FinTech Londres : Capitale mondiale

FinTech Londres : capitale mondiale pour créer son entreprise

FinTech Londres

Au cœur de la finance et des technologies

La City, seconde centre financier au monde !

Bienvenue en Angleterre, centre mondial du business et du numérique ! Depuis 2008, la finance et la FinTech Londres sont au Royaume-Uni, ce que la gastronomie est à la France. Se basant sur l’expertise financière de la capitale britannique, Londres détient le leadership mondial de la FinTech. Loin devant Paris, Berlin et New-York, le Royaume-Uni déroule le tapis rouge aux start-ups du secteur.

Or le leadership de Margaret Thatcher a mis la finance et l’entreprise au cœur des politiques britanniques depuis 40 ans.

Au fil des nouvelles lois qui assouplissent l’écosystème, le juridique et la fiscalité, Londres confirme sa position comme l’un des centres financiers les plus importants au monde.

Derrière New-York et devant Hong Kong et Singapour, la City de Londres (numéro 2) reste le hub de la finance référent selon le sérieux Global Financial Centres Index (2019).

Quant à l’Europe, elle fait pale figure avec Zurich, Madrid, Francfort, Luxembourg et Genève.

Et la France ?

Lors d’un discours, Bruno Le Maire (ministre de l’Économie et des Finances) déclarait en toute modestie :

« Je me souviens d’un Président de la République qui disait « la finance est mon ennemie ». Je crois exactement l’inverse. »

« La finance est une nécessité vitale de notre économie. C’est un secteur d’avenir. Grâce à nos qualités, nous sommes le pays européen le plus avancé, le plus en pointe en la matière. »

Par après, le Ministre ajoute avec grande conviction :

« Grâce au Brexit, je suis convaincu, que nous avons la meilleure FinTech en Europe et l’une des meilleures au monde ! »

Brexit et Union européenne

FinTech Londres vs Paris

Et si le Ministre avait raison…

Faisons une prière pour Mr Le Maire dans ce match FinTech Londres vs Paris !

Selon le dernier classement des centres financiers, la place financière de Paris occupe une modeste 27ème position… derrière Abu Dhabi !

De fait, la place de Paris n’est guère qu’un centre régional.  En effet, la France a manqué le train de la révolution financière.

Les actions de Bruno Le Maire ne vont strictement rien changer, tellement les écarts sont énormes avec le Royaume-Uni.

FinTech Londres

Sans perdre son sang froid, Bruno Le Maire affirme que Paris est le hub de la FinTech en Europe. Totalement faux depuis 2010 !

En effet, les centres financiers dans les Caraïbes ont des performances exceptionnelles. Avec des lois souples sur l’immigration, Londres prend la première place mondiale pour la FinTech.

Et pour preuve, voici les chiffres des investissements conclus en Europe pour les années financières 2016 et 2017.

FinTech Londres : capitale mondiale

Source: Statista

Quid des deals FinTech de 2017 à 2019 ?

Avec le vote en faveur du Brexit, nous pourrions nous attendre à la chute de la FinTech Londres aussi bien en 2017, 2018 – ou même 2019. Cela n’est pas le cas !

Donc, la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne ne produit aucun effet négatif sur le secteur de la FinTech à Londres.

Non seulement, les 25 principales banques digitales proviennent du Royaume-Uni, des USA, ou d’Allemagne. La France est totalement absente.

Donc, le Royaume-Uni détient le record des investissements sur ce marché en 2017 et 2018 dans le monde.

Loin devant l’Allemagne, la France et l’Italie, la Grande Bretagne conserve son trophée en 2019. En conclusion, la FinTech Londres restera la capitale mondiale du secteur.

Cependant, Berlin détient le record du montant levé pour une seule entreprise.

Miser sur un environnement législatif favorable

Selon la Banque Mondiale et Forbes, la Grande Bretagne s’avère le meilleur pays au monde pour les entreprises de la création au développement.

Donc, des ateliers gratuits sont organisés par des consultants, des cabinets d’avocats, des experts, ou des investisseurs pour offrir des conseils aux jeunes pousses de la FinTech

Par ailleurs, la British Business Bank est un établissement public au Royaume-Uni. Cette dernière finance les petites et moyennes entreprises.

Or, le motto de B.B.B. reste la convivialité et la simplicité de l’écosystème. L’un de ses objectifs consiste à mettre en relation les investisseurs avec les jeunes entrepreneurs.

Depuis l’élection de Boris Johnson en qualité de Maire de Londres en 2008, ce dernier a pris son bâton de V.R.P. de la communauté FinTech Londres.

Investissements

Source: Statista

Emplois dans la FinTech Londres

À nouveau, les emplois dans le secteur de la FinTech jouent un rôle prédominant pour l’avenir. Or, la ville de Paris offre 50% de postes de moins que Londres.

À ce jour, Londres s’appuie sur l’expertise acquise dans la finance depuis des décennies. En 2019, la capitale britannique compte plus de 2m. d’emplois directs dans ce secteur.

Par définition, Londres détient le nombre de transactions financières en volume et en valeur (toutes devises confondues).

Donc, la FinTech Londres affiche une croissance constante, depuis 5 années consécutives.

Londres : Capitale du business au monde - Royaume-Uni

Source : FinYear

Défis pour les banques traditionnelles au Royaume-Uni

Pour information, la FinTech Londres va transformer notre société en profondeur. En effet, la dématérialisation des espèces est en marche et s’accélère à vitesse Grand V.

Dans un marché en transformation permanente, les acteurs traditionnels de la finance affrontent de nouveaux challenges pour l’avenir.

De fait, les institutions financières vont désormais compter avec les néo-banques. Cependant, de nouvelles procédures apparaissent pour renforcer la sécurité des transactions et des clients.

Or, les banques de la FinTech Londres changent l’expérience-utilisateur. Elles facilitent l’ouverture et l’usage de notre compte bancaire.

Les emplois de la FinTech Londres

34% des offres d’emplois dans la FinTech proviennent des banques traditionnelles. Par ailleurs, le reste reste à mettre au compte des start-ups du secteur.

De fait, ce marché se trouve en plein essor. Donc, les banques digitales offrent un service-client différent, mais très performant pour les particuliers et entreprises.

Brexit et FinTech Londres

Avec le Brexit, Londres et l’Autorité des Marchés Financiers britanniques (FCA) établissent de nouvelles normes bancaires.

En conséquence, il n’est pas surprenant de voir autant d’investisseurs à Londres – et non à Paris ou Berlin.

De l’importance de l’environnement

En effet, le levier numéro 1 de la réussite des entrepreneurs reste l’environnement et l’écosystème, dans lequel ils évoluent.

À l’inverse de la lourdeur administrative en France, le Royaume-Uni offre un cadre législatif et des politiques tournées vers les entreprises et la création d’emplois.

Avec un chômage sous la barre des 4% et au plus bas depuis 1969, souplesse et flexibilité sont les piliers de la réussite du Royaume-Uni.

La réussite des entrepreneurs reste l'environnement et l'écosystème

Londres : destination privilégiée par les investisseurs

Selon les chiffres publiés lors de la « London TechWeek 2019 », qui s’est tenue en date du 10 juin, Londres reste le principal centre mondial de la finance, de la technologie et de l’innovation.

Au cours des 12 derniers mois, la capitale britannique a attiré plus de projets d’investissements directs à l’international que toutes les autres entreprises technologiques réparties aux 4 coins du monde.

En 6 mois, près de 91 entreprises technologies internationales (de plus de 1.000 personnes) ont choisi de s’installer ou d’investir à Londres.

Au total, ces investissements sur des projets technologiques valent plus de 864 millions de livres sterling, contre 79 millions à Singapour, 46 millions à Paris et 32 millions à New-York.

FinTech Londres : Succès croissant depuis 2008 !

Depuis la création du projet « Tech City » en 2008 par Boris Johnson et David Cameron, Londres a réussi à se positionner comme le hub mondial des innovations et investissements dans la FinTech.

Chiffres à l’appui depuis 2008,  on recense 2.916 projets d’investissements actifs dans le domaine de la FinTech Londres.

Il s’agit d’un tremplin pour l’économie du Grand Londres et pour la création d’emplois. Après le Grand Londres, le Grand Paris reste à l’état embryonnaire.

Et, le succès ne s’arrête pas là.

Au premier semestre, les sociétés technologiques de la ville ont reçu un financement en  capital-risque à hauteur de 2,56 millions £.

Un record depuis la création de Tech City et Tech Nation.

L’opportunité offerte par la « London TechWeek »

Si Londres est déjà l’un des principaux centres technologiques en Europe, les dirigeants continuent à déployer des efforts pour encourager une plus grande inclusivité et diversité au sein du secteur.

Tout en veillant à ce que la capitale reste ouverte aux investissements et aux talents du monde entier, l’organisation d’évènements, dont la London TechWeek, reste une occasion de taille pour démontrer les atouts de Londres à un public international.

Malgré le Brexit, une foule de décisionnaires est au rendez-vous. Pour rappel, cet évènement est le plus grand festival européen de l’innovation.

Avec plus de 55.000 visiteurs internationaux venus de 90 pays se décomposent comme suit: 700 représentants de délégations commerciales, des dizaines de milliers d’investisseurs et d’entrepreneurs.

Les grandes sociétés technologiques du monde ont choisi Londres

Donc, les plus grandes entreprises de la Silicon Valley ont déjà fait des annonces d’implantation, d’expansion et d’investissements dans la capitale britannique.

Au cours des dernières années, la liste s’est agrandie :

  • Apple va ouvrir un nouveau campus à Londres en 2021 pour 9.400 employés.
  • Google ouvrira un second siège à Kings Cross avec plus de 14.500 employés.
  • Linkedin a emménagé dans son nouveau siège britannique depuis janvier 2019.
  • Spotify a annoncé la création d’un nouveau pôle de R&D à Londres en avril 2019.
  • Facebook a annoncé trois nouveaux bureaux dans la région de Londres en 2018.
  • Microsoft a annoncé un investissement de 20 millions de dollars.
  • Amazon a annoncé qu’il doublerait la capacité de son centre de R&D sous 12 mois.

En réalité, les investissements des géants de Californie se comptent en centaines de milliards. Rien que Google a investi à Londres la modique somme de 50 milliards de £ depuis 18 mois.

De fait, tous ces chiffres donnent le vertige.

Et vous? Quand venez-vous à Londres, le paradis des start-ups ?

Un expert à Londres +44 2081 44 45 46

Des questions sur la Fintech Londres ou sortie du Royaume-Uni de l’Union ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 14 heures ou via WhatsApp ou Signal sur le mobile au +44 7903 813 717.

Adepte des réseaux sociaux ? Suivez Business Booster 247 sur Facebook et aussi Twitter.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

 

Articles externes et connexes sur le Royaume-Uni

Chômage au Royaume-Uni sous 4%, comme en France !

La FinTech Week 2019 à Londres

Les banques digitales au Royaume-Uni

Expérience-client avec les banques digitales

Découvrez la British Business Bank !

Le portail « Great » pour exporter depuis la Grande Bretagne

Brexit et la croissance économique en Grande Bretagne : Tout va bien !

juin 28, 2019

Étiquettes : , , , , ,