Créer une entreprise en Angleterre: Légal ou pas?

Citoyens européens résidant au Royaume-Uni

UK

Créer une Entreprise en Angleterre

Légal en 2018 – 2019 ?

Cet article aborde la libre entreprise au sein de l’Union Européenne. Créer une entreprise en Angleterre intègre la loi sur la libre circulation des capitaux et des personnes en Europe.
Quelle est la situation en 2018 et 2019?

Au même titre que la création d’une société en France, l’Union vous donne le droit d’entreprendre à Londres en Angleterre (ou ailleurs dans l’Union).

Hub du business

En fait, le Royaume-Uni fait référence en matière de libre entreprise avec le meilleur écosystème au monde selon la Banque Mondiale.

Au pays du Brexit, Londres reste la première place mondiale de la finance et de la FinTech. Capitale du digital en Europe, Google a installé son siège Europe à Londres.

Malgré le Brexit prévu en 2021 ou 2023, Londres attire toujours étudiants, entrepreneurs, talents et investisseurs étrangers.

Créer une entreprise en Angleterre: Légal ou pas?

Croissance économique au Royaume-Uni

De plus l’économie tient la route en 2018. Les ventes au détail ont encore bondi de 1.6% en ce mois d’avril 2018.

Contrairement aux prévisions de 2016, la croissance économique britannique ne s’est pas effondrée.

Et pourtant, l’attractivité fiscale et la compétitivité du UK font pâlir Bruno Le Maire et le Président Emmanuel Macron.

À quand les vraies réformes impopulaires en France, comme celles de Margaret Thatcher en 1985?

Créer une Entreprise en Angleterre

Créer une entreprise en Angleterre, c’est légal !

En effet, la création de votre société à Londres  reste légale à 100% pour tout citoyen et résident de l’Union Européenne.

Cependant les services fiscaux de votre pays de résidence fiscale risquent de vous contrôler, si votre société est une coquille vide sans réelle matérialité.

Donc attention à bien comprendre de  la « notion de matérialité fiscale », à savoir l’existence de votre activité dans la juridiction concernée!

Pour conclure, cela implique d’intégrer Londres dans votre stratégie d’entreprise et de profiter vraiment du prestige et de l’influence de la capitale britannique.

France 5

Conseil et Accompagnement

Un must pour créer une entreprise en Angleterre

De 2018 et à 2020, Londres restera la capitale de la libre entreprise en Europe. Au delà du Brexit, la capitale britannique a pour objectif de prendre le leadership mondial de l’entreprise.

Dans la finance ou les nouvelles technologies, Londres est le hub du numérique en Europe et se donne les moyens de « challenger » la Silicon Valley.

En conséquence, chercher des fonds auprès des 60.000 investisseurs de Londres donne de la matérialité à votre activité en Grande Bretagne.

Par ailleurs, vous pouvez aussi chercher des partenaires, des fournisseurs ou des clients potentiels lors des nombreux salons organisés.

créer une entreprise en angleterre

Du pays de la libre entreprise

Par définition, un entrepreneur ne cherche pas un revenu fixe, mais une part sur les bénéfices – fruit du travail de l’entreprise.

En ce qui concerne les actionnaires passifs, ces derniers recherchent les dividendes maximum pour assurer un retour sur les investissements.

Cependant, il faut prêter une attention particulière à la fiscalité des dividendes. Entre Londres et Paris, c’est le grand écart depuis des décennies.

Désormais, les politiques entrepreneuriales entre la France et le Royaume-Uni sont diamétralement opposées.

créer une entreprise en angleterre

Créer son entreprise en Angleterre malgré le Brexit

À Paris, on vous sanctionne d’avoir réussi avec une fiscalité confiscatoire. À l’inverse, Londres encourage l’esprit d’entreprise et récompense la réussite.

En réalité, la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne ne changera rien à la politique entrepreneuriale du 10 Downing Street.

Deux options s’offrent à la Grande Bretagne:

  • Faire concurrence à l’Union avec un environnement législatif favorable aux entrepreneurs
  • Supplanter l’Union Européenne en devenant le Singapour aux portes de l’Europe

créer une entreprise en angleterre

Fiscalité des Dividendes au Royaume-Uni

Créer une entreprise en Angleterre

Avec la bonne tenue de l’économie britannique en 2017 et 2018, l’environnement législatif des entreprises offre de nombreuses opportunités.

En effet, l’attractivité fiscale et économique de la Grande Bretagne ne reste plus à démontrer en 2019 et 2020 – en comparaison à la France.

Cependant, vivre à Londres offre de nombreux avantages avec la fiscalité des personnes et des dividendes sur les entreprises.

Avant de créer une entreprise en Angleterre

Dans un premier temps, vous devez penser à la stratégie de votre entreprise à court et moyen terme. Créer une entreprise en Angleterre peut-il pour être un avantage pour votre projet?

Dans un second temps, il faut considérer Londres comme un écosystème de premier rang mondial. Le Royaume-Uni n’est pas un paradis fiscal.

Certes la fiscalité est plus avantageuse que la France, mais le levier de la réussite demeure la simplicité et souplesse de son écosystème.

De fait, cet environnement attire les entrepreneurs et investisseurs étrangers. Beaucoup plus attractive que la ville de Paris, Londres opte pour la flexibilité et la souplesse.

Avantages fiscaux des entreprises au Royaume-Uni

Sur le plan business, Londres occupe une place de choix dans le monde. En effet, la langue anglaise s’est imposée depuis des décennies.

De plus la position géographique de Londres fait, de la Grande Bretagne, la porte d’entrée vers les USA, le Canada et les marchés asiatiques.

AU CŒUR DE LA Libre entreprise

Fervente de la libre entreprise, Margaret Thatcher a simplifié le droit des sociétés et du travail depuis 1986.

De fait, le nombre de TPE & PME reste en hausse à 6 millions d’entreprises en exercice.

Fiscalité des dividendes en Angleterre

Par conséquent, les dividendes en France seront taxés plus qu’au Royaume-Uni. En effet, ceci dépend des montants et la situation de chacun.

À titre d’information, voici les tranches sur la fiscalité des dividendes au Royaume-Uni.

– Avec des rentrées inférieures à £11.850, vous ne serez pas imposable

– Pour les dividendes de £11.850 à £46.000, le taux sera de 7.5%

– Pour les dividendes compris entre £46.000 à £150.000, le taux applicable sera de 32.5%

– Toutes les sommes au-delà de £150.000 seront imposées à hauteur de 38.1%

revenus 2019 pour un entrepreneur

Dès 2018, le grand classique des sociétés Limited à Londres consiste à prendre le montant de £11.850 (non imposable) et £50.000 – soit la somme totale taxable de £ 59.850.

Le montant net en votre faveur après impôt sera de £ 53.963,00 – soit une imposition pour l’année de £ 5.887

Créer une entreprise en Angleterre: Légal ou pas?

Créer une entreprise en Angleterre: Au cœur de la concurrence fiscale

En réalité, la concurrence fiscale entre le Royaume-Uni et l’Union fait rage. Créer une entreprise en Angleterre permet de percevoir des dividendes de manière légale.

Si vous vivez en France, un conseil spécifique ou un accompagnement personnalisé reste un must pour comprendre la complexité de la convention fiscale entre les 2 pays.

Au même titre la convention IR 35 sera aussi un enjeu de taille, si vous travaillez en Grande Bretagne et au Royaume-Uni.

Questions les plus courantes

Qu’en est-il pour l’ouverture de vos comptes bancaires? FinTech ou pas?

Abordez-vous les aspects liés à votre résidence fiscale et ses conséquences?

Êtes-vous assujetti à la convention IR 35?

Quelles dépenses puis-je déduire pour baisser la rentabilité de ma société anglaise?

Votre entreprise au Royaume-Uni dispose t’elle vraiment de la matérialité au sens fiscal du terme?

Des questions spécifiques pour créer une entreprise en Angleterre? Prenez contact avec nos spécialistes à Londres.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill