La City de Londres et le Brexit

City de Londres et le Brexit

Finance

La City de Londres et le Brexit

Le bijou de la finance, c’est la FinTech !

Cet article aborde la City de Londres et le Brexit dès 2019. Avec sa puissance, son influence dans le monde et son expertise, Londres ne risque rien avec la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

En effet, le centre financier de New-York reste le concurrent principal de la place de Londres. En opposition, Paris, Luxembourg ou Francfort ne sont que des places financières régionales.

Par conséquent, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne ne représente aucun danger pour le centre financier de Londres.

 

City de Londres et le Brexit : Un environnement avantageux

Au-delà du centre financier, Londres regorge de talents internationaux et la vie culturelle demeure l’un des leviers de l’attractivité de la City.

De plus, le centre financier de Londres offre un cadre législatif favorable tourné vers les entrepreneurs et les financiers.

En 2020, le Royaume-Uni est la destination la plus business-friendly au monde.

City de Londres et le Brexit

Fiscalité dans la City de Londres et le Brexit

Avec des niches fiscales attrayantes au Royaume-Uni, les revenus des étrangers ramenés à Londres restent imposables, et non le patrimoine de ces derniers.

En clair, tous les revenus générés hors de la Grande Bretagne ne sont pas imposables.

Sans aucun doute, la fiscalité britannique offrira de nombreux avantages à tous les talents expatriés au Royaume-Uni.

Par conséquent, l’attractivité économique et fiscale de la City de Londres sera encore plus intéressante après la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Bienvenue au Royaume du Non-Dom !

City de Londres et le Brexit

Au coeur de la FinTech

City de Londres et le Brexit : Le digital reste le second bijou du Royaume

À Londres, la FinTech et des néobanques ont pris de l’avance en opposition à la France ou à d’autres pays dans l’Union européenne.

Au coeur de la City de Londres et le Brexit, Business Booster 247 accompagne les start-ups pour leur faire profiter de la finance, des investisseurs et de la FinTech.

Avec sa compétitivité mondiale dans le top 10, le centre financier de Londres a pris le leadership en Europe dès 2016.

De plus, le classement KPMG 2018 FinTech 100 vient de sortir. La France ne met que 3 start-ups dans le top 100.

Quant au Royaume-Uni et aux USA, ils placent respectivement 18 et 12 jeunes pousses FinTech dans le dit classement.

City de Londres et le Brexit

 

FinTech 2018 : City de Londres et le Brexit sont les facteurs plus !

Sans perdre son sang froid, Bruno Le Maire affirme que Paris s’avère le hub de la FinTech en Europe. Comme c’est marrant !

Malgré la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, le centre financier de Londres prend la seconde place mondiale derrière New-York (septembre 2018).

De plus, la bourse de Paris prend la 23ème position et confirme ainsi son rôle régional.

City de Londres et le Brexit

City de Londres et le Brexit en 2019

Sauf une grave erreur de notre part, les publications disponibles sur internet mettent Londres à la première place en Europe.

Vous faire bénéficier du Brexit et de Londres Business-Friendly, c’est notre métier. Des questions spécifiques la City de Londres et le Brexit ?

Prenez contact avec nos spécialistes à Londres.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

 

Article connexes :

Londres, même pas peur du Brexit

Les 3 conséquences du Hard Brexit

Eurotunnel et Hard Brexit

Croissance économique UK

Optimisation fiscale des entreprises

Fiscalité du Royaume-Uni

B.a. -ba du business

Londres va perdre 5000 emplois dans la finance

Aucun accord entre Union Européenne et Royaume-Uni

S’expatrier: 7 jeunes sur 10 pour vivre à l’étranger