Créer une entreprise à l’étranger et travailler en France

Créer une entreprise à l’étranger et travailler en France

Créer une entreprise à l’étranger et travailler en France

Solutions et montages juridiques

Avoir une entreprise hors de France et vivre en France

Cette page explique comment créer une entreprise à l’étranger et travailler en France. En effet, tout le monde ne peut pas s’expatrier à Londres ou ailleurs.

Pourtant, de nombreux entrepreneurs cherchent à réduire la lourdeur administrative française et son cadre législatif.

Or, la compétitivité mondiale, le dynamisme économique et l’attractivité sont des leviers stratégiques pour réussir son développement commercial en France et à l’international.

Voici des solutions légales pour ceux, qui sont résident fiscal dans l’hexagone.

 

Sommaire

 

 

Votre résidence fiscale

Comment définir votre résidence fiscale ?

En réalité, la résidence fiscal d’une personne s’appuie sur plusieurs critères légaux, financiers et économiques. Voici quelques exemples :

  • Votre maison principale se trouvent en France,
  • Vos activités professionnelles sont majoritairement en France, en qualité de freelance ou salarié,
  • Les intérêts économiques sont en France (activité commerciale, clients, investissements…),
  • Ensuite, la règle des 183 jours vient s’appliquer.

Toutefois, vous pouvez très bien vivre à l’étranger et être résident fiscal français dans certains cas. Donc, il s’agit d’un sujet complexe.

Votre situation familiale et professionnelle

Les autorités fiscales vous considère comme résident fiscal français, si votre résidence familiale se trouve dans l’hexagone.

Même si votre travail se trouve hors de France et que vous êtes toujours en voyage à l’étranger, vous resterez résident fiscal français et imposable à Paris.

Toutefois, certaines exceptions peuvent s’appliquer pour la sécurité sociale.

Découvrez l’expatriation !

 Créer une entreprise à l’étranger et travailler en France

Créer une entreprise à l’étranger et travailler en France

Les solutions

Nous allons au fil de nos lignes vous expliquer les différentes solutions légales pour réduire la lourdeur administrative.

De fait, l’attractivité de Londres n’est plus à démontrer. En effet, la City s’impose comme la Capitale des affaires en Europe.

En dépit du Brexit, Londres a remporté la première place mondiale du meilleur écosystème pour les entreprises et start-ups en 2020.

Par ordre d’importance :

  • Se s’implanter à l’international et renforcer votre présence en France
  • Créer une société en Angleterre avec une succursale en France
  • Ouvrir une filiale en France ou pas ?

Se développer à l’international depuis Londres

En effet, ouvrir une société Limited en Angleterre dans une domiciliation commerciale ne donne aucune matérialité à vos activités au Royaume-Uni.

Par conséquent, il faut embaucher un salarié en home office ou dans un bureau physique. Cela vous permettra de vous développer en Europe et dans le monde.

En même temps, le salarié pourra aussi renfoncer vos activités commerciales en France depuis le Royaume-Uni, et non l’Union européenne. Vive le Brexit !

Les coûts d’exploitation

Pour information, il y a de nombreux français à Londres qui cherchent un travail. De plus, la majorité d’entre eux sont diplômés et n’ont que des petits jobs.

Selon le profil, un salarié à mi-temps pour démarrer va coûter 1.000 par mois avec des cotisations patronales de 13.8% (part employeur).

De plus, l’Urssaf n’existe pas en Angleterre. Ils ne viendront PAS collecter les cotisations et contributions sociales.

Aucun appel de charges en Grande Bretagne !

Louer un bureau

Si votre salarié ne travaille pas en home office, on peut trouver des bureaux équipés 1 ou 2 postes pour 250 ou 300 par mois.

Toutefois, le travail à distance est une solution pratiquée depuis des décennies à Londres. De plus, la crise sanitaire mondiale va renforcer un phénomène déjà très présent.

Budget opérationnel à Londres

Par conséquent, l’idée consiste à réduire votre contribution Urssaf et d’investir sur vos propres activités pour booster votre C. A. à la place.

En s’implantant à Londres pour se développer à l’international, vous pourrez aussi renforcer vos activités commerciales sur votre marché domestique.

Avec plus de ventes hors de France, vous allez ainsi réduire de manière considérable votre taxation dans l’hexagone.

On parle d’un budget mensuel de 1.500 / mois au maximum. À terme, vous pourrez embaucher votre salarié à temps-plein au fur et à mesure de votre croissance.

Combien donnez-vous à l’Urssaf et à l’État chaque trimestre ?  Faites vos comptes !

Droit du travail britannique

De plus, le droit du travail est d’une simplicité et d’une souplesse épatante. Cela n’a rien à voir avec la France et les conseils de prud’hommes.

En fait, les contrats de travail britannique sont même trop à la faveur des employeurs. À vous de trouver un juste équilibre avec votre salarié pour le garder !

Bienvenue au Royaume de la dérégulation et de la libre entreprise au cœur d’un environnement favorable à votre réussite !

Créer une entreprise à l'étranger et travailler en France

Ouvrir une société à Londres avec une succursale en France

Basée au cœur de la City de Londres, Business Booster 247 accompagne les start-ups et entreprises pour découvrir un cadre législatif ultra-souple pour les dirigeants.

Or, nous vous donnons les clés du meilleur pays pour les entreprises selon Forbes en 2020. Vous faire bénéficier du Brexit et de Londres « Business-Friendly » est notre métier.

Afin d’échapper un peu à la lourdeur hexagonale, vous pouvez ouvrir une société Limited à Londres avec un établissement stable en France : succursale ou bureau de liaison.

Toutefois, la succursale est fortement conseillée pour exercer vos activités commerciales en France. En effet, c’est une obligation légale et fiscale.

Avec ce scénario, cela ne vous empêchera pas de payer les avances de charges de l’Urssaf et l’impôt société en France.

Entreprendre au Royaume-Uni et en France ?

Entités de sociétés étrangères en France

Aussi bien le bureau de liaison que la succursale sont des entités distinctes et dépendent de la maison-mère à Londres.

BUREAU DE LIAISON
AVANTAGES

D’un côté, le bureau de liaison n’a pas le droit de faire des actes commerciaux. Cependant, il peut assister la maison-mère jusqu’à la signature d’un contrat.

Par ailleurs, le bureau de liaison peut avoir des salariés en France. Ces derniers seront payés au taux français depuis la maison-mère.

Donc, le bureau de liaison est l’établissement le plus simple à ouvrir et gérer.

INCONVÉNIENTS

Le bureau de liaison n’a pas le droit d’avoir un compte bancaire en France. Or, il fait du support avant ou après-vente. Il ne peut pas assurer d’actes commerciaux.

En réalité, il s’agit d’un bureau de représentation pour le compte de la société-mère. Idéal pour faire des études de marchés et recherches avec un lancement commercial !

SUCCURSALE
AVANTAGES

Pour sa part, la succursale peut faire des actes commerciaux et des factures. Tout comme le bureau de liaison, elle peut avoir des salariés en France.

Avec son compte bancaire, toutes les factures clients seront émises par la succursale française et payées à cette dernière.

En conséquence, les avantages de la succursale permettent de vous lancer dans une structure moins lourde qu’une société SARL.

De fait, il y a peu ou pas de droits de constitution.

INCONVÉNIENTS

Par ailleurs, la succursale doit faire son bilan annuel en France. De plus, l’impôt société reste payable en France au taux en vigueur.

Ensuite, les résultats bénéficiaires remontent immédiatement à la maison-mère.

La succursale ne peut passer de contrat avec le siège. Donc, elle ne pourra pas bénéficier des avantages fiscaux sur ce type d’acte.

En complément, l’Administration fiscale a le pouvoir de vérifier les comptes de l’entreprise dans sa totalité. Donc, elle vérifie la sincérité des résultats déclarés.

FILIALE

Or, certains avocats vous orienteront facilement vers la création d’une filiale. L’ouverture d’une filiale reste couteuse et lourde sur le plan administratif – idem pour la gestion.

De plus cela a peu d’intérêt, car votre maison-mère au Royaume-Uni doit obligatoirement démontrer la réalité des activités commerciales à Londres.

À défaut, cela ouvre la voie à des contrôles fiscaux. Imaginez une maison-mère à Londres, avec pour seul atout, une boite postale !

Sans matérialité au Royaume-Uni, vous êtes dans le rouge. Autant créer une simple SARL en France !

Interdit de gérer une société

Si vous êtes interdit de gérer ou d’administrer, directement ou indirectement, une entreprise en France, le bureau de liaison, la succursale ou la filiale ne peuvent pas s’appliquer.

Dans ce cas, s’expatrier reste la meilleure solution pour de nombreux entrepreneurs. En effet, détourner votre interdiction de gestion dépend du pénal. Aucun intérêt !

Pour information afin de bien décider. la fiscalité des dividendes en Angleterre sur un revenu annuel de 70.000 € est à 10%.

Créer une entreprise à l'étranger et travailler en France

Entreprendre au Royaume-Uni hors Union européenne

Comment se payer ? Salaires, dividendes, primes ?

Ceci reste une excellente question pour conclure. À ce jour, il existe plusieurs solutions pour vous rémunérer en France.

Un entretien téléphonique individuel sera nécessaire pour mieux cerner votre situation personnelle et professionnelle. Cependant, il y a une certitude.

Toute rémunération perçue d’une société étrangère doit faire l’objet d’une déclaration sur votre impôt sur le revenu dans votre pays de résidence fiscale.

Qui sommes-nous ?

Installée à Londres, notre entreprise comprend 4 collaborateurs. Business Booster 247 existe depuis 13 ans.

Nous sommes une entreprise à taille humaine, et non une multinationale du conseil.

Nos expertises depuis le Royaume-Uni

Spécialiste du Royaume-Uni et de l’Union européenne, nous intervenons dans les expertises suivantes :

  • Intelligence économique,
  • Stratégie des entreprises sur la Grande Bretagne,
  • Aspects légaux, comptables et fiscaux (par un contrôlé fiscal),
  • Accompagnement de la création à l’implantation/expatriation à Londres.

Au fil des années, nous avons créé un centre de compétences au service des entreprises entre Londres et le continent européen.

Un expert à Londres +44 2081 44 45 46

Créer une entreprise à l’étranger et travailler en France

Questions avant d’entreprendre au Royaume-Uni ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 16 heures ou via WhatsApp sur le mobile au +44 7903 813 717.

Par ailleurs, vous pouvez aussi réserver un entretien téléphonique gratuit via la plateforme de réservation en ligne.

Sans attendre, abonnez-vous à la newsletter mensuelle et suivez Business Booster 247 sur Facebook et YouTube.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

 

 

 

Articles connexes e-commerce

Quel statut juridique ?

E-commerce en France : La situation en 2020 et 2021