Comparatif impôt société Europe : Pays où on paye le moins d’impôt

Comparatif impôt société Europe

Fiscalité Entreprise

Comparatif impôt société Europe

Pays où on paye le moins d’impôt

Cette page fait le comparatif impôt société Europe. Allons à l’essentiel de la fiscalité des entreprises avec l’I.S. , les cotisations sociales et charges salariales ! Au sein des pays de l’OCDE, 3 pays se détachent nettement. Voici notre analyse sur le Royaume-Uni, l’Irlande et la France.

De la fiscalité en Europe

En 2019, l’impôt société n’est pas homogène ni en Europe, ni dans l’Union européenne. En outre, la France est le plus mauvais élève de la zone.

Donc, l’hexagone est le pays avec la fiscalité la plus forte. Mais, la France est accompagnée par la Belgique et l’Autriche.

Pays où on paye le moins d’impôt

Sur le plan de la fiscalité entreprise, il y a plusieurs taxes à prendre en compte : l’impôt sur les sociétés, les taxes diverses et la taxation du travail avec les charges sociales.

Fiscalité en France

Inutile de tourner autour du pot, la France est le pays avec la plus forte imposition parmi tous les pays de l’OCDE.

Avec la plus forte pression fiscale, l’hexagone n’a même pas la meilleure armée, les meilleures universités ou le meilleur système de santé.

Emmanuel Macron a aussi annoncé une baisse de cet impôt, mais beaucoup moins spectaculaire et plus progressive. La baisse est annoncée à 28% pour 2020.

À l’inverse de Thatcher, le plan de Macron s’étale sur 5 ans. Celui de la Dame de Fer fût sur 1 seule année fiscale.

Un bilan catastrophique pour les contribuables, le paradis pour les non-imposés !

fiscalité des entreprises

Fiscalité au Royaume-Uni

Impôt société

Côté business, Londres connaît les leviers et les rouages de la croissance. En effet, le Royaume-Uni assume ses choix ultra-libéraux depuis 1979 avec l’élection de Thatcher.

Sur le plan de la fiscalité entreprise, l’Angleterre s’en sort très bien en affichant avec un taux de 19 % d’impôt société sur les bénéfices de votre entreprise.

Ce dernier descendra à 17% dès 2020.

Cotisations sociales et charges sur le travail

Au pays de la libre entreprise et du Brexit, le Royaume-Uni joue dans la cour des grands de ce monde.

Élu meilleur pays pour les entreprises en 2018 et, à nouveau, en 2019, la Banque Mondiale connaît son sujet et elle a mis le Royaume-Uni sur la première marche du podium.

En outre, l’Urssaf et le RSI n’existe pas – donc aucun appel de charges. Par ailleurs, la part employeur sur les cotisations sociales s’élèvent à 13,8%.

Le montant total des cotisations est de 20% environ. Le salarié prend à sa charge la différence de 6% pour la santé et la retraite.

Brexit

Dans sa course effrénée pour la compétitivité, la frénésie du Brexit a été pour le gouvernement de Theresa May l’occasion d’annoncer la baisse de l’impôt société à 10% ou 12%.

Lors de son speech aux Nations Unies fin 2018, elle a annoncé cette mesure phrase. Le projet de loi est en cours de rédaction.

De quoi faire trembler les dirigeants de la zone euro, qui risquent d’assister à un exode de leurs entrepreneurs vers l’autre rive de la manche.

Bienvenue au Royaume-Uni, royaume des entrepreneurs !

Impôt Société UK

Compétitivité

Fiscalité des entreprises

Or, la France et la Grande-Bretagne se ressemblent sur de nombreux points. Et pourtant, les 2 nations restent très différentes.

En effet, ils ne sont pas du tout au même diapason au niveau de la concurrence internationale et de l’attractivité économique.

Royaume-Uni vs France

Pour la première fois, la Grande-Bretagne prend le leadership mondial, devant les USA, pour les investisseurs étrangers.

Cependant, la France n’occupe que la 8ème place pour l’attractivité économique. Cela s’explique par le poids de la fiscalité de la France et sa lourdeur administrative.

Par ailleurs, la Grande-Bretagne est 8ème au niveau de l’attractivité économique, alors que la France ne se situe qu’à la 22ème place.

Quels avantages à part la fiscalité ?

Le Royaume-Uni est « business-friendly » et d’une légèreté administrative incroyable pour nous, les français.

Concrètement, investir en Angleterre vous fera gagner du temps et vous évitera certaines lourdeurs bien connues des dirigeants d’entreprises.

Par exemple, la création d’une société Limited (SARL) prend entre 20 minutes et 3 heures max. – sans contact avec l’administration.

Ainsi, nous pouvons vous apporter notre soutien pour les formalités de constitution, la comptabilité et le développement commercial de votre entreprise :

  • Paiement des frais de constitution
  • Vérification du nom de la disponibilité de la société
  • Immatriculation de l’entreprise
  • Remise par e-mail des fichiers constitutifs de la société
  • Siège social d’un an, à Londres
  • Gestion administrative du courrier
  • Ouverture d’un compte professionnel muti-devises dans une des néo-banques partenaires

Comparatif impôt société Europe : Pays où on paye le moins d'impôt

Notre offre

Nous vous proposons deux options pour la création de société anglaise à Londres :

La première offre est la solution « ZEN » : immatriculation + banque + « conseil sur sur 12 mois ». Celle-ci vous coûtera 1.200 euros (one shot).

La seconde, l’offre «  Zéro conseil » comprend : création + Banque + « zéro conseil ». Pour cette formule, elle coûtera 799 euros (one shot).

Un expert à Londres +44 2081 44 45 46

Des questions sur ce comparatif impôt société Europe ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 14 heures ou via WhatsApp ou Signal sur le mobile au +44 7903 813 717.

Adepte des réseaux sociaux ? Suivez Business Booster 247 sur Facebook et aussi Twitter.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill