Panique au Royaume-Uni ? Non ! Les faits

Panique au Royaume-Uni ? Non ! Les faits

Panique au Royaume-Uni ?

Non. Voici les faits !

Les seuls à paniquer sont pro-UE et ancrés à gauche

Y a t-il panique au Royaume-Uni ? À gauche, oui. A droite, non.

Alors que toutes les devises plongent à cause des événements géopolitiques, certains font de la politique et non de l’économie mondiale.

Avec une croissance britannique supérieure à la France et l’Union européenne, un chômage à 3.6% et une dette plus basse que les autres membres du G7, pourquoi s’affoler ?

En effet, le plan économique de Truss n’est pas le désastre que tout le monde dit qu’il est.  En fait, c’est un pari sur la croissance par le biais de l’attractivité et de la compétitivité.

Pour information, Reagan, Thatcher et Trump l’ont fait avec succès et brio.

 

Panique au Royaume-Uni ?

Parlons dette souveraine !

Or, le débat sur le projet de budget du Royaume-Uni pourrait utiliser moins d’adjectifs et plus de géopolitique.

Premièrement, il n’y a aucune preuve que les marchés commencent à douter de la capacité du Royaume-Uni à rembourser ses dettes.

En effet, Le Royaume-Uni, et plus tôt la Grande-Bretagne, a sans doute le meilleur historique de remboursement de dettes de tous les temps.

De plus, le pays a même remboursé ses dettes considérables des guerres napoléoniennes, qui représentaient pourtant plus de 200% du PIB.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Abordons les prévisions de croissance 2023-2024 ?

En ce qui concerne l’Union européenne, la Deutsche Bank prévoit une croissance négative pour l’Allemagne de -3.5% et la France -1.2%. (Source en Anglais)

D’autre part, NIESR prévoit une croissance de 2% pour le Royaume-Uni grâce à cette politique de fiscalité attractive.

Voici la source avec une étude détaillée, qui prend en compte le plan de relance Truss.

 

 

Pas de panique au Royaume-Uni !

Les taux sur les marchés

Considérez les rendements actuels des titres du gouvernement britannique ! Ils vont de près de 4,5% pour le titre à deux ans à près de 4,3% pour le titre à 30 ans.

Donc, ces chiffres sont loin d’être astronomiques, mais il faut bien sûr les ajuster aux taux d’inflation pour cette année.

En fait, le taux d’inflation de base au Royaume-Uni est actuellement d’un peu plus de 6% pour juillet et août, sur une base annuelle.

En d’autres termes et sur 10 ans, le gouvernement britannique emprunte à un taux d’intérêt réel négatif de 2% environ.

Cela ne ressemble pas à un pays qui se dirige vers le défaut de paiement. De plus, le niveau de la dette publique britannique n’est pas non plus particulièrement élevé.

Quid de la chute de la Livre Sterling ?

En effet, les taux d’intérêt nominaux ont augmenté et la livre a chuté après l’annonce des politiques de Mme Truss.

Mais, le coupable ici est probablement la Banque d’Angleterre. Si la politique budgétaire est expansionniste, il est du devoir de la banque centrale de compenser cette influence.

Donc, resserrer davantage le volet monétaire est la mission que le Chancelier ordonne ce jour.

La banque a été lente à réagir aux pressions inflationnistes, ce pour quoi elle a été assez critiquée. Néanmoins, il ne s’agit pas de critiquer les politiques de M. Truss.

De plus, il est également important de mettre en perspective la chute de la livre. Le dollar s’est envolé par rapport aux monnaies de pays aussi bien gérés que le Japon et la Corée du Sud.

Par ailleurs, l’euro tombe à son plus bas depuis sa création. Il tombe bien en dessous de la parité avec le dollar.

 

L’euro tombe à son plus bas depuis sa création

 

 

Panique au Royaume-Uni ?

Non, aucun intérêt !

Le plan Truss propose de nombreuses déréglementations admirables, notamment une tentative pour amener l’économie britannique à construire davantage de structures résidentielles.

Il est difficile de dire aujourd’hui dans quelle mesure ce plan sera couronné de succès, mais il constitue assurément un pas dans la bonne direction.

En fait, c’est le cas pour la plupart des autres déréglementations, notamment la levée de l’interdiction des éoliennes terrestres.

En qualifiant le plan Truss de pire que tout, les commentateurs rendent peu probable que ces idées reçoivent l’approbation qu’elles méritent.

Les mesures et incitations fiscales

Le gouvernement britannique emprunte davantage d’argent à un taux d’intérêt réel négatif de 2%.

Grâce à des réductions d’impôts, il permet à ses investisseurs privés les plus riches d’obtenir des rendements plus élevés pour assurer de l’investissement et des nouveaux emplois.

« Politique mise à part, ce ne sont pas le genre de mesures qui font des catastrophes économiques. C’est l’inverse ! » indique Bloomberg.

 

 

Panique au Royaume-Uni ? Des questions ?

Prenez un RDV téléphonique avec un expert à Londres !

Réservez un entretien téléphonique gratuit via la plateforme de réservation en ligne !

Suivez la communauté Business Booster 247 sur notre newsletter et les réseaux sociaux Instragram, LinkedIn et YouTube.

Pour terminer, vous pouvez aussi nous contacter via ce formulaire avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 16 heures (UK) ou via la messagerie privée Signal sur le mobile +44 7903 813 717.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Churchill

 

 

Prenez un RDV tél. via notre plateforme de réservation !

Cliquez sur l’image pour prendre un RDV tél. !

Téléchargez Signal App
Ajoutez BB 247 à vos contacts +44 7903 813 717 (mobile)

 

 

La place de Londres dans les affaires !

Les classements mondiaux à télécharger pour 2022

Meilleur pays européen pour créer sa société en 2022

Quel est le pays européen le plus business-friendly ?

Où créer son entreprise dans le monde ? Les meilleurs pays

Les pays les plus attractifs au monde pour les investisseurs

Les investisseurs étrangers au Royaume-Uni

Quelles sont les villes qui comptent le plus de millionnaires ?

Capitale européenne des affaires et du business

Classement des villes mondiales : 900 villes passées au crible !

Classement mondial des places financières

La ville la plus startup friendly au monde

Capitale mondiale et européenne du numérique

Indice mondial du Soft Power 2022

Le business au Royaume-Uni après le Brexit

Écosystème et environnement entrepreneurial

Tout comprendre pour monter sa boite à Londres

Une offre convaincante pour les entreprises et startups au Royaume-Uni

L’écosystème entrepreneurial en Angleterre

Innovation : Le match Londres vs Paris

Les meilleures néobanques et banques mobiles en 2022 – 2023

Destination favorite des investisseurs étrangers

Entreprendre en Angleterre

Démocratie et libre entreprise : Quel est le rapport ?

Créer sa société Limited à Londres

Tout pour créer une société LLP : Aucun I.S.

Société Limited ou société LLP ? Que choisir ?

Créer une start-up à Londres

Meilleur pays pour créer une start-up

Impôt société Royaume-Uni

Impôt société sous la barre des 15% sur les bénéfices d’ici à 2024

Votre expert-comptable en Angleterre

Tout sur la comptabilité à Londres

La mission de l’expert-comptable

Le meilleur montage juridique pour optimiser sa fiscalité

Créer une entreprise à l’étranger et travailler en France ?

Expatriation des entrepreneurs

Partir de France pour quel pays ?

Les 10 meilleures villes du monde pour vivre

Préparer son expatriation

Quel visa pour les entrepreneurs ?

Contactez l’un de nos experts !

Contactez un expert du Royaume-Uni à Londres !

 

K-Bis en 19 minutes

 

Royaume-Uni, le paradis des entrepreneurs !
France, l’enfer fiscal !