Croissance zone euro 2019 : T1 et T2

Croissance zone euro 2019

Croissance zone Euro 2019

Quid du PIB au T1 et T2 ?

Un ralentissement soudain et prévisible !

Depuis quelques temps, l’incertitude internationale plombe la croissance zone euro 2019. En plus, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne vient ajouter des doutes. La Grande Bretagne reste le plus gros marché des pays comme l’Allemagne et la France – par exemple. À quoi s’attendre dans les mois à venir ?

Or, la croissance au sein de le zone euro a marqué un ralentissement lors du premier et deuxième trimestre. En effet, elle passe en effet de 0,4% à seulement 0,2% pour le second trimestre 2019.

Le Vieux Continent en perte de vitesse

Or, la récente étude d’Eurostat confirme le ralentissement économique pour l’ensemble des pays membres de la zone euro.

Divisant par deux la performance déjà faible du premier trimestre, ces résultats posent des questions sur les raisons de cette tendance économique.

Quels sont les résultats dans le détail ?

Croissance zone euro 2019

Croissance zone euro 2019

Zoom sur l’Union européenne (hors Royaume-Uni)

Au premier plan, la France enregistre une croissance limitée à seulement 0,2%. De son côté, l’Espagne chute de 0,5% par rapport au premier trimestre.

Avec un taux de croissance à 0,7% au premier trimestre, une telle chute démontre que les pays les plus résistants montrent des signes de faiblesse.

Italie

Pour sa part, l’Italie n’échappe pas à ce phénomène puisque sa croissance est nulle pour ce deuxième trimestre.

Or, la stagnation est plus qu’évidente. Par conséquence, il est compliqué d’envisager un rebond dans les prochains temps.

En effet, étant donné que l’économie italienne reste intimement liée aux échanges extérieurs, les bouleversements internationaux ont plus rapidement un impact sur ce pays.

Allemagne

Par ailleurs, les résultats pour l’Allemagne ne seront connus que mi-août. Cependant, les prévisions tendent plus vers le 0,1%, ce qui est bien loin des attentes à 0,4%.

De plus, le secteur automobile en Allemagne connait des difficultés majeures à cause du Royaume-Uni dans un premier temps et des nouvelles tendances sur ce secteur dans un second temps.

Tous ces éléments plombent la croissance économique allemande. Le différend entre le Royaume-Uni et l’Union européenne ne donne pas de signes favorables sur la croissance.

À dire vrai, le Brexit et la guerre commerciale USA/Chine viennent plomber l’économie allemande de plein fouet.

Croissance zone euro 2019

Croissance zone euro 2019

Les retombées de l’incertitude mondiale

En fait, la situation de l’Union européenne n’est que le reflet des zones de doutes au niveau mondial entre les géants mondiaux.

Par exemple, l’annonce des sanctions américaines à l’égard de l’automobile européenne ralentit de façon importante la croissance des principaux concernés.

Union européenne, Royaume-Uni, USA et Chine

En effet, les tensions entre Pékin et Washington créent une menace importante sur le marché des changes et appellent à la prudence au niveau mondial.

De plus, la perspective d’un Brexit dur avec Boris Johnson au gouvernement pèse également sur la croissance zone euro 2019 et de l’Union européenne en général.

En attente de cette décision qui devrait intervenir prochainement, les entreprises remettent leurs décisions d’investissements à la fin de l’année.

Croissance zone Euro 2019

Or, les exportations de produits européens vers le Royaume-Uni sont à la hausse en vue de préparer le Brexit au 31/10/ 2019.

Toutefois, l’Union européenne va devoir trouver les moyens de relancer sa croissance. En effet,  la plupart des pays sont spécialisée dans les produits « anciens » (automobile et les biens d’équipement).

Asie

De son côté, l’Asie rattrape son retard dans le domaine et devient un concurrent sérieux sur ce marché avec des coûts de fabrication imbattables.

Quid de l’après Brexit de la croissance zone euro 2019 et 2020 ?

Par conséquent, la zone euro va devoir trouver de nouvelles voies pour garantir une croissance solide à long terme et aussi se remettre en question.

En effet, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne va provoquer des secousses économiques pour toutes les parties.

De plus, on s’oriente vers une guerre froide entre Londres et Bruxelles à cause du backstop irlandais… un filet de sécurité bien peu démocratique et surtout inutile !

Royaume-Uni, France…

Pour le moment, la croissance attendue en 2019 pour la Grande Bretagne s’avère à 1.3% à cause du Brexit. Quant au chômage, il est à 3.8%.

Dans l’hexagone, le taux de croissance prévu pour cette année 2019 est de 1.3%. On se pose vraiment la question du pourquoi et du comment.

On va laisser de côté le chômage en France, car vous connaissez l’histoire…

Un expert à Londres +44 2081 44 45 46

Questions ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 15 heures ou via WhatsApp ou Signal sur le mobile au +44 7903 813 717.

Adepte des réseaux sociaux ? Suivez Business Booster 247 sur Facebook, YouTube ou Twitter.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

 

 

Pages connexes sur l’Union européenne et le Brexit

Comment monter sa boite à Londres ?

Comment ouvrir un compte bancaire à Londres ?

Un cadre législatif bien attrayant pour toute entreprise

Un expert-comptable francophone à Londres

La fiscalité des entreprises au UK

Besoin d’un numéro de TVA intra-communautaire ? No problem !

Le directeur-adjoint local en Angleterre : rôle et fonctions

Comparatif fiscal UK – France

Tout sur le coworking à Londres

La procédure pour monter sa boite

Londres, paradis fiscal !