Meilleur pays en Europe pour créer sa société : Où ?

Meilleur pays en Europe pour créer sa société

Meilleur pays en Europe pour créer sa société

Où créer son entreprise ?

Le meilleur pays pour monter sa boite est …

Quel est le meilleur pays en Europe pour créer sa société ? Où immatriculer son entreprise pour échapper à la lourdeur administrative française ? Telles sont les vraies questions.

Cet article traite de la création d’entreprise en Europe, et particulièrement en Angleterre. Forbes analyse plus de 161 pays et élit le meilleur environnement pour créer, gérer et développer sa société.

Avec le Brexit au cœur de l’actualité, voici les meilleurs pays pour créer sa société, gérer son entreprise et se développer en Europe.

 

Sommaire

 

Alors que Bruno Le Maire annonce la récession économique en France à la suite du Covid-19 et propose son plan de relance, où créer sa société légalement demeure une question stratégique.

Par conséquent, renforcer son marché domestique et se développer à l’international depuis une autre juridiction prend tout son sens en 2021.

COMMENT, POURQUOI, OÙ MONTER SA BOITE HORS DE FRANCE ?

Or, les entrepreneurs ne regardent pas que la fiscalité des entreprises avec l’impôt des sociétés et la fiscalité des dividendes.

En fait, les dirigeants d’entreprises recherchent un environnement simple, souple et lisible par tous – loin de la lourdeur administrative de l’hexagone.

Forbes et la Banque mondiale publient la liste des meilleurs pays pour les entreprises. Il s’agit du baromètre mondial du meilleur environnement entrepreneurial.

Devenir un hub commercial et financier de premier plan

Le levier du meilleur pays en Europe pour créer sa société

Le Brexit

En effet, le choix du Brexit exprimé par une majorité de britanniques en 2016 a surpris bon nombre d’observateurs.

Toutefois, un petit nombre d’entre eux réalise à quel point le Royaume-Uni reste très pragmatique sur ce dossier.

Avec Boris Johnson à sa tête, les pourparlers sont dans l’impasse. La faute à qui ? À personne ! En effet, les écarts sont énormes.

À ce titre, Michel Barnier exige « un mécanisme permettant de maintenir les normes élevées que nous avons en matière sociale, environnementale, climatique, fiscale et d’aides d’État ».

Pour sa part, Boris Johnson estime que ces règles ne font même pas l’objet des pourparlers entre les deux parties.

En effet, le Premier Ministre britannique désire retrouver la souveraineté pleine et entière de la Grande Bretagne : territoire, eaux, frontières, normes et lois.

Alors que le Royaume-Uni a signé des accords commerciaux avec le Japon, le Canada, la Suisse ou Australie, il semble que le Brexit sans accord soit inévitable.

Changements post Brexit

Donc, des changements post Brexit interviendront pour la libre circulation des personnes et des produits ou marchandises.

Toutefois, il semble que 75% des produits n’auront aucun frais douanier. En effet, plus de 100 accords sectoriels ont été signé entre l’UE et la Grande Bretagne. Personne ne vous en parle en France…

Pour les entreprises, les banques et le secteur du numérique, rien ne va changer. À l’inverse, elles vont bénéficier d’un cadre législatif et d’un écosystème de premier choix.

Selon Forbes et la Banque Mondiale, le Royaume-Uni offre le meilleur environnement au monde (2019) pour créer et développer son entreprise.

Voici quelques changements post Brexit.

Les motifs du désaccord Royaume-Uni

LA PÊCHE

Dans un premier temps, le sujet le plus acide entre les deux parties reste la pêche dans les eaux territoriales britanniques des pêcheurs de l’UE.

Cela sera possible, mais sur la base des conditions britanniques afin de protéger l’environnement. Michel Barnier n’en veut pas et désire les mêmes bases qu’en 2019.

Pour Bruxelles, la politique commune de la pêche est un incontournable. Pour Londres, cela n’est même pas sur la table des négociations.

NORMES ET FISCALITÉ

D’un côté, Michel Barnier exige que le Royaume-Uni suive les règles de l’Union européenne : fiscalité, environnement, droits de l’homme, normes agricoles et industrielles…

D’un autre côté, Boris Johnson veut améliorer les normes en vigueur et baisser la fiscalité pour attirer les talents et investisseurs étrangers.

SINGAPOUR SUR TAMISE

Selon les économistes français, le Royaume-Uni pourrait, sans la lourdeur de l’Union européenne, en redevenant la terre promise du libéralisme et de la dérégulation.

Ainsi, la Grande Bretagne deviendrait un hub commercial et financier de premier plan, en se transformant en un paradis fiscal totalement ouvert sur le monde.

Parmi de nombreux sujets comme la souveraineté du Royaume-Uni et le contrôle de l’immigration, c’est l’essence même du Brexit.

Niveler par le haut avec la simplification et la dérégulation pour booster l’économie !

 

Où créer sa société ? Meilleurs pays pour entreprendre

 

Meilleur pays en Europe pour créer sa société

Que disent les entrepreneurs français ?

En réalité, nous écrivons cet article à la suite d’un échange avec un client tout récent. Jeune entrepreneur, notre client décide de se lancer à Londres à cause de la lourdeur en France.

Donc, ce dernier nous indique que « le système archaïque de merde au niveau bancaire et gestion » en France.

De plus, il considère que la France entrepreneuriale est à l’époque de Clovis et elle a besoin d’une mise à jour très sérieuse.

Pour tout dire, la rédaction a bien rigolé. Avec son accord, nous publions cet extrait qui démontre à quel point les entrepreneurs sont prêts à quitter la France.

Pourquoi quitter la France et entreprendre à l’étranger ?

Dans un premier temps, la lourdeur du système français et le poids de l’administration en France s’avèrent les points principaux.

Ensuite, la forte pression fiscale dans l’hexagone en décourage beaucoup. De fait, ces derniers vont voir ailleurs pour trouver de nouvelles opportunités.

Pour les entrepreneurs, l’environnement législatif reste le levier principal de l’échec ou de la réussite selon les pays et secteurs d’activités.

Le top des quartiers d’affaires internationaux

L’étude GBD sur 21 quartiers d’affaires internationaux a livré son classement en cette année 2020.

Les premières conclusions indiquent que l’Europe occidentale et l’Amérique du Nord sont nettement plus performants.

Par contre, la concurrence féroce avec l’Asie semble avoir redistribué les cartes à cause de la crise du Covid-19 et de la situation à Hong-Kong.

Londres détient la première place du classement mondiale des quartiers d’affaires internationaux.

Où vivent les 2.153 milliardaires de la planète ?

Selon Forbes 2019, la ville de Paris ne rentre même pas dans le Top 10.

Alors que New-York prend la première place mondiale avec le plus de milliardaires y vivant, la City de Londres entre dans le Top 5.

Tout comme avec les entrepreneurs et les jeunes diplômés, chacun pourra tirer ses propres conclusions sur l’absence de Paris du classement.

Inutile de frauder avec une entreprise à Londres et des clients à Paris !

 

 

Où créer sa société en Europe ?

Dans un pays alliant dérégulation, souplesse, dynamisme et attractivité !

Dans le rapport mondial de Forbes, on découvre que la République de Centre Afrique arrive en bon dernier du dit classement.

Cependant, c’est avec surprise que nous constatons la modeste 21ème place de la France dans le dernier rapport.

Pourquoi la France de Macron se situe t’elle derrière l’Espagne et la Belgique ? Et ce, bien avant la pandémie mondiale du Coronavirus…

Où créer son entreprise en Europe ?

En dépit du Brexit, le pays de la libre entreprise prend le leadership mondial du meilleur écosystème pour les entreprises pour la seconde année consécutive en 2019.

Soyons clair !

Londres est LA destination mondiale pour créer, gérer et développer une entreprise à l’international et sur son marché domestique.

Meilleur pays pour entreprendre

Faisons le tour du Top 5 des meilleures destinations, où créer sa société !

À la 5ème place, on retrouve la Nouvelle Zélande.

Quant aux Pays-Bas, ils prennent la quatrième position grâce au secteur des nouvelles technologies et à leurs niches fiscales.

Plaque tournante du business dans le monde, Hong Kong prend la 3ème place avec une position géographique stratégique et une population bilingue.

Avec son taux de croissance à 2.1%, la Suède prend la seconde marche du podium et confirme la qualité de son environnement.

5ème puissance économique mondiale devant l’Inde, le Royaume-Uni remporte la palme d’or du meilleur pays pour les entreprises.

Après 2018, le classement 2019-2020 de Forbes opte encore pour le Royaume-Uni.

Où créer sa société en Europe et dans le monde ?

Brexit ou pas, Londres est « The Place To Be ! ».

Dans cette analyse, nous recommandons aux entrepreneurs de peaufiner la stratégie de développement commercial selon la nature de votre business.

Sachant que l’environnement reste le premier levier de la réussite (ou de l’échec), il est important de mettre Londres au cœur de votre projet.

À l’inverse de la France entrepreneuriale de Clovis, la simplicité administrative et la souplesse des lois restent les priorités absolues des dirigeants d’entreprises.

De quel côté de la Manche faut-il créer son entreprise ?

Dans le cadre d’une stratégie orientée sur le vieux continent ou les USA, Londres s’impose comme la destination idéale pour votre société.

En effet, l’Angleterre offre le cadre législatif le plus souple pour se financer et se développer sur le plan commercial et marketing.

Avec une main d’œuvre qualifiée et des milliers de citoyens français, Londres vous permet de conquérir des parts de marchés en France ou à l’international.

Où créer son entreprise en Europe ?

Meilleur pays en Europe pour créer sa société ou sa holding

Augmenter ses marges et se développer

Société Holding ou pas, Londres offre une attractivité fiscale bien meilleure que l’hexagone. Or, l’Angleterre propose un cadre législatif tourné vers la réussite des entreprises.

De plus, Londres ne connaît pas les appels de charges. S’installer à Londres, c’est dire adieu aux appels de charges, à l’Urssaf ou CIPAV !

Pour information, le Royaume-Uni est la juridiction qui détient le plus grand nombre de sociétés Holding en Europe.

Bienvenue à Singapour sur Tamise dès 2021 !

Société Limited en Angleterre

Très populaire, la société Limited demeure la forme juridique la plus utilisée par les entrepreneurs, start-ups et investisseurs étrangers au Royaume-Uni.

Or, la société anglaise Limited est une forme juridique complète. Elle comprend l’auto-entrepreneur, la micro entreprise, l’EURL, la SARL, SAS et SASU.

Résidents ou non-résidents au Royaume-Uni, il s’agit de la structure idéale pour les entrepreneurs individuels ou TPE avec des activités de services ou de négoce.

Angleterre : Meilleure juridiction pour monter sa boite !

Au-delà du choix de la juridiction britannique, d’autres lois s’imposent à vous.

En effet, votre pays de résidence fiscale vous oblige à respecter les principes légaux de la matérialité de vos activités dans votre juridiction d’accueil.

Ainsi, l’ouverture d’un bureau au Royaume-Uni et/ou une expatriation à Londres donneront une légitimité entière et une matérialité fiscale à votre dossier.

Il s’agit de prouver l’existence réelle de vos activités commerciales.

Coronavirus et récession

En dépit du Covid-19 et de la récession mondiale, le meilleur pays en Europe pour créer sa société reste la Grande Bretagne.

Le Premier Ministre, Boris Johnson, commence à dérouler ses nouvelles politiques avec ambition : niches fiscales, baisse de la TVA, ports offshore, ou même zones hors taxes…

Bienvenue à Londres, le paradis des entrepreneurs, des talents et des investisseurs !

Cadre législatif en Grande Bretagne

Même avec le Brexit, s’installer à Londres demeure un avantage concurrentiel pour développer votre  marché domestique ou l’international.

  • Pas obligation d’avoir un numéro de TVA jusqu’à hauteur d’un C.A. de 100.000 €
  • Les frais professionnels viennent en déduction dans votre résultat
  • Imposition à 15% dès 2022 sur vos bénéfices EXCLUSIVEMENT
  • Pas d’appels de charges
  • Cotisations sociales de 13.8% pour l’employeur et 7% pour l’employé
  • Aucun capital social obligatoire
  • 1 seul actionnaire / directeur au minimum
  • Aucune lourdeur administrative
  • Cadre législatif idéal
  • Résidents ou non-résidents Welcome !

Meilleur pays en Europe pour créer sa société : Où ?

Où créer sa société en Europe ? À Londres !

Immatriculation

Un seul statut juridique et fiscal en Angleterre pour votre auto-entreprise, micro-entreprise, EURL, EIRL, SARL, SAS et  SASU, quel bonheur !

En Grande Bretagne, monter sa boite se fait par internet et sans aucun contact avec l’administration. Le tout en quelques heures pour une somme modique !

Or, le Royaume-Uni a simplifié la création de société Limited à l’extrême. Au royaume des start-ups et de la libre entreprise, tout est dématérialisé depuis 20 ans.

Donc, l’immatriculation se fait en ligne après vérification de la disponibilité du nom désiré. Selon le volume du Greffe, il publie le K-bis électronique sous 3 heures.

Par ailleurs, prévoyez également de réserver votre nom de domaine et votre marque au Royaume-Uni, et au nom de votre entreprise !

2 déclarations annuelles obligatoires

Dans la vraie vie, la société anglaise Limited comporte deux obligations fiscales au cours de son exercice – bilan annuel compris.

  • Informer l’administration de tout changement (noms, associés, adresse…)
  • Déposer ses comptes annuels (bilan)

Si vous êtes solo-entrepreneur ou avec des associés, ce sont les deux seules déclarations à effectuer durant l’année. Rien d’autre ne sera demandé !

Une fois le bilan remis, l’impôt société UK est payable seulement 6 à 8 mois plus tard. Vous avez le temps pour préparer votre trésorerie durant 18 mois à partir de la date d’immatriculation.

Zéro appel de charges, zéro Urssaf ou équivalent !

Quid d’une société Limited et travailler depuis la France ?

Créer une entreprise à l’étranger pour exercer en France reste totalement possible, tout en restant dans la légalité. Mais, comment ?

Nous proposons plusieurs scénarios selon vos objectifs, votre marché, votre CA, vos marges et vos ambitions.

Partant du principe que l’expatriation est la solution gagnante à 100%, celle-ci vous permet de bénéficier de la fiscalité des dividendes à 10% et d’effacer l’Urssaf de votre vie.

MATÉRIALITÉ DE VOS ACTIVITÉS

La matérialité, la grande oubliée des entrepreneurs !

Brexit dur ou accord commercial, les principes fiscaux de l’OCDE s’appliquent à travers le monde. Ils exigent de la matérialité dans la juridiction retenue pour la création d’entreprise.

Par matérialité, on entend du personnel travaillant depuis le Royaume-Uni (dans un bureau ou à domicile) pour le compte de la société récemment créée.

En effet, une société immatriculée en Angleterre avec une domiciliation commerciale gérée depuis la France est une société française aux yeux de votre Administration fiscale.

Vous travaillez depuis la France et créez de la richesse en France, cette activité est donc imposable en France.

En cas de contrôle fiscal, votre société anglaise sera considérée comme une activité dissimulée et une entreprise française de fait.

Avec des majorations de 80% depuis sa création, tout y passera TVA, Urssaf, impôt société… Ceci s’applique aux juridictions du monde entier : USA, Asie, Europe et paradis fiscaux.

SOLUTION GAGNANTE À 75% : OUVRIR UN BUREAU EN ANGLETERRE

Si votre C.A. et marges le permettent, vous pouvez créer une société Limited et ouvrir un bureau physique à Londres ou ailleurs en Angleterre.

Avec zéro appel de charges et des cotisations à 13,8% (part employeur), cela vous reviendra à 1.500 à 2.000 Euros par mois au maximum.

Or, ce budget est investi dans le développement de vos activités à l’international et/ou pour renforcer votre marché français depuis Londres.

C’est autant de moins versé à l’Urssaf à fonds perdus…

Votre collaborateur

Avec un droit du travail souple et tout à votre avantage, vous pouvez recruter des français à Londres, des britanniques ou autres nationalités selon vos besoins.

En effet, la City de Londres est très cosmopolite. Or, cela fait son charme et son dynamisme économique.

Vous pouvez recruter un profil marketing, commercial ou administratif selon les spécificités de votre entreprise.

Ainsi, vous développez votre marché hexagonal et international sans aucune structure en France. Adieu la lourdeur administrative et la pression fiscale.

De plus, vous validez tous les principes fiscaux de l’OCDE sur la matérialité des activités. C’est blindé sur le plan légal et fiscal !

Bien sûr, nous pouvons vous aider pour un coût modique.

SOLUTION GAGNANTE À 50% : OUVRIR UN ÉTABLISSEMENT EN FRANCE

En France, la loi exige l’ouverture d’un établissement stable dépendant de la société étrangère. Mais, il y a deux options : le bureau de liaison ou la succursale.

Le bureau de liaison

À ce titre, ce dernier est la solution la plus légère. Les coûts de création sont de 100 Euros, si vous le faites vous-même

En effet, il ne dispose d’aucun compte bancaire en France et ne peut pas exercer une activité commerciale.

Il s’agit d’un bureau de représentation pour exploiter un nouveau marché, identifier les partenaires et assurer un support marketing avant ou après-vente.

Toutes les factures et salaires sont payées par la maison-mère.

La succursale

Or, la succursale reste aussi une solution juridique légère avec un coût de l’ordre de 150 Euros pour son immatriculation.

Pour sa part, la succursale peut avoir un compte bancaire, une activité commerciale et même des salariés aux taux pratiqués par la France.

Par conséquent, elle émet des factures et fait son propre bilan avec paiement de l’impôt société en vigueur.

Toutefois, cette entité dépend toujours de la société-mère et agit pour son compte sur un territoire donné. Mais, l’Urssaf et la lourdeur administrative réapparaissent.

 

 

Où immatriculer son entreprise en Europe ?

Écosystème, le vrai levier de la réussite !

De fait, la question d’où créer son entreprise ne pose réellement plus. En effet, le meilleur pays avec le meilleur écosystème se trouve en Grande Bretagne.

En outre, la City de Londres seule compte plus d’investisseurs et business-angels que la France toute  entière. Les décisions sont rapides.

Avec un cadre réglementaire peu contraignant, la capitale britannique demeure le hub mondial des investisseurs, entrepreneurs et talents internationaux.

Freelance, endetté, interdit bancaire, interdit de gérer ou divorcé, Londres vous tend les bras et offre de réelles opportunités avec la sortie du Royaume-Uni de l’UE.

En effet, l’environnement des entrepreneurs permet de réussir dans un monde en pleine évolution. À vous de choisir entre un cadre favorable ou un environnement hostile.

Les 1.300+ entrepreneurs expatriés depuis 14 ans en parlent en toute franchise.

Lancement de la zone économique de libre-échange de l’anglosphère !

En effet, le CANZUK permet à toute entreprise d’importer et exporter depuis Londres vers 165 millions  de consommateurs anglo-saxons en Australie, Nouvelle-Zélande et Canada.

Bientôt, l’Inde et les USA vont rejoindre ce Marché Commun de l’anglosphère. De plus, la libre circulation des personnes est au programme dès 2021.

Business Booster 247 en chiffres

Cela représente 1.500 société délocalisées, 2.400 entrepreneurs expatriés, 700 bureaux ouverts à Londres et plus de 5.000 comptes bancaires ouverts dans 9 devises.

Où monter son entreprise à l’étranger ?

Un expert à Londres +44 2081 44 45 46

Questions sur le meilleur pays en Europe pour créer sa société ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 16 heures ou via WhatsApp sur le mobile au +44 7903 813 717.

Par ailleurs, vous pouvez aussi réserver un entretien téléphonique gratuit via la plateforme de réservation en ligne.

Sans attendre, abonnez-vous à la newsletter mensuelle et suivez Business Booster 247 sur Facebook, Instagram et YouTube.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

 

 

 

Pages connexes au meilleur pays en Europe pour créer sa société

Le classement des meilleurs pays pour les entrepreneurs

Fiche France pour les entrepreneurs

Déjà élu en 2018, meilleur pays au monde pour créer et développer son entreprise

Où vivent les 2.153 milliardaires dans le monde ?

Étude GBD et REP 2020

Le dossier Huawei au Royaume-Uni