Gagner plus et payer moins, ou l’inverse?

France, la start-up nation ?

Londres

Zoom sur la Création Limited

Gagner plus et payer moins, ou l’inverse?

Cet article a pour objet la création Limited en Angleterre dans le cadre du développement de votre société. Les conseils à lire pour 2018!

Alors que Jérôme Cahuzac est condamné de fraude fiscale, ce dernier échappe tout de même à la prison. Par conséquence, des questions se posent pour 2019.

Pourquoi travailler plus pour gagner moins? Attention, notre objectif n’est pas de faire du conseil en évasion ou fraude fiscale.

À l’inverse, les dernières informations du jour font réfléchir quant à la possibilité d’entreprendre dans un environnement – loin de la lourdeur de l’Administration en France.

En effet, tout est question d’environnement, d’écosystème et de cadre juridique!

 Un hôtelier qui « a la chance » d’être payé en espèces! (France 2)

Londres: Création Limited pour votre société

En cette année 2018, la capitale britannique (donc le Royaume-Uni) détient le leadership de la meilleure destination pour créer une entreprise et se développer.

En effet, la Grande Bretagne offre un cadre totalement « business-friendly », sans appel de charges et avec des cotisations sociales à 8% pour l’employeur.

Les appels de charges au Royaume-Uni n’existent pas tout simplement. Choqué à ce point? Bienvenue à Londres…

De plus, l’impôt des sociétés (IS) passe à 17% – en constante baisse depuis 2010. Et pourtant, le taux de chômage est au plus bas depuis 1971.

Quelle est la recette miracle?

Londres Zoom sur la Création Limited

Flexibilité et Souplesse!

Création Limited 3 h. par Internet

La création Limited demeure le statut juridique le plus utilisé en Grande Bretagne. On compte plus de 6 m. de sociétés Limited.

Équivalent à la SAS, SARL, EURL, SASU et autres, créer et développer une entreprise en Angleterre se fait sans contact avec l’Administration. Bonheur absolu!

Depuis le leadership de Margaret Thatcher, les politiques ont pris les enjeux de 2020 à bras-le-corps. En opposition à la France, le modèle de société repose sur la flexisécurité.

Par essence, un entrepreneur ne cherche pas un revenu fixe. Ce dernier mise sur les bénéfices et le succès de son entreprise.

Donc, le cadre idéal pour le business à Londres attire investisseurs, entrepreneurs et talents étrangers. L’un comme l’autre recherchent les dividendes de leur travail.

Zoom sur la Création Limited

Fiscalité des dividendes au UK

Mais attention, la fiscalité demeure diamétralement opposée entre Paris et Londres. Rien de vraiment surprenant!

En pratique, l’imposition des dividendes en France sera bien plus élevée que celle du Royaume-Uni. Il vous revient donc de réfléchir où implanter l’entreprise.

Mettre toutes les chances de votre côté demeure une obligation, sinon autant travailler à la SNCF. Songez à vous implanter à Londres pour bénéficier de ces avantages!

On vous accompagne pour la matérialité de votre activité au Royaume-Uni, y compris les enjeux juridiques et fiscaux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Imposition des dividendes & création Limited

Avec les exemples ci-dessus, vous pouvez constater le différentiel de l’imposition sur les dividendes au Royaume-Uni avec la France – année fiscale 2018/19.

En fait, la création Limited en Angleterre vous permet d’améliorer la compétitivité de votre société à deux heures de Paris.

Sans frauder et en toute légalité, nous vous accompagnons pour démontrer l’existence et la matérialité de votre activité, en intégrant Londres au cœur de votre stratégie.

Une fois le Brexit terminé, l’harmonie fiscale au sein des pays-membres de l’Union fera à nouveau débat à Bruxelles.

Zoom sur la Création Limited

Des écarts entre la France et le UK

Sur le plan culturel, Paris assimile les actionnaires des TPE – PME à ceux du CAC 40. De fait, la réalité reste bien différente.

En complément de l’imposition avantageuse sur les dividendes, le UK permet d’optimiser vos coûts opérationnels: zéro appel de charges, cotisations salariales à 8% et impôt société à 17%.

Sans oublier les 60.000+ investisseurs situés à Londres, la prise de risque et le « business-friendly » sont l’ADN du Royaume-Uni.

Au delà de la simple alternative, créer sa société en Angleterre et en France s’avère le vrai levier pour profiter du meilleur des 2 mondes.

Pour information, la fiscalité européenne ne sera pas uniformisée d’ici 2025 ou 2030. Par conséquent, le Royaume-Uni ne sera plus au sein de l’U.E.

Allo ?!