S’expatrier à Londres après le Brexit pour monter sa boite !

S'expatrier à Londres après le Brexit

S’expatrier à Londres après le Brexit

Simplification, dérégulation et écosystème

Comment et pourquoi les entrepreneurs s’installent à Londres

Cette page explique comment & pourquoi s’expatrier à Londres après le Brexit ou même avant. Dédiée aux entrepreneurs, on vous détaille la place de la City de Londres dans le monde.

Ainsi, vous aurez une idée de l’influence et du prestige de la capitale britannique. Donc, nous tentons de vous faire comprendre que l’Angleterre est d’abord un paradis pour entrepreneurs dans le numérique et les services.

 

Sommaire

 

S'expatrier à Londres après le Brexit pour monter sa boite !

Pourquoi s’expatrier à Londres après le Brexit?

Donc, voici la fameuse liste 2019 – 2020 avec tous les liens vers les sites sources en langue anglaise.

Ainsi, vous comprendrez mieux l’importance stratégique de Londres dans le monde des affaires et du commerce.

De plus, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne se sera que positive. Il n’y a que les médias français et le Président pour penser l’inverse.

Londres, meilleur écosystème entrepreneurial au monde pour créer une entreprise et la développer

Le business, numérique et la finance

Classement des meilleurs pays pour les entreprises : Forbes / WEF

Top des centres financiers au monde – édition 2020

Les meilleurs centres financiers du développement durable dans le monde en 2020

Liste mondial des centres financiers intelligents (monde) : Trading Haute Fréquence

Londres, capitale mondiale de la FinTech : Banques mobiles et néobanques

LE hub mondial de la FinTech et de l’intelligence artificielle, c’est à ici !

Best Tech Cities : Classement mondial des villes technologiques (2019-2020)

CrunchBase des Start-up Cities 2019 :

Doing Business 2020 : Classement mondial

Economic Freedom 2020 : Classement mondial

Capitale mondiale des affaires : Souplesse et opportunités Brexit

Universités : Londres, The Place To Be !

Record mondial pour le nombre d’étudiants étrangers dans l’enseignement supérieur

Londres, ville universitaire numéro une au monde

Londres confirme sa place de leader européen pour l’enseignement à distance (EdTech)

Après la consultation des liens ci-dessus, vous aurez la vraie vision de Londres et de son potentiel énorme avec le Brexit.

 

 

S’installer au Royaume-Uni après le Brexit

Au-delà de la fiscalité au Royaume-Uni

De fait, les raisons sont multiples pour les entrepreneurs, étudiants ou talents pour vivre à Londres – capitale des opportunités en Europe.

Remettez-vous en question quelque soit votre âge et votre situation personnelle et professionnelle ! Sans comparaison avec la France, l’herbe est plus verte à Londres.

Environnement législatif

En complément d’un écosystème d’excellente qualité, le Brexit permet de jouer la carte de l’attractivité, du dynamisme économique et de la dérégulation afin de simplifier la vie des entrepreneurs.

Dans un environnement mondial compétitif, Londres est la destination favorite des entrepreneurs à deux heures de Paris.

Fiscalité des entreprises

SOCIÉTÉ LIMITED

Après l’immatriculation de votre entreprise en Angleterre, l’impôt société ne sera payable que 18 mois plus tard. Idéal pour votre trésorerie !

L’impôt société est à 19% sur les bénéfices pour les sociétés Limited. Selon les promesses électorales de Boris Johnson, l’impôt société doit descendre à 15% d’ici à 2022.

Au pays de la libre entreprise et de la dérégulation, l’Urssaf ou le R.S.I. n’existent pas – les appels de charges non plus.

Pas besoin d’une société offshore !

SOCIÉTÉ L.L.P.

Il n’y a aucun impôt société pour les sociétés L.L.P.

Toutefois, elle reste réservée à la vente de prestations de services EXCLUSIVEMENT :

  • Actifs immatériels
  • Conseil,
  • Coaching,
  • Consultation en ligne,
  • Ventes de contenus par internet,
  • Avocats,
  • Experts-comptables…

Fiscalité sur les salaires (si vous avez des employés)

Les cotisations salariales sont de 20% au total, dont 13,8% pour la part employeur. De nombreux petits salaires bénéficient de niches fiscales en faveur de l’employeur.

Pour autant, le système de santé en Angleterre vaut largement celui de la France – même mieux. La transformation digitale est terminée depuis les année 2000 et 2005.

Les années 80 sont lointaines.

Fiscalité des entrepreneurs

Pour bénéficier de la fiscalité sur les dividendes au Royaume-Uni, il faut s’expatrier à Londres et opter pour la résidence fiscale britannique.

La société Limited est souple pour déduire de nombreux frais comme loyer, véhicule, voyages… De plus, la fiscalité des dividendes est très attractive.

En effet, elle donne accès à un système de santé 100% gratuit avec le PPC. Pas besoin de prendre une mutuelle privée !

VOS DIVIDENDES

En outre, on peut prendre les dividendes par anticipation. Par exemple, un revenu en dividendes de 60.000 Livres Sterling (70.000 Euros) sera taxé à 10%.

Selon le montant de vos revenus, vous paierez un impôt médian sur les dividendes entre 7% à 15%.  Nous contacter à ce sujet !

Le meilleur montage juridique

Pour ceux qui génèrent des montants conséquents, le meilleur montage juridique consiste à ouvrir une société Limited pour la vente de produits ou services.

Dans un même temps, on ouvre une société dite L.L.P. Cette dernière détiendra la propriété intellectuelle à savoir : marque, nom de domaine, site web, illustrations et brevets…

Un contrat de redevance de marque (ou contrat de licence de marque) sera conclu entre la société Limited et la société L.L.P sur ces points.

Ainsi, la société L.L.P. facturera à la société Limited des royalties. Donc, vous viendrez diminuer l’impôt société de votre Limited.

Une solution fiscale très pratiquée en Angleterre !

Obtenir de la résidence fiscale britannique

En devenant résidant fiscal britannique, vous bénéficiez des taux attractifs de la fiscalité des dividendes. Pour en profiter, il faut l’obtenir après l’emménagement à Londres.

Avant le Brexit, la procédure pour l’obtention de votre numéro de contribuable UK peut prendre jusqu’à 12 semaines du Coronavirus.

De plus, les entrepreneurs de l’Union européenne se précipitent à Londres avant la mise en place des visas dès le 1er janvier 2021.

Au-delà de cette date, il faudra compter sur un budget supplémentaire de 2.000 € à 3.000 € pour demander et obtenir un visa au Royaume-Uni.

fiscalité au Royaume-Uni et en Angleterre

S’expatrier en Angleterre après le Brexit avec un visa

Demander un visa et partir à Londres après le Brexit

Certes, les négociations sont au point mort entre Londres et Bruxelles. Cependant, on connait déjà la nouvelle politique d’immigration pour s’installer en Angleterre.

Basée sur l’immigration des USA et de l’Australie, il faudra obtenir un total de 70 points pour obtenir un visa au Royaume-Uni.

En dépit des apparences, le Royaume-Uni déroule le tapis rouge pour les entrepreneurs et talents internationaux.

Par conséquent, il faut disposer d’un dossier convaincant avec un projet innovant ou créateur de richesse.

Accompagnement pour obtenir un visa pour l’Angleterre

À ce titre, nous proposons un service d’accompagnement pour la création et gestion de votre dossier auprès des services de l’immigration au Royaume-Uni.

  • Choix du visa le plus adapté à votre situation
  • Préparation du dossier en collaboration avec vous
  • Démarches administratives et consulaires pour votre compte
  • Prise de rendez-vous pour votre entretien

À ce titre, nos horaires pour la demande de visa et l’accompagnement consulaire varient entre 2.000 € et 3.000 € par adulte.

Ce prix comprend les frais administratifs du Gouvernement de £1.200.

Pour cette prestation, nous sélections les dossiers afin de mettre toutes les chances de notre côté. À ce titre, nous vous proposons un entretien téléphonique gratuit.

Parler Anglais

À l’évidence, la maîtrise de la langue anglaise sera une obligation. Toutefois, ne vous inquiétez les fautes d’anglais sont acceptées !

En vérité, les français ont une excellente réputation en Angleterre. Cela reste un atout stratégique avec votre personnalité et votre projet.

 

 

S’expatrier en Angleterre et s’installer à Londres avant le Brexit

En effet, s’expatrier à Londres après le Brexit sera plus cher. Dans la mesure du possible, nous vous encourageons à franchir le pas avant la fin de l’année.

À cause de la crise sanitaire, l’obtention de la résidence fiscale prend 10 à 13 semaines. Toutefois, c’est la date de votre bail qui fera office de référence.

Divergences entre Londres et Bruxelles

Suite au Brexit, le Royaume-Uni et l’Union européenne doivent renégocier l’ensemble des accords qu’ils ont en commun.

Au fil des débats et des discussions, ils ont malheureusement constaté que leurs avis divergent sur de nombreux points importants.

Ces mésententes diminuent les chances d’un possible accord, ce qui mènerait à un no deal entre les deux parties.

Des négociations interminables

Le Royaume-Uni et l’Union européenne campent sur leurs positions, ce qui fait fortement ralentir les négociations.

Afin de faire avancer le dialogue, Londres et Bruxelles intensifient les discussions jusqu’à la date butoir.

Ainsi, ils espèrent que cette initiative évitera un Brexit sans accord. Une telle solution risque d’engendrer des difficultés pour les entreprises importatrices et exportatrices.

Cependant, l’Allemagne d’Angela Merkel avertit que la mise en place d’un Brexit sans accord reste une option envisageable.

Pour sa part, le Premier ministre britannique Boris Johnson exige le respect entier de la souveraineté britannique.

En effet, c’est une obligation pour créer le Singapour sur Tamise tant attendu par les milieux de la finance et du business.

À ce titre, des ports offshore en zone franche sont en cours de construction. Il y en aura 22 au total, le tout avec un concentré de nouvelles technologies.

Les communiqués des deux camps

Le communiqué du négociateur britannique David Frost et celui du négociateur européen Michel Barnier ont été diffusé en même temps.

LE NÉGOCIATEUR DAVID FROST

D. Frost affirme que des « différences significatives » divisent les deux parties.
Il mentionne tout de même que les négociations faites lors des premières semaines de discussions, ont été « utiles ».

« Elles ont aussi mis en relief les différences significatives qui persistent entre nous sur un certain nombre de questions importantes » poursuit-il.

LE NÉGOCIATEUR MICHEL BARNIER

M. Barnier déclare qu’après quatre jours de discussions, de sérieuses divergences demeurent » entre Londres et Bruxelles.

Il garde cependant espoir en notifiant dans son communiqué que l’UE « continue à croire qu’un accord est possible et dans l’intérêt de tous ».

s'expatrier à Londres avant ou après le Brexit ?

Des questions pour s’expatrier à Londres avant ou après le Brexit ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 15 heures ou via WhatsApp sur le mobile au +44 7903 813 717.

Sans attendre, abonnez-vous à la newsletter mensuelle et suivez Business Booster 247 sur Facebook, YouTube et Instagram.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

 

 

 

Pages connexes pour s’expatrier à Londres après le Brexit

Tout démarre avec la création de votre société à Londres !

L’environnement n°1 au monde pour les entreprises (Forbes 2019)

Zoom pour s’expatrier à Londres

Notre guide expatriation

Vivre à Londres

Comment se loger à Londres ? 

Obtenir son NI Number ?

Comment va se passer une expatriation à Londres après le Brexit ? 

La politique d’immigration après le Brexit change pour les citoyens de l’Union européenne