Dropshipping en 2020 en France

Dropshipping en 2020 en France

Dropshipping en 2020 en France

Dropshipping de A à Z

Que savoir et retenir sur le e-commerce ?

Cette page analyse le dropshipping en 2020 en France. On y parle des différentes solutions pour se lancer dans le dropshipping et profiter des opportunités du e-commerce. En effet, démarrer dans le dropshipping pose de nombreuses questions aux jeunes entrepreneurs.

Tout naturellement, les questions légales et fiscales se situent au premier rang, avec la conformité de la plateforme et des messages pour des clients en France ou à l’étranger.

 

Où installer son entreprise ?

Trop souvent, des entrepreneurs s’imaginent vivre en France avec une société basée à l’étranger. À dire vrai, ils pensent ainsi échapper à la pression fiscale hexagonale.

Enfin, c’est ce que les sites de nos confères vous disent sans aucune honte. Ces derniers se moquent de savoir, si vous avez un contrôle fiscal un jour.

Pas nous, car nous avons connu 3 contrôles fiscaux en 11 ans en France. Or, l’addition s’éleva à 1.4 million d’euros. Donc, la rédaction vous donne les faits incontestables.

En effet, les contrôles entraînent des redressements et des majorations de 80%. Cela monte très très vite et dépasse l’entendement.

À ce sujet, nous avions évoqué la création de la société offshore New Mexico. Du n’importe quoi ! C’est la meilleure solution pour se trouver « dans la merde ».

Dropshipping en 2020 en France

Donc, nous allons vous proposer soit de consacrer 45 minutes avec nous au téléphone (gratuitement) ou suivre une formation de coaching sur le plan légal et fiscal chez un confrère.

Donc, il s’agit de comprendre et suivre le cadre des dispositions règlementaires dans votre pays de résidence pour éviter un contrôle fiscal ruineux.

Par exemple, un dropshipper basé en France, qui génère 100.000 euros par an de C.A. Il paraît qu’il existe une procédure pour l’exonération de la TVA.

Encore faut-il avoir accès à l’information ?

Que fait-on une fois le seuil atteint ?

Questions Dropshipping

Que retenir du coaching légal et fiscal ?

Depuis plusieurs années, certains anciens dropshippers proposent des formations, dont le but consiste à vous apporter des informations précises.

Dans une activité malgré tout récente; les dites sessions manquent cruellement de certitudes. Nous les avons suivis de façon en anonyme.

On appelle cela de l’intelligence économique.

Formation coaching en dropshipping en 2020 en France

Pour démarrer, les formations s’articule autour du dropshipper et non de vos besoins spécifiques. Bien parler, c’est avant savoir écouter.

Depuis quelques années, un comptable rompu au business en ligne et un avocat fiscaliste vous accompagnent avec le dropshipper.

Donc, ce coaching décrypte les aspects légaux et fiscaux en groupe. Il a pour objectif ultime de vous renseigner au mieux.

Par conséquent, le coaching démarre par la création d’une nouvelle entité avec l’analyse des statuts, afin de préciser l’activité de marketing et l’exonération de la TVA de manière légale.

Le conseil juridique établit donc l’objet de la société nouvellement crée.

Le rôle du dropshipper

Ce dernier apporte la brique métier, pour développer son site e-commerce et connaître toutes les astuces pour augmenter sa visibilité et notoriété sur le web.

Vétéran du e-commerce et du référencement naturel dans la Silicon Valley de 1982 à 1997, nous sommes restés sur notre faim en toute franchise.

Toutefois, la formation se prétend indispensable pour gagner du temps et éviter des erreurs très coûteuses. Nous doutons fort.

En suivant les conseils du dropshipper expérimenté, l’apprenti dropshipper optimisera ses chances de se développer sur le plan marketing et commercial.

C’est la route assurée pour la réussite.

Notre avis en toute honnêteté

Dans ce milieu, il y a du coaching en dropshipping avec des formations dédiées au développement via Facebook et Instagram.

D’un autre côté, il y a aussi des experts en développement marketing web avec du coaching sur le référencement naturel et les réseaux sociaux.

On trouve aussi des spécialistes du sourcing de produits en vogue et des professionnels de la conception de sites web.

Mais, les « experts en tout » sans biographie vérifiable et vérifiée nous laissent sur le doute. Là, le bouche-à-oreille 2.0 s’avère crucial.

Pour autant, faut-il quitter la France ?

Formation coaching en dropshipping en 2020 en France

Dropshipping en 2020 en France

Les vraies questions du dropshipper

  • Où créer son entreprise ? En France à l’étranger ?
  • Quel est statut juridique choisir ?
  • Où et comment ouvrir le compte bancaire de la société ?
  • Comment optimiser la fiscalité de son entreprise ?
  • Quels produits choisir ?
  • Comment assurer la promotion commerciale ?…

Créer son entreprise en France

Démarrer un business de dropshipping est tout à fait possible. Les choix sont multiples selon les cas, et surtout le C.A. prévisionnel.

Avec 10.000 Euros ou 100.000 Euros de C.A., il existe des solutions spécifiques. À cet effet, la France offre plusieurs statuts juridiques : EURL, SARL, SASU ou SAS.

Par contre, l’auto-entreprise et la micro-entreprise ont le vent en poupe. Ces deux solutions  sont idéales pour les débutants du e-commerce.

Toutefois, les seuils de C.A. seront les leviers de votre décision.

Quid de l’EURL ?

Dans le cadre du dropshipping, l’EURL est fortement déconseillée pour des raisons de protection de votre patrimoine et des questions sociales.

Avec une EURL, vous ne serez pas salarié. Donc, vous ne cotiserez pas à l’assurance chômage ou à la retraite.

Juste un exemple ! Mais, faut-il délocaliser sa société à l’étranger ?

La SARL

De nos jours, la SARL est le statut juridique le plus répandu en France. Il faut être deux associés.

Entre SARL, SAS et SA, il y a de quoi se perdre. L’avis d’un expert ou d’un entrepreneur avisé permet de connaître les avantages et inconvénients de chaque statut.

Cependant, une société en France est synonyme d’appels de charges par nos amis de l’Urssaf ou du RSI avant même de faire le premier Euro.

Par contre, vous pouvez être salarié et toucher des dividendes chaque année. Le fiscalité de l’entreprise sera celle en vigueur en France.

Attention à la lourdeur administrative par contre !

La SASU

Pour sa part, la SASU a le vent en poupe ,car elle reste plus souple que l’EURL. Elle connait un certain succès. Il faut un seul associé.

A l’inverse de l’EURL, le dirigeant d’une SASU a le droit de devenir salarié. Certes, il aura des  des charges mensuels à régler.

Par contre, le dirigeant aura droit à l’indemnisation du chômage et aux cotisations retraite. La fiscalité applicable sera celle de la France.

Attention à la lourdeur administrative aussi !

La SAS

Les mêmes principes s’appliquent au statut de la SAS, à condition d’être deux actionnaires ou plus. À vous de réfléchir !

Écosystème français

Reconnu comme un pays généreux sur le plan social, vous devrez ouvrir un compte bancaire professionnel avec un capital social à partir de 1 euro.

En réalité, la France a de nombreux avantages. Le seul gros frein est la lourdeur administrative, qui peut prendre beaucoup de temps pour le dirigeant.

À l’inverse d’autres pays, la simplification administrative en France est toujours dans les cartons. Elle avance si lentement, que cela déçoit la plupart des entrepreneurs.

On vous propose un entretien téléphonique de 45 minutes gratuit pour en parler. Prenez un rendez-vous avec un entrepreneur expérimenté !

Dropshipping en 2020 en France

Dropshipping en 2020 en France ou ailleurs !

Les deux piliers de la fiscalité

Que votre métier soit en ligne, du coaching, du conseil ou de l’industrie, une entreprise a une citoyenneté et une résidence fiscale.

Pour sa part, la matérialité fiscale de vos activités commerciales définit la résidence fiscale de votre société.

C’est le lieu, où vous travaillez, gérez votre boite et créez de la richesse.

La lourdeur made in France n’est pas votre truc !

Si c’est le cas, vous pouvez créer une société en Angleterre ou aux USA – à la condition d’ouvrir un bureau physique ou de vous expatrier quelques mois après.

Ainsi, vous donnerez de la matérialité fiscale à vos activités commerciales et vous serez à l’abri des ennuis avec les autorités fiscales françaises.

Londres : synonyme de compétitivité mondiale, dynamisme et simplicité

À juste 2 deux de Paris, la capitale britannique stimule et récompense les meilleurs éléments.

C’est bien pour cela, que l’Angleterre attire les talents internationaux. Capitale de la finance et de la FinTech au monde, le Royaume-Uni est un hub mondial du business.

 

 

Simplicité de la société Limited

Dans la plupart des cas, les entrepreneurs implantent leurs sociétés en Angleterre pour de multiples raisons :

  • Économies des coûts d’exploitation des entreprises
  • Environnement plus business-friendly
  • Simplification administrative en évolution permanente
  • Centre international des affaires
  • Accès à une main d’œuvre qualifiée avec peu de charge sociales
  • Recherche de partenaires commerciaux et financiers
  • Cadre favorable à la réussite des entreprises…

Hors de l’Union européenne, nombreuses sont les raisons pour délocaliser son entreprise à Londres ou dans une autre juridiction dans le monde.

Brexit : un levier énorme !

Le Brexit réduira l’immigration de la main d’œuvre peu qualifiée au profit des entrepreneurs, des jeunes diplômés et des talents.

Pari gagnant à n’en pas douter pour le Royaume-Uni !

Statut juridique de la société anglaise !

En France, il y a 5 statuts juridiques. Or, il y a en deux en Angleterre. La société Limited représente 90% des 6 millions d’entreprises britanniques.

Pour résumer, le statut juridique de la société Limited regroupe l’auto-entreprise, la micro-entreprise, l’EURL, la SARL et même la SAS/SASU.

Pour les sociétés en S.A., le Royaume-Uni dispose du statut des P.L.C. C’est simple !

Immatriculation de votre société Limited (Ltd)

Immatriculation de votre société Limited (Ltd)

Dropshipping en 2020 en France et au UK

En Angleterre, la création d’une entreprise se fait en 3 heures et sans contact avec l’administration britannique. Tout passe par internet et rien ne changera avec le Brexit.

Donc, nous vous fournissons les livrables suivants :

  • Vérification de la disponibilité du nom de la société
  • Formalités avec immatriculation de l’entreprise sous quelques heures
  • Paiement des frais de constitution
  • Remise par e-mail des fichiers PDF certifiés de votre société
    • Formulaires d’enregistrement
    • Articles constitutifs
    • K-bis
    • Parts sociales
  • Siège social 1 an & hébergement de votre entreprise à Londres
  • Gestion administrative de votre courrier 1 an
  • Mise en relation avec les néobanques
  • Suivi de l’ouverture du compte via banque mobile pour les non-résidents UK
  • Envoi des cartes Visa par courrier
  • Assistance durant 12 mois dans ce forfait
  • Conseiller francophone

A >  Pack Création + banque + assistance 12 mois @ 1.200 € (one shot)

Alors France ou Royaume-Uni ? Parlons-en !

Un expert à Londres +44 2081 44 45 46

Questions sur le dropshipping en 2020 en France et en Angleterre ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 16 heures ou via WhatsApp sur le mobile au +44 7903 813 717.

Par ailleurs, vous pouvez aussi réserver un entretien téléphonique gratuit via la plateforme de réservation en ligne.

Sans attendre, abonnez-vous à la newsletter mensuelle et suivez Business Booster 247 sur Facebook, YouTube et Twitter.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

 

 

Articles connexes

Créer son entreprise à l’étranger

Délocaliser son entreprise

Le guide pour se lancer à Londres

Nos formations dropshipping et e-commerce