Déficit et Dette de la France

Déficit et Dette de la France

Déficit et Dette de la France

Les comptes sont aux rouges !

Rapport du Ministère de l’économie

Alors que le déficit et dette de la France sont en mauvaise posture, Bruno Le Maire tente de rassurer les contribuables sur l’année financière 2017 et 2018. Avec le Brexit en ligne de mire, la sortie du Royaume-Uni va venir jouer les trouble-fêtes sur le budget de l’hexagone. Faisons un tour d’horizon des finances de la République !

Après la démission de François de Rugy et les manifestations des Gilets Jaunes, la France souffre sur le plan politique et économique.

En outre, l’hexagone a la pression fiscale la plus forte en Europe et au sein des pays de l’OCDE. Avec la hausse de la dette française, on attend aucun changement d’ici à 2022.

De fait, Bruno Le Maire a émis un communiqué de presses sur les liquidités du pays. Selon ses propres mots, les chiffres prennent la bonne direction.

Le Ministre défit tous les principes de la finance.

Déficit et Dette de la France

Le coq est plumé !

Pour résumer, les liquidités de la France s’améliorent.

Selon lui, elles sont conformes avec « la norme ». Voici le résumé de la publication du Ministre des finances :

« En conformité avec la Norme Spéciale de Diffusion des Données (NSDD) du FMI, telle qu’appliquée au sein du Système Européen de Banques Centrales, les avoirs mensuels de réserves et les disponibilités en devises sont depuis mai 2000 valorisés en euros sur la base des cours de change de fin de mois.

Les réserves nettes de change de l’Etat s’élèvent à la fin du mois de décembre 2017 à 145 419 M€ (174 399 M$) contre 144 871 M€ (171 657 M$) à la fin du mois de novembre 2017, soit une augmentation de 548 M€, qui intègre l’incidence des modalités de valorisation aux cours de change de fin de mois.

La différence constatée avec les réserves officielles de change, publiées le 8 janvier 2018, résulte de la prise en compte de sorties temporaires d’actifs financiers en devises, d’un montant net de 1 397 M€.

Un tableau détaillé des avoirs de réserves et disponibilités en devises à fin décembre 2017 est joint en annexe.

Or, il distingue en particulier les réserves officielles en devises des autres avoirs en devises (dépôts dans des établissements bancaires de la zone euro). »

Déficit et Dette de la France

Déficit et Dette de la France

Dernier budget à l’équilibre sous Raymond Barre

C’est connu ! Plus le déficit et dette de la France augmentent, plus la fiscalité sera lourde.

Le dernier budget à l’équilibre date de 1974, soit il y a 44 ans. Ce fût sous la Présidence Giscard avec Raymond Barre comme Premier Ministre.

Depuis lors, la France vit dans le rouge. Son « découvert bancaire » s’agrandit chaque seconde de la somme de 2.665 Euros.

Combien payez-vous d’impôts par an ?
Combien gagnez-vous par mois ?

Déficit et Dette de la France

Le déficit et la dette de la France plombe tout

En effet la France est un pays cassé, car les réformes profondes pour faire face aux enjeux de demain sont restées lettres mortes.

À chaque élection et de droite à gauche, les promesses ne furent jamais mises en place. Résultat des courses entre 2018 à 2022 :

  1. La France a la fiscalité la plus lourde en Europe
  2. Le droit des sociétés et du travail datent d’un autre âge

En effet, le chômage en France est un chômage de masse, surtout chez les jeunes et les seniors au-delà de 50 ans.

Selon les experts, il faudra des décennies pour changer le marché du travail et de manière drastique.

Augmentation de la dette en France

Macron ou pas, la France est moins compétitive et attractive au plan international.

En conséquence, elle attire moins les investisseurs et entrepreneurs étrangers, même avec l’élection du Président Emmanuel Macron.

Malgré la meilleure croissance en 2017, la France subit les tendances mondiales depuis 2018. Donc, l’hexagone ne peut pas régler sa propre politique de développement.

En effet, la France subit de plein fouet les avatars économiques du monde entier. Donc, le pays est victime de la dette et déficit de la France.

Oublions la politique, pas le déficit et la dette de la France !

Si le pays désirait faire son « Frexit » et sortir de l’Union européenne, le poids financier du déficit et de la dette de la France serait bien trop lourds à supporter.

Dans le cas où la France voulait réformer sa fiscalité de manière profonde et drastique, elle serait dans l’obligation de suivre les directives de l’Union.

En ce moment les taux d’intérêt sont bas, qu’en sera t’il demain et après demain ?
Qu’en est-il de la crédibilité et de la confiance de la France pour les investisseurs étrangers ?

La France a t-elle son destin en main ?

Donc, la réponse est non à 90%. Trop de facteurs extérieurs viennent rendre la tâche de la Présidence française impossible.

De droite ou de gauche, la France a besoin d’un Président qui « secoue le cocotier » et affronte les défis de demain.

Il s’agit d’un leader, qui mène les réformes essentielles pour remettre le pays en marche avant.

Les finances de la France

Brexit au Royaume-Uni

Sans le déficit et dette de la France

À population égale, la dette du Royaume-Uni est inférieure à 3%. En effet, il était de 2,2% à fin 2017 et a encore baissé en 2018.

Avec les effets pervers de l’incertitude sur l’économie de la Grande Bretagne à cause du Brexit, cette dernière ne s’est pas effondrée contrairement aux prédictions.

Or, la croissance britannique tourne à plein régime depuis 2010. Quant au Brexit, le taux de croissance économique a peu baissé.

En 2019, le Royaume-Uni fera mieux que la France.

Les leviers de la souveraineté d’une nation

Pour faire simple, l’importance de la décision du référendum 2016 vient renforcer les fondamentaux économiques du UK.

Une fois les négociations terminées sur le Brexit avec ou sans accord, le pays aura tous les outils financiers pour innover, s’adapter et réagir.

En effet, le Royaume-Uni peut mettre en place un effet de levier avec une fiscalité plus attractive et agressive pour attirer les entrepreneurs à Londres.

En avant toute !

De plus, la Grande Bretagne peut aussi jouer sur la valeur de sa monnaie avec son taux de change. Parmi les autres pistes, on trouve la baisse de la fiscalité et celle du taux de TVA.

Oublions les chiffres du déficit et de la dette de la France, car rien n’est envisageable sans une action politique courageuse.

Conclusion

Or, le déficit et dette de la France sont un aspect. Cependant, les outils pour réduire ce poids financier restent vitaux pour l’économie d’un pays – à condition d’être une nation souveraine !

Les outils disponibles à Londres sont nombreux pour devenir le Singapour de l’Union Européenne.

Un expert à Londres +44 2081 44 45 46

Des questions la déficit et dette de la France ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 15 heures ou via WhatsApp ou Signal sur le mobile au +44 7903 813 717.

Adepte des réseaux sociaux ? Suivez Business Booster 247 sur Facebook, YouTube et Twitter.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

 

 

Articles connexes sur le déficit et dette de la France

France : le coq est plumé !

Immigrer au Royaume-Uni après le Brexit

Londres, capitale mondiale de la Fintech