Société offshore New Mexico ? N’importe quoi !

Société offshore New Mexico : NON

Société offshore New Mexico

Dropshipping et paradis fiscaux

Créer son entreprise aux USA, c’est du n’importe quoi !

Cette page explique pourquoi créer une société offshore New Mexico dans le dropshipping et e-commerce, c’est du n’importe quoi. De gros soucis avec le fisc pour demain ! En effet, donner la vérité aux entrepreneurs est notre métier.

Avec 3 contrôles fiscaux en France, 11 ans de batailles juridiques et 1.4 million d’euros d’amendes et majorations, nous en parlons en connaissance de cause. Voici LA vérité pour vous décider !

 

Le raisonnement du fisc pour les entreprises offshore

En introduction, vous devez comprendre qu’une société à l’étranger dispose une matérialité fiscale, qui viendra régir « la citoyenneté de la dite entreprise ».

Dropshipping, commerce électronique, conseil ou coiffeur, la règle suivante s’applique vraiment à tous les métiers.

Matérialité fiscale

La résidence fiscale d’une personne se défit par plusieurs critères, comme le lieu de résidence, le lieu de travail, les enjeux économiques et les aspects familiaux.

Pour faire simple, vous vivez en France en célibataire ou avec une famille et des enfants. Le hasard de la vie fait que c’est le lieu, depuis lequel vous travaillez et créer de la richesse.

Par conséquent, votre matérialité fiscale se trouve en France. Ceci fait de vous un résident fiscal français assujetti aux impôts en vigueur.

C’est non-négociable !

Votre société offshore New Mexico

Il en sera de même pour votre entreprise immatriculée au Nouveau Mexique, ou n’importe où dans le monde !

En effet, les autorités fiscales de votre pays de résidence se feront plaisir pour requalifier votre entreprise comme une entité française.

C’est imparable sur le plan légal et fiscal, même si votre société est immatriculée là-bas avec une banque locale et un comptable sur place.

À défaut de vivre aux USA à 51% de votre temps et/ou d’avoir un vrai bureau avec des salariés réels (pas une domiciliation), à vous le redressement fiscal !

Donc, ce principe légal et fiscal s’applique à toutes les juridictions dans le monde (même Londres) et reste la pièce angulaire de la chasse à la fraude fiscale.

La rédaction est désolée de vous annoncer la mauvaise nouvelle, mais c’est notre métier pour vous éviter des redressements et des ennuis avec la justice.

La fiscalité des entreprises

Dans le dropshipping, on se pose tout naturellement les questions légales et fiscales. Bon nombre de clients se situent hors du pays, dans lequel se situent la société et son gérant.

Donc, l’imposition de la société et la fiscalité personnelle du dirigeant de l’entreprise seront au cœur des aspects légaux.

Trop d’entrepreneurs s’imaginent que vivre en France avec une société à l’étranger permet d’échapper à la pression fiscale hexagonale.

Donc, la réponse est négative. De plus, les contrôles entrainent des redressements fiscaux toujours  au-delà de l’imagination.

Société offshore New Mexico ? N'importe quoi !

Bien démarrer dans le dropshipping !

Vous avez décidé de vous lancer dans le e-commerce, c’est une bonne décision. En effet, il y a beaucoup de success stories dans le dropshipping.

Donc, il ne faut pas oublier que votre droiture et déontologie feront votre réputation dans ce petit monde en plein développement.

Le e-commerce est en ébullition et certains y font fortune.

Évitez de créer une société offshore New Mexico !

Nous pouvons comprendre que la France n’offre qu’une fiscalité forte et une lourdeur administrative sans comparaison.

Toutefois, la loi reste la loi. Donc, la matérialité fiscale de votre entreprise aura toujours le dernier mot en cas de contrôle.

Par conséquent, les seules options sont soit de vous expatrier ou d’ouvrir un vrai bureau hors de France avec du personnel.

Dans un marché du dropshipping ultra-concurrentiel, Londres est en excellente position au niveau mondial.

À dire vrai, c’est la troisième ville mondiale pour le digital, derrière San Francisco et New-York.

Quels sont les avantages de créer une entreprise à Londres ?

En devenant résident fiscal en Angleterre, vous bénéficiez d’un impôt sur les dividendes de 7% à 15% en moyenne.

Avec une seule déclaration annuelle, le Royaume-Uni propose un taux d’impôt société sur les bénéfices de 19%. Ce dernier baissera en 2021.

Pour la TVA, celle-ci n’est pas obligatoire avec une société Limited au Royaume-Uni. De plus, les appels de charges n’existent pas en Angleterre. Pas d’Urssaf ou de RSI !

À la création de votre entreprise en Angleterre, le premier paiement se fera 18 mois plus tard. Cela sera votre premier impôt société.

Idéal pour la trésorerie dans le dropshipping !

Inutile de créer une société offshore New Mexico !

Toutefois, vous devrez décider pour ou contre une expatriation avant le 9 ème mois pour éviter les soucis avec votre administration fiscale.

D’un autre côté, l’ouverture d’un vrai bureau avec une personne à temps-plein fera aussi l’affaire pour donner de la matérialité fiscale à votre société au Royaume-Uni.

Il y a plein de jeunes français à Londres, qui rêvent de trouver un job en Angleterre dans les nouvelles technologies.

Londres n’est pas la capitale du numérique en Europe pour rien.

 

Société offshore New Mexico, Angleterre et légalité

De nombreux acteurs du e-commerce se posent la question de la légalité du dropshipping. De plus, il a le vent en poupe sur les plateformes et les réseaux sociaux.

Certes, la question épineuse de la légalité du dropshipping peut se poser selon les produits vendus. Mais, il faut respecter les obligations juridiques des e-commerçants.

Si vous désirez rester vivre en France et vous lancer le dropshipping, voici la solution légale et fiable pour démarrer.

Ceci va des conditions générales de ventes sur le web aux enjeux légaux et fiscaux de votre entreprise. Ainsi, c’est votre responsabilité.

Le mode opératoire du dropshipping

Donc, le dropshipping est une variante du commerce électronique. En effet, cette forme de vente à distance est possible dans 3 cas distincts.

1/ Le commerçant vend en ligne – à savoir le web et les réseaux sociaux. Ainsi, il agit comme si il avait une boutique sauf qu’elle est virtuelle.

Ce dernier gère ses stocks, procède au paiement et s’occupe de la livraison.

2/ La plateforme dite Marketplace est un site avec une grande visibilité et un flux important d’internautes. Il s’agit de plateformes comme Amazon ou Aliexpress.

Cette dernière assure le référencement des produits, mais elle se contente de mettre en relation le fournisseur avec le client.

3/ Le dropshipping est une forme hybride du e-commerce. Le marchand vend un produit, qu’il n’a pas en stock. Ce dernier délègue la logistique et l’expédition à son fournisseur.

À ce titre, il se pose les questions juridiques des droits et devoirs du dropshipper envers ses clients et son administration.

Tout comme le commerce de détail traditionnel, le dropshipping doit suivre les bonnes pratiques du monde des affaires pour rester en règle…

Respecter la loi, c’est penser matérialité fiscale, résidence fiscale et fuir les paradis fiscaux. Optez pour le paradis des entrepreneurs à la place !

Un expert à Londres +44 2081 44 45 46

Des questions pour lancer son entreprise dans le dropshipping ?

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 16 heures ou via WhatsApp sur le mobile au +44 7903 813 717.

Par ailleurs, vous pouvez aussi réserver un entretien téléphonique gratuit via la plateforme de réservation en ligne.

Sans attendre, abonnez-vous à la newsletter mensuelle et suivez Business Booster 247 sur Facebook, YouTube et Twitter.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

 

 

Articles connexes

Auto-entrepreneur en Angleterre : Le guide !

Le dropshipping en France

Optimisation fiscale du dropshipper

Société LLP vs Ltd ? Explications

Expatriation fiscale du dropshipper

Pourquoi se développer en Angleterre ?

Londres, un paradis fiscal ? Comparé à Paris, oui !

Nos formations dropshipping et e-commerce