Coût du Brexit dur pour les entreprises françaises

Énorme coût du Brexit dur pour les entreprises françaises

Europe

Coût du Brexit dur pour les entreprises françaises

Changements pour les entreprises

En Angleterre, on ne parle pas de l’énorme coût du Brexit dur pour les entreprises françaises. En dépit de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, les échanges commerciaux vont connaître des bouleversements et des pertes financières pour les exportateurs. Voici notre analyse à Londres sur le Brexit dur, les importations et exportations !

Le rétablissement du contrôle aux frontières, la mise en place de nouvelles taxes et de formalités administratives va avoir un coût pour l’Europe et notamment la France.

Si personne ne peut dire comment va se terminer le Brexit, la perspective d’une sortie sans accord se précise.

Le Royaume-Uni sera le premier touché par les conséquences d’un Hard Brexit avec un recul de 3,9 points de son PIB sur 10 ans.

Ce qui n’est rien du tout, car la Grande Bretagne saura anticiper, s’adapter et rebondir pour booster l’économie britannique.

Les prévisions des experts après le vote de 2016 étaient toutes fausses.

Croissance France et coût du Brexit dur

Or, la France connaîtra aussi une baisse de l’ordre de 0,2% de sa croissance économique.

Les conséquences pourraient être beaucoup plus étendues dans le cas d’un Brexit sans accord,  puisque les règles de l’OMC seraient en application.

Les taxes liées à l’importation augmenteront aussi bien pour le Royaume-Uni que l’Union Européenne.

Selon BFM, l’euro deviendra plus fort que la Livre. Vraiment du n’importe quoi !

Donc, les contrôles à la douane demanderont une certaine organisation. Tout le système sera donc à revoir.

6ème partenaire pour la France

A l’heure actuelle, 3300 grandes entreprises françaises ont fait le choix de s’installer à Londres pour y vivre ou s’implanter en Angleterre.

Parmi elles, Veolia, Michelin, Total ou Axa ont créé 370.000 emplois suite à leur implantation en Angleterre.

Pour nos grandes multinationales, l’exportation de produits fait partie de leur activité principale.

Quid des petites entreprises ?

De nos jours, une petite entreprise ou TPE/PME peut y songer.

À dire vrai, ouvrir une entreprise à Londres reste le meilleur moyen pour les exportateurs français.

En effet, cela permet contourner les effets pervers du Brexit. Bienvenue au paradis des entrepreneurs !

Coût du Brexit sans accord pour les entreprises françaises

Les relations avec le Royaume-Uni sont positives que la balance commerciale avec la France est excédentaire, avec 12 milliards d’euros de recettes en 2018.

Selon le service des douanes, ce pays représente le 6ème partenaire de la France :

  • 6,8 % des exportations françaises en 2018
  • 8ème fournisseur avec 3,7 % des importations

Entre le moment où le vote en faveur du Brexit a été effectué et 2018, les entreprises françaises situées au Royaume-Uni ont perdu 6 milliards de dollars.

Selon les experts, la France sera le troisième pays le plus impacté par un Brexit sans accord. Devant, on y trouve l’Allemagne et la Hollande.

Cette situation ferait perdre aux français un chiffre d’affaires de 4 milliards de dollars par an et des dizaines de milliers d’emplois.

Des difficultés variables selon les secteurs

Parmi les secteurs qui seront le plus touchés par un Brexit sans accord, l’agroalimentaire arrive en tête (produits laitiers, vins et spiritueux).

Les biens de consommation (joaillerie, parfums ou habillement) seront impactés par une telle situation.

Au même titre, les industries automobiles, chimiques, aérospatiales et celles qui fabriquent des biens industriels.

Or, les grandes entreprises doivent déjà se plonger dans les formalités administratives auront plus de facilité à intégrer les changements que les PME.

Les lourdeurs administratives demandent de posséder les ressources nécessaires. Le pire actuellement pour un dirigeant est de ne pas se préparer au Brexit.

De plus, l’incertitude plombe sérieusement les entreprises françaises.

Énorme coût du Brexit dur pour les entreprises françaises

Coût du Brexit dur pour les entreprises françaises

Le port de Calais prépare une frontière intelligente suite au Brexit

Cependant, tout n’est pas sombre.

Depuis quelques semaines, le port de Calais teste une nouvelle solution pour gérer les passages à la frontière.

Les douanes, services maritimes et infrastructures sont prêtes avec la mise en place d’une frontière intelligente suite au Brexit.

Une anticipation indispensable pour éviter les files d’attente

Pour que les passages à la frontière se fassent dans les meilleures conditions, le port de Calais rappelle aux entreprises d’anticiper les formalités.

Donc, les transporteurs doivent prévoir les étapes nécessaires pour les importations et exportations pour éviter de générer des blocages.

De plus, 70% des transporteurs ne parlent pas la langue française. Ils appartiennent à l’Union Européenne, des opérations de communication et de sensibilisation sont en place.

Sensibiliser et s’assurer de la préparation des formalités restent des éléments indispensables depuis 2016.

La technologie au service du Brexit

Donc, une interface informatique est en place afin de gérer le transport de marchandises.

Grâce à cette innovation, les rotations seront nettement plus rapides aux autres endroits pour transiter vers le Royaume-Uni.

Smart Border en anglais

Le « SI Brexit » représente un système d’information unique pour mettre en place une frontière intelligente.

Capable de faire le lien entre les différents outils informatiques, cette nouvelle technologie est parfaite pour ce type de besoin spécifique.

Des embauches en masse: Coût du Brexit dur pour les entreprises françaises

Afin de faire face à l’ampleur de la tâche des douaniers français, la France recrute 700 douaniers.

Le ministère des comptes publics annonce que 40 millions d’euros viendront s’ajouter, afin d’assurer la fluidité du passage à la frontière vers le Royaume-Uni.

Tout comme à Calais, d’autres villes françaises vont suivre.

Créer son entreprise dans les paradis fiscaux

Commerce international

Coût du Brexit dur pour les entreprises françaises

Voici le détail des procédures en cours.

Un code-barres sera ajouté aux déclarations douanières. Une fois à Calais, sa frontière intelligente se charge de lire ce code-barres pour assurer les procédures.

Associé à la plaque d’immatriculation, il ne faudra que quelques minutes lors du passage à la frontière.

Le temps de passage sera réduit avec des agents supplémentaires pour les exportateurs et importateurs.  Si problème, des douaniers prendront le relais.

Avec 2 millions de poids lourds qui transitent par ce point pour atteindre le Royaume-Uni, il est certain que des moyens conséquents seront en place.

Plus d’1,6 millions de voyageurs utilisent l’Eurotunnel et 660.000 décident de passer par les ports français.

Pour ces deux approches, les douaniers doivent se tenir prêts. Donc, la fluidité des transports sera fluide dans ces zones, selon le patron du Port de Calais.

Un expert à Londres +44 2081 44 45 46

Des questions sur les coûts du Brexit pour les entreprises françaises ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 15 heures ou via WhatsApp ou Signal sur le mobile au +44 7903 813 717.

Sans attendre, abonnez-vous à la newsletter mensuelle et suivez Business Booster 247 sur Facebook, YouTube et Twitter.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill