Brexit 2019

Élections européennes 2019 au Royaume-Uni : Nigel Farage, Monsieur Brexit 2019

Brexit 2019

Conséquences de la sortie de l’Union européenne

Brexit 2019 : Article 50 de la Constitution de l’UE

Cette page aborde le Brexit 2019 avec une analyse de la situation politique au Royaume-Uni et sur le continent. En effet, la sortie du Royaume-Uni de l’Union est un réel casse-tête à cause du refus d’accepter le résultat du référendum de 2016 par les politiques au pouvoir – Theresa May. Cependant, le Brexit commence à prendre forme dans la vraie vie à Londres.

En date du 23 Juin 2016, la Grande Bretagne opte pour la sortie de l’Union Européenne et déclenche un coup de tonnerre à Bruxelles.

Tous les leaders politiques, y compris le Premier Ministre Cameron, ne s’attendaient pas à ce résultat. De fait, David Cameron démissionne quelques jours après.

Theresa May remplace David Cameron

Anciennement au Ministère de l’Intérieur, Theresa May devient Premier Ministre de manière accidentelle. Pour information, elle est pro Union européenne et elle a voté contre le Brexit.

Elle déclenche l’Article 50

Après le déclenchement de l’article 50, le Royaume-Uni était censé quitter l’Union européenne – au 29 mars 2019, puis au 12 avril 2019.

Avec les délais à répétition, tout est reporté à fin 30 octobre 2019. À suivre !

Brexit 2019

Mensonges et corruption au sein de l’UE ?

À coup de promesses électorales, Theresa May a été élue par défaut. Tout comme Emmanuel Macron, elle revient sur son programme électoral et fait carrément l’inverse.

Devant les médias et au Parlement britannique, Theresa May a répété à 120 reprises « qu’aucun accord avec l’UE était mieux qu’un mauvais accord. »

Ce jour, nous avons un mauvais accord sur la table. Il s’agit d’un accord de retrait qui fait, du Royaume-Uni, une colonie de Bruxelles.

Inutile de dire que cette dernière a une espérance de vie très limitée au 10 Downing Street. Avec son refus de quitter l’UE sans accord, Theresa May sera vite remplacée.

Selon les analystes, cela interviendra au cours de l’été.

 

 

Les liaisons dangereuses entre Londres et Bruxelles

Cependant, l’envers du décor donne des soupçons de corruption et subornation au cœur des négociations entre l’UE et le Gouvernement pro-EU de Theresa May.

Or, c’est l’une des raisons pour laquelle l’accord de retrait n’a pas été validé par les députés au Parlement britannique.

Une seconde vidéo démontre que les leaders européens ont un seul souhait en tête : faire, de la Perfide Albion, l’esclave de Bruxelles.

Au pays de la liberté individuelle, Bruxelles est tombée sur « un os ». De fait, ceci explique la course en tête des sondages du Brexit Party de l’eurosceptique Nigel Farage.

À suivre durant les Européennes 2019 du 23 mai !

 

Les 4 libertés de l’Union

En vigueur depuis 20 ans environ, la liberté des personnes et des marchandises sera très certainement impactée. De nouvelles règles entreront en vigueur.

Tant mieux, le Royaume-Uni pourra retrouver sa souveraineté entière. Loin des lourdeurs de l’Union européenne, Londres pourra prendre un nouveau départ.

La souveraineté du Royaume-Uni

Durant le référendum, cela fût l’un des piliers des débats entre les eurosceptiques et euro-fanatiques. Chacun a apporté sa vision de la chose et du futur.

Pour information, Londres est la capitale des capitales européennes. En effet, Paris est la banlieue de Londres.

  • Capitale mondiale de la finance,
  • Hub mondial de la FinTech,
  • Plaque tournante du business en Europe,
  • « The Pace To Be » pour le numérique et les start-ups,
  • La destination préférée au plan mondial des investisseurs étrangers,
  • Honte à Paris, Londres est la première destination mondiale pour le tourisme.

Libre circulation des personnes et des marchandises au sein de l’UE

La libre circulation des personnes s’applique pour l’instant. Cependant, les règles vont vite changer. Dès 2021, il faudra obtenir un visa type ESTA pour se rendre en Grande Bretagne.

Ce visa « dit de tourisme » sera valable pour une période donnée. En fait, les citoyens de l’Union ne pourront plus travailler en Grande Bretagne.

Par ailleurs, les citoyens de l’Union n’auront plus accès aux soins médicaux gratuits. Une assurance-santé sera nécessaire durant la durée de votre séjour.

Un visa pour travailler et vivre à Londres

À ce titre, les citoyens de l’Union européenne n’auront plus la préférence accordée à ces derniers depuis 2 décennies.

En toute logique, ils seront mis sur un pied d’égalité avec les migrants d’autres régions du monde. Place aux compétences de chacun et aux besoins du Royaume-Uni !

Donc, la politique d’immigration sera du style des USA après lecture de la loi.

Après le 1 janvier 2021

Pour ceux qui désirent s’installer à Londres au-delà, il y aura un visa à demander. Le futur système des visas ressemblera à celui des USA.

Par conséquent, nous mettrons en ligne cette nouvelle prestation dès la sortie effective du Royaume-Uni de l’UE.

Les accords commerciaux

Pour l’instant, la libre circulation des capitaux, des produits et des services reste en vigueur. Donc, rien ne change à court terme !

Cependant, de nouveaux accords commerciaux seront peut-être négociés (ou pas). À suivre au jour le jour selon l’évolution politique des choses.

Sans aucun doute, le résultat des élections européennes 2019 aura des conséquences sur la composition du Parlement européen dès le 2 juillet.

Brexit 2019

Brexit & Business

Quelles sont les conséquences pour les entreprises ?

Plusieurs scénarios et solutions sont possibles pour les importateurs et exportateurs en relation commerciale avec le Royaume-Uni.

Depuis le résultat du référendum de 2016, l’incertitude règne pour les entreprises, le secteur du numérique et le monde de la finance.

Or, les élections européennes viennent encore rajouter une couche d’incertitudes sur les futures politiques de l’UE à cause de l’euroscepticisme dans de nombreux pays.

La devise britannique

Londres reste la première place mondiale pour le marché des devises. Leader mondial incontesté depuis les années 90, Londres a 42% du marché mondial.

Or, la volatilité de la Livre Sterling est au rendez-vous au fil des informations disponibles. À ce jour, la devise britannique est revenue à un niveau acceptable.

De toute façon, cette dernière était sur-évaluée. Par conséquent, ce rééquilibrage est très opportun et il rend la City plus abordable à tous.

Brexit 2019 : Négoce Union européenne et Royaume-Uni

Les importateurs et exportateurs doivent prendre les nouveaux enjeux en considération. En conséquence, l’entrepreneur doit revisiter sa stratégie d’entreprise.

En effet, votre projet de développement à l’international fait partie intégrante de la problématique du Brexit et de la place de Londres dans le monde.

Selon votre situation, 2 options restent à votre disposition :

  • Ouvrir une société au Royaume-Uni pour bénéficier du marché britannique
  • Établir une succursale au sein de l’Union pour accéder au marché unique

Rien de bien compliqué en réalité, prenez un virage à 360° en donnant une nouvelle impulsion à votre entreprise !

Londres, hub du business

Quelles sont les conséquences pour l’économie britannique ?

Alors que tous les experts prédisaient une baisse de l’activité et l’arrêt de la croissance économique, rien de tel ne se passe au Royaume-Uni.

Depuis 2010, la croissance économique fonctionne en « mode turbo ». Pendant ce temps, les membres de l’UE connaissait une croissance molle ou même une récession pour certains.

Chômage au UK

Quant au taux de chômage dans la zone Euro, il reste à 8,6%. La Grande Bretagne connaît le taux le plus bas (3.8%) depuis 1971.

Depuis 2016, l’économie du UK n’a cessé de croître à un rythme soutenu.

Tout de même, le taux de croissance en Grande Bretagne reste supérieur à celui de la France et de l’Allemagne en 2019 – malgré les incertitudes du Brexit.

Points à considérer pour le monde des affaires

  • Quelle est votre exposition aux marchés financiers et aux marchés des changes ?
  • Votre activité nécessite-elle d’acheter ou de vendre à l’étranger ?
  • Quelles mesures pouvez-vous prendre pour diminuer les coûts et les risques ?
  • Importateurs, quelles sont les solutions, avantages et inconvénients ?
  • Exportateurs, quelles sont les opportunités à l’export ?

Il faut rester prudent, car nous n’avons pas toutes les données en notre possession à ce jour. Cependant, il n’y a que 2 options très simples :

Conseil Brexit 2019 et Union européenne

Cependant, le Royaume-Uni offre le meilleur environnement au monde pour créer et gérer une entreprise selon Forbes 2019.

De plus, le droit du travail et des sociétés sont en votre faveur des entreprises. Or, le Royaume-Uni est totalement « business-friendly ».

Nous sommes à des années-lumières de la lourdeur administrative de la France. Ne parlons même pas de la pression fiscale de l’hexagone !

Le conseil Brexit pour les entreprises sert à cela.

Un expert à Londres +44 2081 44 45 46

Des questions sur le Brexit 2019 ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 14 heures ou via WhatsApp ou Signal sur le mobile au +44 7903 813 717.

Adepte des réseaux sociaux ? Suivez Business Booster 247 sur Facebook et aussi Twitter.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill