Renforcer le Commonwealth pour contrer la menace de la Chine

Renforcer le Commonwealth pour contrer la menace commerciale de la Chine

Renforcer le Commonwealth

Contrer la menace commerciale de la Chine

Un Marché Commun du Commonwealth d’ici 2025

Renforcer le Commonwealth avec l’équivalent d’un Marché Commun et contrer la chine – un espace de libre échange composé de 56 pays et 2.5 milliards d’habitants !

En effet, le poids économique du Commonwealth représente 13,1 Trillons de dollars US pour 2021 et cela devrait atteindre 19,5 Trillions de dollars US en 2027.

Liz Truss s’est engagée à contrer la domination de la Chine en renforçant les liens commerciaux,  économiques et culturels du Commonwealth, si elle devient Premier ministre.

 

Renforcer le Commonwealth

Réduire l’influence néfaste de la Chine

En effet, la ministre des affaires étrangères déclare vouloir offrir aux nations « une alternative claire à l’influence malveillante croissante de Pékin ».

En donnant la priorité au commerce avec les pays du Commonwealth, elle assure que les liens économiques et sécuritaires seront renforcés.

De plus, les entreprises britanniques recevront t un coup de pouce important sur le plan économique et stratégique..

Mme Truss lancera un « nouvel accord du Commonwealth » pour garantir que les 56 pays du Commonwealth servent de rempart à la Chine sur le plan commercial et défensif.

Annonçant ses propositions durant les Jeux du Commonwealth, Mme Truss indique :

« Je veillerai à ce que le Commonwealth soit au cœur de mes plans pour une Grande-Bretagne globale.

En tant que l’un des plus grands groupes de démocraties éprises de liberté, nous devons nous assurer qu’il y a des avantages clairs à rester membre du Commonwealth et offrir aux nations une alternative claire à l’influence malveillante croissante de Pékin.

La priorité accordée au commerce avec les pays du Commonwealth renforcera les liens à tous les niveaux, tout en multipliant les possibilités pour les entreprises britanniques d’accéder à l’un des plus grands blocs économiques du monde. »

Au cours d’un débat télévisé houleux, Truss accuse son rival, Rishi Sunak, de faire pression en faveur d’une relation plus étroite avec la Chine.

M. Sunak a déclaré qu’il est nécessaire de reconnaître que Pékin était une « menace pour notre sécurité nationale et pour notre sécurité économique ».

Mlle Truss a contesté ses commentaires, en disant :

« Il y a un mois à peine, vous poussiez à un renforcement des relations commerciales avec la Chine.

Ce n’est pas quelque chose que vous avez préconisé au sein du gouvernement, je suis ravie que vous vous soyez rallié à ma façon de penser, mais cela a été motivé par le Foreign Office – la position plus stricte que nous avons adoptée à l’égard de la Chine ».

 

Renforcer le Commonwealth

 

Contrer la Chine avant 2030

Booster l’influence du Royaume-Uni et de l’anglosphère dans le monde

En effet, la Ministre des Affaires Étrangères est une fan incontestée du libre-échange. Or, elle rêve d’un espace économique basé sur le libre-échange de l’Anglosphère et du Commonwealth.

En conséquence, Liz Truss s’engage à accélérer les accords commerciaux entre les membres du Commonwealth afin de limiter l' »influence malveillante » de la Chine.

La ministre des affaires étrangères souhaite lutter contre Pékin en favorisant des liens plus étroits entre les 56 nations « éprises de liberté ».

D’où le rebond phénoménal de l’influence de la Grande Bretagne dans le monde en 2021-2022 !

Une avance très confortable

Avec cette ambition, elle recueille des sondages assez surprenants parmi les 200.000 membres du Parti Conservateur.

De fait, elle a 38% d’avance sur son rival Sunak. Donc, elle est en excellente position pour remplacer Boris Johnson le 6 septembre 2022.

 

Renforcer le Commonwealth pour contrer la menace commerciale de la Chine

 

Renforcer le Commonwealth

Un Marché Commun du Commonwealth d’ici 2025

Au programme de Boris Johnson depuis 2016, il désirait la création d’un espace économique de libre-échange des nations du Commonwealth pour 2030.

Pour sa part, Liz Truss veut aller encore plus vite. Stimuler le commerce entre les nations du Commonwealth et enrayer l’influence de la Chine sont le vrai défi.

Quoi de mieux que le Commonwealth et l’Anglosphère ?

La menace chinoise

La ministre des affaires étrangères s’inquiète de « l’influence malveillante » que Pékin a exercée ces dernières années par le biais de projets tels que son programme d’infrastructure Belt and Road.

En conséquence, elle souhaite lutter contre le régime communiste en resserrant les liens entre les 56 nations du Commonwealth « éprises de liberté » dans le monde.

Par contre, Mme Truss place la lutte contre la Chine au cœur de sa campagne pour la direction du parti Tory et attaque son rival, Rishi Sunak.

En effet, ce dernier est très soft avec la Chine.

Un septième de la richesse mondiale

De fait, le Commonwealth est le plus grand groupement de pays au monde, qui ne comprend ni la Chine, ni la Russie.

Ensemble, ce réseau de nations représente un tiers de la population mondiale et 60% des personnes qui y vivent ont moins de 30 ans.

En 2021, le Commonwealth représente un septième de la richesse mondiale et compte certaines des économies à la croissance la plus rapide de la planète, notamment l’Inde, le Bangladesh et le Rwanda.

Par ailleurs, le bloc comprend également quatre des partenaires de sécurité des Five Eyes : l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni.

À l’attaque de l’initiative ‘Belt and Road’

Un porte-parole de Mme Truss déclare :

« Liz pense que le Commonwealth est essentiel pour contrer l’influence de la Chine et d’autres régimes autoritaires qui cherchent à saper les valeurs démocratiques et la liberté.

« Elle pense que le commerce et l’investissement ont un rôle clé à jouer pour mettre fin à l’influence croissante de la Chine, où Pékin a utilisé l’investissement dans le cadre de son initiative ‘Belt and Road’.

« En tant que Premier ministre, elle maximisera toutes les opportunités pour renforcer les liens économiques et de sécurité à travers le Commonwealth. »

De plus, la ministre des affaires étrangères exprime son espoir de voir le G7 se renforcer pour devenir une « Otan économique ».

Donc, c’est le meilleur levier pour affronter la Chine dans le monde entier.

Injections de fonds

Au cours de la dernière décennie, Pékin a injecté 50 milliards de livres sterling par an dans son initiative « Belt and Road ».

Ainsi, elle finance des projets de construction dans 144 pays, essentiellement par le biais de prêts. L’occident s’en inquiète de plus en plus.

Si une grande partie des fonds est consacrée aux pays en développement, notamment en Afrique, six membres de l’UE bénéficient aussi d’injections de fonds.

En effet, le rachat par la Chine de ports européens, dont le Pirée à Athènes et Gênes et Trieste dans le nord de l’Italie, suscite des inquiétudes au sein de l’OTAN.

Il est l’heure de s’implanter en Angleterre !

Comment nous contacter ?

Renforcer le Commonwealth : Des questions ?

Prenez un RDV téléphonique avec un expert à Londres !

Réservez un entretien téléphonique gratuit via la plateforme de réservation en ligne !

Suivez la communauté Business Booster 247 sur notre newsletter et les réseaux sociaux Instragram, LinkedIn et YouTube.

Pour terminer, vous pouvez aussi nous contacter via ce formulaire avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 16 heures (UK) ou via la messagerie privée Signal sur le mobile +44 7903 813 717.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Churchill

 

 

Prenez un RDV tél. via notre plateforme de réservation !

Cliquez sur l’image pour prendre un RDV tél. !

Téléchargez Signal App
Ajoutez BB 247 à vos contacts +44 7903 813 717 (mobile)

 

 

La place de Londres dans les affaires !

Les classements mondiaux à télécharger pour 2022

Meilleur pays européen pour créer sa société en 2022

Quel est le pays européen le plus business-friendly ?

Où créer son entreprise dans le monde ? Les meilleurs pays

Les pays les plus attractifs au monde pour les investisseurs

Les investisseurs étrangers au Royaume-Uni

Quelles sont les villes qui comptent le plus de millionnaires ?

Capitale européenne des affaires et du business

Classement des villes mondiales : 900 villes passées au crible !

Classement mondial des places financières

La ville la plus startup friendly au monde

Capitale mondiale et européenne du numérique

Indice mondial du Soft Power 2022

Le business au Royaume-Uni après le Brexit

Écosystème et environnement entrepreneurial

Tout comprendre pour monter sa boite à Londres

Une offre convaincante pour les entreprises et startups au Royaume-Uni

L’écosystème entrepreneurial en Angleterre

Innovation : Le match Londres vs Paris

Les meilleures néobanques et banques mobiles en 2022 – 2023

Destination favorite des investisseurs étrangers

Entreprendre en Angleterre

Démocratie et libre entreprise : Quel est le rapport ?

Créer sa société Limited à Londres

Meilleur pays pour créer une start-up

Impôt société Royaume-Uni

Votre expert-comptable en Angleterre

Tout sur la comptabilité à Londres

La mission de l’expert-comptable

Le meilleur montage juridique pour optimiser sa fiscalité

Société Limited ou société LLP ? Que choisir ?

Créer une entreprise à l’étranger et travailler en France ?

Expatriation des entrepreneurs

Partir de France pour quel pays ?

Les 10 meilleures villes du monde pour vivre

Préparer son expatriation

Quel visa pour les entrepreneurs ?

Contactez l’un de nos experts !

Contactez un expert du Royaume-Uni à Londres !

 

K-Bis en 19 minutes

 

Royaume-Uni, le paradis des entrepreneurs !
France, l’enfer fiscal !