Où créer sa société ? Royaume-Uni vs France

Où créer sa société ? Royaume-Uni vs France

Où créer sa société ?

Royaume-Uni vs France

Notre analyse à Londres

Où créer sa société ? De quel côté de la Manche est-il préférable d’entreprendre ? En effet, Didier Delmer, expert en création des entreprises à Londres, donne son analyse sur la question. Donc, faisons le point sur les différentes formes juridiques d’entreprises au Royaume-Uni comme en France !

 Sommaire

Où créer sa société ?

Où créer sa société ? À Londres?

Pour tout dire, le Royaume-Uni reste le pays de la libre entreprise et de l’esprit d’entreprendre en opposition totale à la lourdeur de la France.

Très courante au Royaume-Uni, la société Ltd reste le statut préféré des investisseurs et entrepreneurs étrangers.

En outre, Londres reste la destination préférée des entrepreneurs et investisseurs en Europe – loin devant Paris & Berlin.

Comment cela fonctionne ?

De fait, cette forme juridique est idéale pour les auto-entrepreneurs et pour les TPE & PME, quel que soit le cœur de métier.

En effet, celle-ci constitue une garantie pour les actionnaires, qui voient leur responsabilité limitée à leurs apports.

Cependant, quelques conditions doivent être réunies pour créer une société Ltd.

En toute simplicité, il suffit d’un directeur, d’un actionnaire, d’une adresse et de votre capital d’une Livre Sterling au minimum.

De plus, les non-résidents  qui ne vivent pas à Londres peuvent utiliser une adresse de domiciliation au Royaume-Uni.

De plus, la création de société anglaise Limited se fait en moins de 30 minutes sans contact avec l’administration.

 

Où créer sa société ? La gestion

Sur le plan administratif, la société Limited nécessite 2 déclarations annuelles sans RSI ou URSSAF. Ces derniers n’existent pas.

La société doit déposer les comptes de l’entreprise chaque année.

Puisque l’entreprise s’enregistre au greffe britannique, le dirigeant doit prévenir le greffier de tout changement relatif à la société.

Côté TVA, la législation britannique est plutôt intéressante. Enregistrer l’entreprise à la TVA n’est pas obligatoire, si le CA ne dépasse pas £85,000 sur l’année.

Au Royaume-Uni, l’impôt sur les sociétés est de 19% pour les sociétés Ltd, quel que soit le CA. Celui-ci va baisser de 17% en 2020.

Fiscalité des dividendes

Pour la fiscalité des dividendes, vous pouvez compter sur un taux moyen de 15% pour les résidents britanniques.

En ce qui concerne les résidents fiscaux français, les dividendes en provenance de l’étranger entrent directement dans votre impôt sur le revenu.

De plus, ils bénéficient d’un abattement fiscal de 40%.

 

Où créer sa société ? En France ?

En ce qui concerne la SARL (Société à Responsabilité Limitée), il s’agit d’une société commerciale, dans laquelle la responsabilité financière des associés se limite au montant de leurs apports.

Par ailleurs, cette société est dite commerciale. De plus, les associés n’ont pas nécessairement une activité de commerçant.

De son côté, la SARL doit avoir au minimum un associé. Dans ce cas, elle s’appelle EURL : Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée.

Pour faire simple, le statut social du dirigeant en France est le suivant :

  • le ou les gérants majoritaire(s) sont soumis au régime des travailleurs indépendants,
  • les minoritaires restent au régime des salariés, s’ils perçoivent une rémunération.

Par ailleurs, vous pouvez créer une entreprise à Londres avec un bureau en France de manière légale.

Fiscalité des entreprises

Alors que l’impôt société UK passe à 17%, la SARL relève en général de l’impôt sur les sociétés. Pour les exercices ouverts en 2019, le taux normal de l’IS passe à 31%.

En ce qui concerne le taux réduit, il s’élève à 28% pour la fraction de bénéfice comprise entre 0 € et 500 000 €.

Créer son entreprise : Londres vs Union Européenne

La SAS (Société par Actions Simplifiées)

Une société par actions simplifiée offre à ses associés une grande liberté sur son fonctionnement.

En effet, la SAS est unipersonnelle (associé unique, on l’appelle alors la SASU) ou pluri-personnelle (s’il y a deux associés au minimum).  

Quant à l’IS, le taux est de 33,33 %, applicable sur le bénéfice imposable. Toutefois, un taux réduit à 15 % s’applique si les conditions suivantes sont réunies :

  • la société est une PME (CA inférieur à 7 630 000 €),
  • 75% au minimum par des personnes physiques détiennent l’entité.

 

Presse Business Booster 247

Le Parisien

Où créer sa société ? Une analyse évidente !

Dans un monde en constante évolution, Forbes classe le Royaume-Uni comme meilleur pays pour les entreprises en 2019 – et ce pour la seconde année consécutive.

Au pays de la libre entreprise, les appels de charges n’existent pas et la légèreté administrative en Grande Bretagne fait référence dans le monde des affaires.

En effet, le droit des sociétés et du travail sont lisibles par tous. Par conséquent, cette simplicité administrative résulte en un cadre législatif favorable à votre réussite.

De plus, l’immatriculation d’une société en France reste toutefois beaucoup plus longue qu’au Royaume-Uni. 

Il faut environ 30 minutes pour créer une société à Londres (contre 2 à 3 semaines en France).

À C.A. égal, une entité à Londres aura un profit beaucoup plus conséquent qu’une entreprise qu’en France – paradis du fisc.

Des questions spécifiques sur « Où créer sa société » ?

Prenez contact avec nos spécialistes à Londres au +44 2081 44 45 46 ou mobile au +44 7903 813 717 dès 14 h.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

Entreprendre en Angleterre

février 8, 2019

Étiquettes : , ,