Restrictions Covid-19 au Royaume-Uni : Du neuf !

Restrictions Covid-19 au Royaume-Uni

Restrictions Covid-19 au Royaume-Uni

Nouvelles annonces à Londres

De quoi s’agit-il exactement ?

Au pays de la libre entreprise, les restrictions Covid-19 au Royaume-Uni entrent à nouveau en action pour une durée de 6 mois.

En effet, Boris Johnson a annoncé une série de mesures pour équilibrer la protection de la population et soutenir l’économie.

De plus, Rishi Sunak (Ministre des finances) met en place des politiques économiques pour booster la croissance retrouvée depuis 3 mois. Depuis Londres, faisons une analyse de ces nouvelles annonces !

 

Une seconde vague Coronavirus s’annonce

Boris Johnson réagit

Pour certains, le Premier ministre britannique Boris Johnson avait été accusé, au début de la crise épidémique, de dédramatiser la situation.

Pour d’autres, il fait de son mieux et applique un juste équilibre entre la protection sanitaire et l’économie de la Grande Bretagne.

En effet, l’annonce du confinement en mars avait été jugée trop tardive pour le Parti Socialiste – l’opposition au gouvernement conservateur.

Pourtant, c’est devant le Parlement que B. Johnson a annoncé ce mardi 22 septembre, la mise en place de nouvelles restrictions pour lutter contre le Covid-19.

Effectivement, la situation s’est aggravée ces derniers jours et suit la tendance de la France et de nombreux pays dans le monde.

Le Royaume-Uni a « atteint un tournant dangereux » d’après le Premier ministre.

Une politisation du Coronavirus

À notre grand regret, l’opposition socialiste exploite la crise sanitaire à fond. Pour notre rédaction, il s’agit d’un débat totalement apolitique.

En effet, tous les leaders occidentaux font au mieux pour lutter contre ce virus dont on connaît si peu. Aussi bien le Président Macron, que Boris Johnson, naviguent à vue.

Pouvons-nous les blâmer ? La réponse est non.

Restrictions Covid-19 au Royaume-Uni : Du neuf !

Nouvelles annonces Coronavirus à Londres

La situation actuelle en Grande-Bretagne

Cette fois, le Premier Ministre britannique a pris des mesures par anticipation. Même que les décisions prises font l’objet d’une vive opposition par certains députés.

En effet, certains libertariens du Parti conservateur veulent s’opposer à certaines mesures estimant qu’elles portent atteintes à la liberté de chacun.

Comme le déclare Boris Johnson : « Les restrictions font partie des solutions pour lutter efficacement contre ce virus invisible. »

Pourquoi ces mesures ?

Le pays traverserait une forte vague, qui serait la seconde depuis le début de la pandémie. Cela explique la mise en œuvre de nouvelles restrictions par le Premier ministre.

Ce dernier a d’ailleurs fait comprendre au Parlement qu’en cas nécessaire, il imposerait des mesures « plus drastiques ».

L’avis des experts

D’après les deux scientifiques du Gouvernement britannique, si rien n’est fait jusqu’à 50.000 cas quotidiens dans moins d’un mois pourront être comptés.

De plus, certains évoquent même qu’un reconfinement  total serait la seule solution pour ralentir voir arrêter la pandémie.

Même si Boris Johnson est désormais plus attentif aux avis des professionnels, il a choisit de sauver des vies sans pour autant aggraver la situation économique du pays.

Donc, il opte pour des mesures équilibrées et révisables sans préavis selon l’évolution de la situation.

Brexit actualité 2020 et 2021

Restrictions Covid-19 au Royaume-Uni

Quels sont les nouvelles mesures mises en place ?

Premièrement, le télétravail sera privilégié dès que c’est possible. Ensuite, le port du masque sera désormais obligatoire dans les lieux clos.

En effet, ce dernier était recommandé et obligatoire. Il s’agit des endroits publics à l’évidence : magasins, administrations…

Un mariage pourra contenir maximum 15 invités et les obsèques seront limités à 30 personnes. Il sera interdit de pratiquer un sport en salle à plus de 10 personnes.

Or, un plan était prévu pour le 1er octobre devait permettre l’organisation d’événements (conférences, salons etc…), mais ce dernier est repoussé jusqu’à nouvel ordre.

Les bars, les pubs et les restaurants devront maintenant fermer à 22h.

Amendes

Si les nouvelles restrictions ne sont pas respectées, la personne risque une première amende de 220 €, puis une autre pouvant aller jusqu’à 11.000 € en cas de récidive.

Ces nouvelles règles risquent de durer six mois d’après le Premier ministre.

Les restrictions des autres nations du Royaume Uni

Pour information, les annonces faites par Boris Johnson concernent uniquement l’Angleterre. Les autres nations appliquent des restrictions plus dures.

À ce titre, le Pays de Galles, l’Irlande du Nord et l’Écosse possèdent une autorité indépendante dans le domaine de la santé et de l’éducation.

Pour sa part, le Vice ministre gallois explique que les nouvelles règles mises en vigueur par Boris Johnson, sont déjà en application sur son territoire.

D’autre part, l’Irlande du Nord et l’Écosse vont jusqu’à interdire la réunion de vos proches à l’intérieur de votre domicile.

Créer sa société à Londres

Pendant ce temps, la création de société Limited continue sans contact direct avec l’Admistration. En effet, elle se fait en ligne sans risque de virus.

De plus, le coût pour entreprendre à Londres reste totalement abordable. Même que la fiscalité sur les dividendes au Royaume-Uni attitre les entrepreneurs français.

Ces derniers s’expatrient en masse.

S’expatrier ou pas ?

Répondre à cette question est loin d’être simple à 20, 30, 40 ans et au-delà.

Un expert à Londres +44 2081 44 45 46

Des questions sur les restrictions Covid-19 au Royaume-Uni ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 16 heures ou via WhatsApp sur le mobile au +44 7903 813 717.

Sans attendre, abonnez-vous à la newsletter mensuelle et suivez Business Booster 247 sur Facebook, YouTube et Instagram.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

 

 

 

Pages connexes pour créer son entreprise à Londres

Comment monter sa boite à Londres ?

Comment ouvrir un compte bancaire à Londres ?

Un cadre législatif bien attrayant pour toute entreprise

Un expert-comptable francophone à Londres

La fiscalité des entreprises au UK

Besoin d’un numéro de TVA intra-communautaire ? No problem !

Le directeur-adjoint local en Angleterre : rôle et fonctions

Comparatif fiscal UK – France

Tout sur le coworking à Londres

La procédure pour monter sa boite

Changements post Brexit

septembre 24, 2020

Étiquettes : , ,