Brexit: Les droits des citoyens européens en question!

Brexit: Les droits des citoyens européens en question!

Brexit: Citoyens Européens

Droits des Citoyens Européens

Les forces en présence

Nous avons plusieurs organisations faisant du lobby pour « protéger » les droits des citoyens européens.

D’une part, il s’agit d’une association à but non-lucratif du nom de « The 3 Million ». Ils défendent la cause des émigrants européens au Royaume-Uni, au nombre de 3.2 m.

D’autre part, nous avons un équivalent appelé « British In Europe ». Ces derniers représentent les Britanniques vivant au sein de l’Union. Ils sont environ 1.3 m.

Ces 2 groupes luttent pour la protection des droits des citoyens européens vivant au Royaume-Uni ou dans l’Union Européenne.

En effet, les expatriés désirent que la Cour de Justice de l’Union reste le seul et unique arbitre. Les émigrants européens en Grande Bretagne refusent le droit britannique.

Brexit: Les droits des citoyens européens en question!

Que Vont-Ils Devenir?

Les droits des citoyens européens au coeur du débat

Étant expatrié depuis 3 décennies dans 5 pays, je trouve ces débats totalement politisés et ridicules.

En effet tout expatrié, travaillant et vivant dans un pays, se doivent de suivre les lois en vigueur dans le pays d’accueil. Fin du débat!

Alors que les dits citoyens européens sont venus au Royaume-Uni sous les lois de l’Union, ces derniers ne sont en rien des « sujets supérieurs aux citoyens britanniques ».

Le peuple de Grande Bretagne a décidé de sortir de l’Union européenne, ces derniers ne sont que des émigrés tout comme moi.

D’une part, ils se doivent de respecter le résultat du référendum du 23 juin 2016. Dans un second lieu, ces migrants devraient plutôt remercier le Royaume-Uni.

En effet, la croissance économique et le faible taux de chômage à Londres ont permis à tous ces migrants de s’installer en trouvant rapidement un emploi ou en démarrant leur propre business.

La Grande Bretagne est la démocratie la plus ancienne et la plus respectée au monde. Arrêtez de « faire les faux-culs » !

Inutile de vous dire, que les dirigeants français de « The 3 Million » sont des proches de l’UDI – célèbre parti centriste et pro-européen.

Avec 20.000 followers sur Facebook ou Twitter, il manque plusieurs millions de citoyens européens chez « The 3 Million ».

Brexit: Les droits des citoyens européens en question!

Les droits des citoyens européens au centre des négociations!

Alors que les discussions vivent des hauts et des bas, personne ne peut prédire la nature des futurs accords sur les échanges commerciaux et les droits des citoyens européens.

De plus, il en est de même pour les citoyens européens désireux de s’expatrier au Royaume-Uni dans le futur.

Par conséquent, la confusion est de mise aussi bien pour les entreprises, que les émigrants. Cependant, personne ne sera déporté – même pas les criminels de l’Union à mon grand regret.

Sans surprise, les parties (Londres, Paris, Berlin et Bruxelles) se servent des citoyens comme monnaie d’échange.

Surpris? Pas moi.

Brexit: Les droits des citoyens européens en question!

Le Futur

Faudra t’il un visa, comme aux USA, pour venir en Grande Bretagne?

Désormais, il est acquis que les citoyens de l’UE, vivant depuis 5 ans au UK, ne seront pas inquiétés.

En effet, l’économie britannique ne peut pas perdre cette manne, à l’instar des entreprises ayant des employés européens.

La vraie question concerne les conditions d’accès au Royaume-Uni à partir du 30 mars 2019. Les arbitrages ne sont pas effectués et cette zone d’ombre génère bien des interrogations.

Les futurs accords d’échanges commerciaux des produits et services sont également d’une importance capitale pour les entreprises des deux côtés de la Manche.

Brexit: Les droits des citoyens européens en question!

Un gros paquet sur la table

Depuis 18 mois, la Commission Européenne et les gouvernants britanniques font de la politique et non du business.

Les exportateurs, les importateurs et un grand nombre d’entreprises sont directement concernés par les enjeux économiques et financiers.

Nul doute que le monde des affaires aura le dernier mot!

Brexit: Les droits des citoyens européens

Vivre et travailler au Royaume-Uni

Vous songez à vous expatrier, il est évident que les démarches seront bien plus simples avant le 29 mars 2019.

Au-delà de cette date, s’installer à Londres fera certainement l’objet d’un visa. En effet, la libre circulation des personnes risque de s’arrêter.

Londres est le hub du business et la ville de toutes les opportunités depuis des années. Le nombre de candidats à l’expatriation vers Londres ne va pas baisser d’ici demain.

En effet, la bonne forme de l’économie et de l’emploi sont les leviers de la réussite du Royaume depuis 30 ans. Merci Margaret Thatcher!

@didierdelmer (à titre personnel)

Prenez contact avec nos spécialistes à Londres

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

Contact par Tél Business Booster 247 Londres

février 16, 2018

Étiquettes : , ,