Brexit en date du 29 mars 2019

Brexit en date du 29 mars 2019

Brexit en date du 29 mars 2019

Sortie du Royaume-Uni de l’UE

Quelle sera la version du Brexit ?

Cette publication sur le Brexit en date du 29 mars 2019 aborde les débats au Parlement sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne prévue au 29 mars 2019. Hard ou soft Brexit ? Aucun Brexit ? Un nouveau référendum ? L’annulation du votre du 23 juin 2016 ?

Sommaire

 

 

Brexit en date du 29 mars 2019 : Les Débats !

À ce jour, les options pour le Brexit en date du 29 mars 2019 sont au nombre de 3 selon les interlocuteurs.

En premier, un accord se confirme entre Londres et Bruxelles et nous entrons dans la phase de transition du 29 mars 2019 au 31 décembre 2020 inclus.

Dans un second temps, aucun accord ne ressort des négociations entre le Royaume-Uni et l’UE – donc un Hard Brexit.

Pour terminer, la dernière option s’avère l’annulation pure et simple du référendum et du vote du 23 juin 2016.

Brexit en date du 29 mars 2019

Les différents amendements du jour

Pour information, la Loi à ce jour comprend un accord entre les parties ou le Hard Brexit sur la base de l’Organisation Mondiale du Commerce.

En date du 29 janvier 2019, 7 amendements sont votés pour tenter de changer le cours du Brexit et de peser sur les négociations.

Premier amendement

En ce qui concerne le premier amendement visant à annuler le No Deal, ce dernier a connu une large défaite de 327 contre 296 votes.

Par conséquence, la possibilité d’un second référendum pour ou contre le Brexit s’éloigne encore un peu plus.

Aucune chance de voir un second référendum !

De plus, ce dernier était proposé par le socialiste Jeremy Corbyn. En réalité, il s’agit d’une défaite personnelle.

Second amendement

En fait, l’amendement de la socialiste Yvette Cooper avait pour but d’annuler l’Article 50 et/ou retarder de 9 mois l’échéance ultime du Brexit.

Par ailleurs, le Parlement a rejeté cet amendement de 321 à 298 votes. Par conséquent, la date butoir du Brexit reste le 29 mars 2019.

Brexit en date du 29 mars 2019

Avoir un accord avec Bruxelles !

Troisième amendement

Présenté par Caroline Spelman du parti conservateur, cet amendement vise à empêcher la Grande Bretagne de quitter l’Union sans accord commercial.

En clair dans le texte, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne serait impossible sans accord.

À notre grande surprise, cet amendement est adopté avec une courte majorité de 8 voix. Cependant, cet amendement n’est pas juridiquement contraignant.

Pour faire simple, Theresa May n’a aucune obligation de le suivre. En fait, la Premier Ministre a indiqué qu’elle ne le suivra pas !

Quatrième amendement

En dernier, l’amendement du conservateur Sir Graham vise à rejeter le backstop irlandais.

De fait, ce dernier donne un mandat clair à Theresa May pour rouvrir les négociations afin de trouver des solutions alternatives avec 317 voix contre 301.

La balle se trouve dans le camp de l’UE

Selon les dernières rumeurs à Bruxelles, Michel Barnier et Donald Tusk se refusent de renégocier tout changement au présent accord.

De fait, cela résultera en Hard Brexit par défaut avec des pertes financières et des millions d’emplois sacrifiés sur le continent européen.

Certes, la situation ne sera pas évidente pour la Grande Bretagne. Cependant, le Royaume-Uni est le client et nous pourrons acheter nos produits ailleurs dans le monde.

À l’évidence, cela comprend les articles de luxe, les vins et les fromages « Made in France ».

Le Brexit va réussir

Brexit en date du 29 mars 2019 : Bienvenue à Singapour sur la Tamise !

À l’évidence, nous nous acheminons ce soir vers un Hard Brexit.

Par conséquent, Theresa May a annoncé vouloir baisser la fiscalité des entreprises avec un impôt société à 10% ou 12% dès cette année.

En outre, il en sera de même sur la fiscalité des dividendes au Royaume-Uni.

Comment passer du paradis des entrepreneurs à Londres au paradis fiscal à 15 kms de Calais ? Le président Macron appréciera.

Des questions spécifiques sur le Brexit en date du 29 mars 2019 ? Prenez contact avec nos spécialistes à Londres au +44 2081 44 45 46 ou WhatsApp +44 7903 813 717.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

 

 

Articles connexes au 29 janvier 2019

2019: Est-il l’heure de s’expatrier à Londres pour vivre en Angleterre ?

Comment exporter au Royaume-Uni ?

La nouvelle loi sur l’immigration au Royaume-Uni après le Brexit

Conséquences du Brexit pour les entreprises françaises

S’implanter à Londres : Comment ? Quand ?

La City de Londres et le Brexit

Le déroulé des votes au Parlement britannique au 29 janvier 2019

Défiance envers la politique en France

janvier 30, 2019

Étiquettes : , , , , ,