Ouvrir une société en Angleterre : Comment ?

ouvrir une société en Angleterre

Ouvrir une société en Angleterre

Entreprendre à Londres

Comment créer son entreprise en Angleterre ?

Cet article explique comment ouvrir une société en Angleterre. En effet, créer une entreprise à Londres reste un levier stratégique pour bénéficier d’un environnement plus favorable. Avec le Brexit acté, le Royaume-Uni va devenir le pays le plus compétitif au monde pour les sociétés.

Entre l’Union européenne et le Royaume-Uni, rien ne sera plus pareil. Donc, l’attractivité fiscale de la City de Londres et la souplesse resteront les leviers pour attirer les entrepreneurs internationaux et investisseurs étrangers.

Sommaire

 

Comment créer son entreprise en Angleterre ?

Ouvrir une société en Angleterre

2 options pour créer son entreprise à Londres

Si vous n’avez pas de société en France, l’immatriculation en Angleterre se fait en moins de 24 heures sans contact avec l’administration.

Ainsi, nous recevons les papiers constitutifs certifiés au format PDF. Ensuite, il ne reste qu’à ouvrir le compte bancaire à distance pour les non-résidents.

Pour les résidents fiscaux en Grande Bretagne, nous prendrons un RDV avec l’une des banques traditionnelles en Angleterre.

Vous avez une entreprise en France

Afin de monter sa boite à Londres, vous pouvez effectuer le transfert de siège social à l’étranger. Ce dernier se présente comme un choix stratégique pour une entreprise française.

Mais, il s’agit d’une procédure différente d’un changement de siège social classique qui s’effectue sur le territoire français. Cela reste totalement possible.

Toutefois, ce transfert reste un choix inéluctable pour les entrepreneurs qui déménagent ou encore qui recherchent une fiscalité favorable pour leurs projets.

Lors d’un entretien téléphonique, on vous dévoilera les conséquences de ce transfert de siège social à l’étranger tant sur le plan juridique que fiscal.

Attractivité fiscale pour ouvrir une société en Angleterre

En effet, la nature des accords entre l’Union européenne et le Royaume-Uni ne changera absolument pas l’attractivité fiscale de Londres.

Avec cette crise sanitaire, les échanges prennent du retard. De fait, le Brexit sans accord se fait encore plus probable.

Donc, le Royaume-Uni n’optera pas pour la convergence avec l’Union européenne sur le plan fiscal et juridique.

De fait, Londres restera toujours une place plus attractive et compétitive pour les entrepreneurs que Paris.

Avec son cadre législatif favorable, ouvrir une société en Angleterre reste avantageux en opposition à la lourdeur administrative française.

Attractivité fiscale pour ouvrir une société en Angleterre

Pourparlers pour définir la nouvelle relation post Brexit

À défaut d’obtenir aucun accord avec l’Union Européenne et le Royaume-Uni, Londres aura les mains libres pour prendre le large.

Or, c’est même la promesse que le Premier ministre britannique a fait avant les élections et depuis sa large victoire en décembre 2019.

Avec un contexte mondial en plein doute, le monde des affaires et de la finance n’a ni parti politique, ni drapeau.

En plus, la crise sanitaire retarde les négociations pour conclure un accord commercial. Donc, le Brexit dur semble plus que probable.

Singapour sur Tamise : ouvrir une société en Angleterre

À ce titre, Londres se transformera en « Singapour sur Tamise » aux portes de l’Union européenne. Donc, la capitale britannique deviendra le plus grand paradis fiscal au monde.

Quant au journaliste du Monde, le spécialiste de la Grande Bretagne – Marc Roche nous donne sa vision du Brexit.

Simplification administrative à outrance

Au pays de la libre entreprise, la déréglementation du droit du travail et des sociétés UK tourne à plein régime avec Boris Johnson.

En conséquence, Londres baissera à nouveau sa fiscalité et assouplira son cadre législatif pour attirer entrepreneurs, talents et investisseurs étrangers.

Cela reste le cauchemar pour l’Europe des 27 !

Marc Roche, Journaliste au Monde

 

Une réelle menace pour l’Union européenne

À dire vrai, Londres restera un aimant pour le monde des affaires, du numérique et de la finance. Donc, ouvrir une société en Angleterre prend tout son sens.

Avec ou sans Brexit, Londres est le meilleur endroit pour monter une société. En effet, le Royaume-Uni détient le leadership mondial du meilleur pays pour entreprendre (Forbes).

De fait, Londres restera le plus grand paradis fiscal au monde. Le Royaume-Uni joue la carte de la compétitivité mondiale et de la dérégulation à outrance.

Pas touche à l’Irlande du Nord et Gibraltar !

Avec la problématique de la frontière en Irlande du Nord et la juridiction de Gibraltar, ces 2 territoires de la Couronne britannique restent intouchables.

Irlande du Nord

Sur le plan historique, l’Irlande du Nord appartient au Royaume-Uni. Pour information, il n’y a aucune frontière physique depuis 1924 avec la libre circulation des personnes.

À cette époque, ni le Marché Commun, ni l’Union européenne n’existaient. Par conséquent, il devient impensable que Boris Johnson cède sur ce point.

Gibraltar

En ce qui concerne le Rocher de Gibraltar, il s’agit d’un centre financier offshore et d’une dépendance de la Couronne depuis 1713.

Dès le début des négociations du Brexit, l’Espagne tente de revendiquer ce territoire. Nul doute que ce sujet reviendra sur la table.

À nouveau, l’Espagne sera confrontée à un refus catégorique de la part du Premier ministre britannique.

Le Brexit en action !

Barnier, Macron et l’Union européenne des 27 rêvent !

En effet, aucun Premier Ministre britannique ne signera un accord touchant à la souveraineté du Royaume-Uni.

En dépit des conséquences pour la Grande Bretagne et l’Union européenne, jamais Londres ne renoncera à ses dépendances, son prestige et son influence dans le monde.

Aussi bien Michel Barnier, qu’Emmanuel Macron et l’UE se trouvent devant un mur. En effet, le Royaume-Uni a quitté l’Union. Il y a aucun retour en arrière.

De plus, Londres lance Singapour sur Tamise en ce moment même.

Ouvrir une société en Angleterre : Comment ?

Ouvrir une société en Angleterre avec un Hard Brexit

À l’inverse, les dirigeants de l’Union européenne semblent vouloir s’immiscer dans la souveraineté du Royaume-Uni – à commencer par Macron et Barnier.

Depuis des semaines, les pourparlers ne font que mettre en évidence les écarts entre les deux parties. Depuis l’arrivée de Boris Johnson, le Hard Brexit se confirme chaque jour.

Votre préférence sur le Brexit ?

  • Hard Brexit, donc un Singapour sur Tamise à une heure de Paris
  • Soft Brexit, donc une proximité juridique avec l’Union européenne

Singapour sur Tamise pour ouvrir une société en Angleterre

Pour information, le Royaume-Uni met en place des incitations fiscales pour que les grandes entreprises, entrepreneurs et start-ups s’installent à Londres.

Ainsi, tout investisseur étranger pourra trouver des avantages dans un placement à Londres et investir dans les infrastructures, les entreprises ou sur les marchés financiers.

Si le Royaume-Uni peut transformer tous ses territoires via la dérégulation et la décentralisation, y compris ceux situés en Outre-Mer.

Créer son entreprise à Londres

Avec des ports offshore et des incitations fiscales, il est certain que les entreprises se presseront pour s’implanter à Londres.

Donc, le Brexit s’oppose donc directement à la volonté de Bruxelles qui souhaite mettre fin à l’évasion fiscale.

De plus, Londres mise sur l’ultra-libéralisme, un environnement favorable à la réussite, un écosystème innovant et une fiscalité attractive.

Pensez à vous expatrier à Londres pour bénéficier de la fiscalité des dividendes de 7% à 15% !

Monter sa boite à Londres

Le Brexit booste l’économie britannique

Fin 2019, Boris Johnson a reçu d’excellentes nouvelles sur le front de la croissance. En effet, les économistes ont revu la croissance UK à la hausse pour 2020 et 2021.

Toutefois cela reste susceptible de changer avec la crise sanitaire, que le monde traverse en ce moment même.

Par ailleurs, la victoire électorale de Boris Johnson a permis de rassurer les marchés. Donc, l’économie se porte mieux que prévue initialement.

Créer son entreprise à Londres

Alors que les prévisions de croissance sont à la hausse, la crise sanitaire du Corona Virus ne va pas améliorer l’économie mondiale.

Dans un contexte comme le Brexit et cette crise sanitaire, on salue la robustesse de l’économie britannique depuis 2016.

Ouvrir une société en Angleterre reste toujours un levier stratégique pour les entrepreneurs en dépit de la situation mondiale actuelle.

Espérons que le second trimestre de l’année 2020 sera plus prometteur pour tous avec cette crise sanitaire derrière nous !

Un expert à Londres +44 2081 44 45 46

Des questions pour ouvrir une société en Angleterre ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 15 heures ou via WhatsApp sur le mobile au +44 7903 813 717.

Par ailleurs, vous pouvez aussi réserver un entretien téléphonique gratuit via la plateforme de réservation en ligne.

Sans attendre, abonnez-vous à la newsletter mensuelle et suivez Business Booster 247 sur Facebook, YouTube et Twitter.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill