Brexit sans accord avec l’Union européenne

Brexit sans accord avec Union européenne

Bruxelles et Londres

Brexit sans accord avec l’Union

Une sortie de l’U.E. bien difficile

Alors que le Royaume-Uni a voté, un Brexit sans accord avec l’Union européenne se profile à l’horizon. En effet, rejoindre la communauté européenne semble bien plus simple que d’en sortir. Or, Bruxelles tente de garder le contrôle sur Londres. Pas de chance avec Boris Johnson au pouvoir !

De nos jours, les communiqués se font sur Twitter.

En effet, Boris Johnson indique qu’il est hors de question de retourner à la table des négociations, si l’UE n’accepte pas d’annuler le backstop en Irlande du Nord.

Pour information, le dit accord fût rejeté à trois reprises par les députés britanniques. Donc, un Brexit sans accord avec l’Union européenne se trouve à portée de mains.

Boris Johnson et le Brexit sans accord

Avec l’intransigeance de Bruxelles, Boris Johnson a donc mis le Royaume-Uni sur le pied de guerre dans la préparation d’un No Deal.

Dans un même temps, la Grande Bretagne négocie, avec les USA, un accord de libre échange dans tous les secteurs d’activités.

La finance de l’Union européenne

Or, personne n’indique que les bourses du continent sont hébergées à Londres depuis 2010. De plus, le Royaume-Uni détient la dette souveraine des pays-membres.

En clair, le Royaume-Uni et les USA détiennent la dette de la France, de l’Allemagne et d’autres pays de l’Union.

De plus, la place financière de Londres s’avère le plus gros marché mondial des devises. Pour faire simple, changer des euros en dollars américains ou autres passent par la City.

Guerre froide UK et UE

Un sommet des dirigeants des pays membres aura lieu mi-octobre 2019. Pas sût que Boris Johnson s’y rende sans changement de Bruxelles.

Donc, on entre dans une période de guerre froide entre les deux parties. À dire vrai, ceci ne changera guère !

Brexit sans accord avec l'Union européenne

Boris Johnson

Risques d’un Brexit sans accord avec l’Union européenne

À dire vrai, l’accord négocié avec Theresa May fait, du Royaume-Uni, une colonie de l’Union européenne.

Or, l’objectif de Bruxelles consiste à garder le contrôle de la City de Londres et de la compétitivité de la Grande Bretagne.

De fait, le Parlement britannique a rejeté cet accord à trois reprises. Bruxelles ne veut pas le modifier, donc le Hard Brexit se profile dans quelques semaines.

Ce que désire Boris Johnson

Tout ce que demande le Premier ministre britannique est la signature d’un accord de libre échange entre l’Union européenne et le Royaume-Uni.

Sans changement de position de Bruxelles, on se dirige tout droit vers un Brexit dur dès le 31 octobre 2019.

Depuis 2016, les négociations du Brexit ont montré des incertitudes pour les entreprises des deux côtés de la Manche.

Sauf changement de dernière minute, la sortie de l’Union européenne sera effective à compter du 31 octobre 2019.

Que se passera t’il avec un Brexit sans accord avec l’Union ?

À cette date, les éléments suivants s’appliqueront du jour au lendemain :

  • Le Royaume-Uni sortira de de l’Union Européenne
  • La libre circulation des personnes et des marchandises cessera
  • Les 4m. de migrants de l’UE auront le droit de rester, à condition d’arriver avant le 31/10
  • Les personnes à destination de Londres devront obtenir un visa d’immigration
  • La Grande Bretagne aura la possibilité de signer des accords commerciaux avec des pays-tiers
  • Un accord de libre-échange entre Londres et Bruxelles serait peut-être négocié

En conséquence, le cours de la Livre Sterling va baisser et booster les exportations, les investissements étrangers en Grande Bretagne et le tourisme parmi d’autres.

 

 

Union Douanière et Marché Unique

Le problème de l’Irlande du Nord

Alors que Londres quittera le Marché Unique, l’Union douanière et toutes les institutions de Bruxelles,

A la suite des épisodes sanglants en Irlande, le Royaume-Uni signa « les accords de paix du vendredi saint » en 1998.

En effet, la République d’Irlande et l’Irlande du Nord n’ont aucune frontière depuis 1925. Les 2 parties ne veulent pas instaurer une frontière physique.

Cependant, le contrôle des marchandises en partance pour l’Irlande se fera par le biais des nouvelles technologies.

De plus, le Gouvernement britannique utilisera les nouvelles technologies pour les contrôles douaniers.

Donc, les inspections se feront loin de la frontière.

Cour européenne de Justice

Durant cette période, la Grande Bretagne refuse d’adhérer à la Cour Européenne de Justice. Après de nombreuses discussions, Londres quittera bien cette juridiction.

Avec un Brexit sans accord avec l’Union européenne, aucune période de transition s’appliquera. Les lois de l’UE sont retranscrites en droit britannique.

De toute évidence et après 2020, les prochains Gouvernements britanniques pourront les amender avec l’accord

Souveraineté légale, économique et fiscale au programme !

Brexit sans accord avec l’Union européenne

Une erreur ?

En écoutant  les médias français, le Royaume-Uni a commis une faute irréparable avec le vote en faveur de sa sortie de l’Union Européenne.

Selon les politiques, la Grande Bretagne va s’en mordre les doigts. Or, le NHS dispose de très bons docteurs et chirurgiens.

La qualité est supérieure à la France en 2020.

Quid des entrepreneurs et du Brexit ?

Cependant, les entrepreneurs et fondateurs de start-ups ne font pas dans le détail. Londres est le pont entre les USA et l’Union Européenne.

Pour eux, Londres reste l’endroit idéal pour bénéficier d’un environnement favorable et trouver du financement.

Malgré le Brexit, la croissance au Royaume-Uni

Londres, Eldorado des entreprises !

Élu meilleur pays au monde pour les entreprises en 2018 et encore en 2019, le magazine Forbes met le Royaume-Uni sur la première marche du podium mondial.

Pour sa part, la France ne prend que la 21ème à cause de sa lourdeur et complexité administrative et de sa fiscalité agressive.

Donc, ce classement renforce l’optimisme des britanniques et dirigeants d’entreprises à Londres, pas à Paris.

Même que l’activité économique des TPE et PME du Royaume est au plus haut depuis 2 ans – selon l’agence Reuters.

SOS Entrepreneurs français

Brexit sans accord avec l’Union européenne

En vue du Hard Brexit au 31 octobre 2019, il faudra demander et obtenir des visas après cette date. De fait, nous connaissons un afflux de jeunes entrepreneurs depuis 2 mois.

Or, ces derniers désirent ouvrir une société Limited, s’implanter au Royaume-Uni ou même s’expatrier à Londres pour devenir résident fiscal britannique.

À chaque occasion, Bruno Le Maire stipule que la France est, désormais, le nouvel paradis des entreprises.

Cependant, les faits prouvent le contraire.

Le futur est-il vraiment à Paris ou à Londres ?

La question se pose en 2020, comme elle se posait en 1988….

Un expert à Londres +44 2081 44 45 46

Des questions sur le Brexit sans accord avec l’Union européenne ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 15 heures ou via WhatsApp ou Signal sur le mobile au +44 7903 813 717.

Adepte des réseaux sociaux ? Suivez Business Booster 247 sur Facebook, YouTube et Twitter.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill