l’Union européenne pour éviter les poursuites dans la zone Euro.

Avec la sortie du Royaume-Uni, c’est l’un des avantages du Brexit. Adieu les poursuites judiciaires et saisies sur votre compte bancaire !

Partir de France avec des dettes

De fait, créer une entreprise Ltd à Londres s’avère une alternative peu coûteuse et remplie d’opportunités. De nombreux entrepreneurs sont coincés par le système.

En réalité, je l’ai vécu suite à un contrôle fiscal et un divorce quelques années plus tard. Pourtant, apprendre demeure un actif précieux, mais quid de vos dettes donc du passif ?

Le système vous étouffent

Dans de nombreux cas, les entrepreneurs endettés se retrouvent au pied du mur. De plus, ils  connaissent les huissiers, la machine administrative et le regard des autres.

Sans pouvoir se retourner, un entrepreneur risque une interdiction bancaire, une interdiction de gérer et les saisies sur les comptes bancaires.

Sauver sa santé et sa famille : Les priorités

À dire vrai, les deux alternatives consistent à emprunter auprès de la famille (à très long terme) ou de prendre de la distance.

Donc, Il s’agit de partir de France avec des dettes ou quitter la France avec des créances pour être clair. Oui, et alors ?

Rien d’illégal de prendre de l’air, se refaire une santé financière et négocier avec ses créanciers !

S’expatrier à Londres, hors de la zone Euro

Par conséquence, il n’y a pas d’alternative réelle mise à part l’expatriation à Londres à cause de la proximité et du Brexit.

Pour quelles raisons ?

À l’étranger, vous avez la possibilité de retrouver votre sérénité et de prendre du recul avec vos créanciers.

Pour faire simple, vous devenez inatteignable. En profitant du Brexit, vous pourrez établir une stratégie pertinente :

  • Quitter la France avec les dettes,
  • S’installer hors de l’UE pour éviter les poursuites en Zone Euro,
  • Remettre vos finances à flot,
  • Négocier avec les créanciers à distance,
  • Réduire le montant total de la dette.

D’un seul coup, vous vous trouvez en position de force. En effet, ces derniers ne peuvent pas faire grand chose contre vous.

Si vous n’êtes pas un criminel, lancer des poursuites hors de France va leur coûter une vraie fortune et prendre des années.

Donc, jouer franc-jeu et annoncer la couleur depuis votre nouveau domicile en toute tranquillité. Or, rien ne sert de les affoler.

C’est un savant dosage !

Partir de France avec des dettes

Partir de France avec des dettes et se refaire !

A bout du rouleau, vous avez envie de prendre le large pour remonter vos affaires. Certes, il est difficile de quitter la France avec des dettes.

En soi, cet article ne vous encourage pas à fuir. À l’inverse, cette page vous invite à prendre de la distance pour donner une nouvelle impulsion à votre vie.

La rédaction vous parle de vécu ici, sans aucune honte. L’erreur est humaine.

S’expatrier, rebondir, négocier pour rembourser !

Donc, il s’agit de partir de France avec des dettes, vous retourner, négocier à distance avec vos créanciers et régler votre situation à long-terme.

Sans aide financière de la famille, une expatriation à Londres représente une décision de sagesse – à 2 heures de la France et hors de l’Union européenne.

Quitter la France avec des dettes : Rien d’illégal !

De toute évidence, on ne parle pas de criminalité.

Quitter la France avec des dettes ne comporte aucun risque, à la condition de suivre ces quelques principes de base.

Mais, il y a une grande différence entre fuir sans laisser votre adresse et partir de France pour rebondir.

  • Expatriez-vous !
  • Prenez de la distance,
  • Contactez vos créanciers,
  • Expliquez que votre départ est motivée pour vous refaire une santé financière,
  • Indiquez à ces derniers, que vous prendrez contact sous 30 jours max.

Donc, tout mettre par écrit entre vous et les créanciers devient un impératif. Nous vous conseillons les communications par e-mail.

Autres conseils avant de partir de France avec des dettes

En effet, quitter la France avec des créances ne veut pas dire s’asseoir dessus et vivre la grande vie aux frais des créanciers.

De plus, nous vous encourageons à ne rien publier sur les réseaux sociaux sur votre vie personnelle. Par contre, faire la promotion de votre business est normal.

Par conséquent, soyez honnête avec vous-même en vue de rembourser vos dettes ou même de les diviser par deux pour les rembourser.

Nous l’avons fait !

Partir de France avec des dettes

Quitter la France avec des dettes

Retrouver son indépendance financière !

Dans certains cas, prendre un virage à 360° s’avère salutaire pour de nombreux entrepreneurs et cadres hors de l’UE à  2 heures de Paris.

Face à l’interdiction bancaire ou de gérer et aux saisies sur vos comptes, il devient urgent d’arrêter l’hémorragie.

Fuir la pression fiscale

Sans surprise, la France a la pression fiscale la plus forte parmi les pays de l’OCDE. Donc, l’environnement législatif ne vous aide pas.

Entre vos dettes et charges en France, il sera impossible de sortir la tête de l’eau avec les ATD, huissiers ou saisies financières.

Partir de France et se remettre à flot !

Sur le plan financier, la Grande Bretagne vous permet de sortir de l’UE et de découvrir une pression fiscale très légère.

En effet, la fiscalité des entreprises au Royaume-Uni offre un réel avantage pour se développer dans un cadre législatif favorable à la réussite des talents.

Mais, bien gérer son échec reste un impératif moral et humain. Il s’agit de rebondir pour faire face à vos obligations à terme.

Ainsi, l’échec devient formateur.

Interdit bancaire, interdit de gérer et ATD

En restant en France, vous risquez de vivre l’enfer, subir les emmerdes, devenir la victime du système et y laisser votre santé.

De fait, s’expatrier à Londres reste une décision personnelle pour ne pas subir son interdiction de gestion ou bancaire, avis à tiers détenteur ou les huissiers.

Personnellement, cette décision fût prise après un divorce  coûteux – avec un  dépôt de bilan pour couronner le tout.

Les emmerdes viennent en même temps, c’est connu !

Descente aux enfers

En effet, l’échec en France reste synonyme de descente aux enfers. En conséquence, les banques françaises, les créanciers et autres redoublent d’efforts pour vous enfoncer.

À ce titre, nous parlons bien d’investir dans l’avenir pour donner une nouvelle impulsion à votre carrière et vous remettre dans le droit chemin.

Hors de France, vous ne risquez rien si vos problèmes ne sont que des soucis financiers (aucun acte criminel).

Si vous vous sentez coupable de fuir la France, rassurez-vous car vous n’êtes pas le seul !

Partir de France avec des dettes

Partir de France avec des dettes sans se retourner

Afin de quitter la France dans de bonnes conditions, choisir un pays proche de l’hexagone semble une évidence.

Donc, partir de France avec des dettes implique une proximité afin d’échanger avec vos créanciers. La première étape consiste donc à choisir votre destination.

Dans un second temps, il suffit de trouver un travail ou de créer une entreprise à Londres. Pour information, une interdiction bancaire n’est valable qu’en France.

Souriez !

Classé numéro 1 pour la facilité à entreprendre par la Banque Mondiale et Forbes, le Royaume-Uni est notre coup de cœur à l’évidence.

Facilité et proximité ont fait pencher la balance, sans regret !

Attirer les talents internationaux à Londres

Afin de tourner la page proprement, retrouver votre calme et votre envie de gagner viennent en priorité.

À vous de bâtir votre nouvel avenir avec les vôtres au pays du numérique et des start-ups !

Les finances, vos finances

A la suite de votre installation, ouvrir un compte bancaire professionnel et personnel dans votre nouveau pays d’adoption deviendra une nécessité.

Donc, c’est à ce moment précis que vous pourrez vous relancer et savourer une nouvelle vie dans un cadre propice à la réussite des cadres et des entrepreneurs.

Et vos créanciers ?

À la condition exclusive de n’avoir commis aucun crime et délit, vous devenez désormais le maître du temps. Vous avez l’avantage !

Si les créanciers désirent vous poursuivre au Royaume-Uni, cela leur prendra des années et coûtera vraiment une fortune.

C’est l’un des nombreux avantages du Brexit et de la sortie de l’Union européenne.

Protéger vos comptes bancaires !

En ouvrant une société à Londres pour vos activités, vous ajoutez une protection supplémentaire. C’est imparable.

De plus, une saisie de vos comptes bancaires personnels est si longue et si onéreuse pour les créanciers.

Pour information, ils devront passer par la Justice britannique. Les saisies directes sur vos comptes bancaires doivent faire l’objet d’une décision de justice.

Donc, vous serez au courant.

Souriez !

S’expatrier pas trop loin, une opportunité !

À 2 heures de Paris, s’installer en Angleterre et entreprendre à Londres pour prendre du recul permettent de voir la vie autrement.

Donc, vous pouvez créer une société Limited à Londres et travailler avec la France. Vous pourrez même faire des voyages sans souci.

Par conséquent, vous aurez la possibilité de rebondir pour rembourser vos créances, à votre rythme et en toute sérénité.

Partir de France avec des dettes, ce n’est pas fuir !

À l’inverse, quitter la France pour Londres est une décision responsable.

En effet, c’est donner une nouvelle impulsion à votre entreprise et votre carrière professionnelle pour vous renflouer sur le plan financier.

Ainsi, vous serez loin des poursuites et aurez un avantage vis-à-vis des huissiers et autres créanciers, dont les pratiques laissent souvent perplexes.

Alors, envie de partir de France avec des dettes … pour rebondir dans la vie et régler votre passé à votre vitesse ?

Là était le but de cet article basé sur une histoire vraie, la mienne !

Un expert à Londres +44 2081 44 45 46

Des questions pour quitter la France avec des dettes ?

Afin de gagner du temps, prenez un RDV personnalisé via notre plateforme de réservation en ligne.

Aussi, vous pouvez prendre contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 15 heures ou via WhatsApp sur le mobile au +44 7903 813 717.

Sans attendre, abonnez-vous à la newsletter mensuelle et suivez Business Booster 247 sur Facebook, YouTube et Twitter.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

 

 

Articles connexes

Ouvrir une société à Londres et travailler en France

Matraquage fiscal en France

Où créer sa société en Europe ?

Ouvrir un compte bancaire à Londres

Interdit bancaire ? No problème