Londres Brexit, Lemaire s’excite!

accord de transition avec l'Union

Bruno Lemaire Brexit

Prospection à Londres

Londres Brexit, Lemaire s’excite!

Bruno Lemaire Brexit, une vraie histoire d’amour.

Depuis Davos 2018, Bruno Lemaire répète que Paris sera la place financière en Europe et remplacera Londres.

Le Ministre de l’économie opte pour la méthode Coué. Bruno Lemaire adore l’autosuggestion et l’autohypnose.

À en croire le Ministre de l’économie Bruno Lemaire, la France s’apprête à voir affluer des milliers d’emplois.

En effet, ce dernier est venu à Londres pour courtiser entreprises et banques britanniques, comme françaises.

Mieux encore, il prétend que la nouvelle place financière en Europe va s’appeler Paris.

Bruno Lemaire Brexit

Cyril Gastambide: La Méthode Coué de Lemaire

Une dette publique au plus haut

Alors que la dette publique augmente à raison de 2.700 € / seconde, ce dernier dépense l’argent du contribuable pour faire la promotion de Paris.

Le Gouvernement Philippe ferait mieux de développer son produit et de le terminer avant de le vendre.

Un coup pour rien?

Bruno Lemaire Brexit

Bruno Lemaire à Londres

Bruno Lemaire Brexit: objectif Londres

Le Ministre est rentré ce jour à Paris.

Son séjour à Londres est passé inaperçu sur les chaînes infos de la capitale britannique. D’habitude, les médias n’hésitent pas à en parler pour faire du « French Bashing ».

Espérant que les banque et grandes entreprises installent leurs bureaux à Paris, il annonce la délocalisation de milliers d’emplois. C’est de bonne guerre.

Cependant, Bruno Lemaire ferait mieux de réformer la France profondeur au lieu de dépenser l’argent des contribuables.

Direction: l’enfer fiscal

Avant d’attirer les entrepreneurs vers l’enfer fiscal français, améliorer le modèle de société semble plus pertinent.

Au même titre, rendre la fiscalité plus lisible et le droit du travail plus flexible sont des incontournables. De fait, Lemaire assure que le Président Macron a transformé la France en paradis des entrepreneurs.

Choose France

En effet, le célèbre hashtag utilisé pour Davos résonne encore dans toutes les têtes, comme « France is Back ».

Tout de même, nos politiques ne manquent pas de toupet. Ils dressent un cadre idéal pour entreprendre et développer ses affaires.

En réalité, la France de l’entrepreneuriat est à la traîne dans tous les classements 2017 et début 2018.

Même la Banque Mondiale y met son grain de sel avec Doing Business 2018 et Paying Taxes 2018.

Bruno Lemaire Brexit: very bad trip!

De fait, un tel déclassement de la France dans le monde est un mauvais signe. À ce titre, le voyage de Lemaire tient plus du Very Bad Trip.

Cependant, il a le droit d’y croire et de rêver avec les réformes fiscales à 25% d’IS à 5 ans. Avec un impôt société à 12%, le Royaume-Uni de 2022 ne sera plus compétitif.

Pour information, la France est le pays numéro 35 sur 35 pour son attrait économique et fiscal dans les pays de l’OCDE.

Ne manquant pas de toupet, Bruno Lemaire n’a vraiment pas peur du ridicule.

Londres, Business-Friendly

La City de Londres est et restera le centre financier du monde (avec New York). Paris n’est qu’une place régionale, au même titre que Francfort.

De plus, le Royaume-Uni détient le leadership mondial du business en 2017 selon le magazine Forbes.

Pour couronner le tout, l’activité des TPE et PME britanniques est au plus haut depuis 2 ans. 2018 commence bien mal pour Bruno Lemaire.

Tenez la longueur… si vous êtes toujours en poste! 

Su vous avez des questions spécifiques sur son voyage, prenez contact avec nos spécialistes à Londres

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

mars 7, 2018