Brexit : Impact et conséquences pour le business

Brexit : Impact et conséquences pour le business

Londres

Brexit : Impact et conséquences pour le business

Impact économique face à la sortie du Royaume-Uni

Au coeur de l’Union européenne, le thème du « Brexit : Impact et conséquences pour le business » devient un impératif avec cette incertitude entre Londres et Bruxelles. Comment faire face aux défis de la sortie du UK de l’UE, si votre société importe ou exporte avec le Royaume-Uni ?

Depuis le 23 juin 2016, date du référendum concernant le Brexit, ce dernier n’a fait cesser parler de lui. Avec un résultat inattendu, les polémiques sont très nombreuses.

En Grande Bretagne, le camp du Remain (pro UE) s’affronte en permanence avec le camp du Leave (anti UE) dans les médias et sur les réseaux sociaux.

À dire vrai, la seule chose qui compte dans la vie britannique reste la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, comme à l’époque du rejet de la devise unique par les anglais.

Brexit : Impact et conséquences pour les entreprises

La politique

Or, le Royaume-Uni a toujours eu un pied dans l’Union européenne et un dehors. Il semble que sortir les deux pieds de l’Union pose des problèmes aux élites et à Bruxelles.

Depuis 3 longues années maintenant, un Parlement pro UE, élu sur des promesses de quitter l’Union européenne dans son intégralité, tente de réduire le Brexit à peau de chagrin.

En effet, les 650 députés britanniques souhaitent un Soft Brexit. À l’inverse, la majorité composée de 52% des bulletins exprimés désirent sortir de l’UE totalement – par extension le Hard Brexit.

La faute à Theresa May et aux groupes de pression

Or, Theresa May a lancé une campagne électorale en 2017 avec un slogan qui a fait mouche « un Brexit sans accord est préférable à un mauvais deal ».

Sans cesse en campagne comme au Parlement britannique, cette dernière a récité son slogan lors de centaines de discours.

Du coup, avec le recul, l’électorat est furieux. Tout est fait pour adoucir le Hard Brexit tant attendu – voire annuler le Brexit tout simplement.

Autant dire, que les esprits chauffent entre Remain et Leave avec la sortie du Royaume-Uni.

Brexit : Impact et conséquences pour le business

Sortie du Royaume-Uni de l’UE

L’économie britannique

Durant la campagne du référendum en 2016, le camp du Remain avait indiqué, qu’en cas de succès du Brexit, l’économie allait s’effondrer et engendrer une récession.

Même le Ministre des Finances de David Cameron prédisait la perte de 800.000 emplois, la montée du chômage et la récession dès fin 2016.

En 2019, le déficit britannique n’existe plus. Donc l’État n’emprunte plus du tout sur les marchés pour ses dépenses courantes.

D’un autre côté, la dette publique de la Grande Bretagne a baissé chaque année depuis 2016. Le taux de croissance sévère supérieur à la zone Euro et à la France.

De plus, la Perfide Albion connaît le plein emploi avec un chômage à 3.9%un plus bas depuis 1971.

La capitale Londres

En 2019, Londres reste la ville la plus visitée au monde devant New-York et Paris. Pour les investissements étrangers, Londres reste la première destination en Europe (et de loin).

Or, Londres confirme son leadership européen sur le secteur des nouvelles technologies. La capitale britannique reste donc la capitale du digital en Europe.

De plus, les investissements faits dans les start-ups à Londres sont largement supérieurs à ceux de Berlin et Paris mis ensemble.

Afin d’enfoncer le clou, la City reste la seconde place financière au monde selon le dernier classement de Mars 2019.

Quant à Paris, elle prend une modeste 27ème place. Autant pour Bruno Le Maire et Emmanuel Macron !

En dépit des menaces, les principales bourses européennes se situent en banlieue de Londres, au sein de salles blanches remplies de serveurs informatiques pour le trading.

Certes, la devise britannique a perdu 15% de sa valeur. Un point négatif pour les importateurs et un point positif pour les exportateurs britanniques !

À la veille du Sommet européen du 10 avril 2019

À ce titre, les prochains jours seront enfin décisifs concernant l’avenir des relations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.

En effet, Theresa May a demandé une seconde extension de l’Article 50 par manque d’accord au Parlement britannique et son incompétence totale depuis 3 années dans ce dossier.

À ce jour, nous avons 3 options sur la table :

  • Annulation du Brexit par Theresa May
  • Hard Brexit (une sortie sans accord)
  • Soft Brexit (départ ordonné à une date définie lors du Sommet).

Toujours est-il que la situation reste très incertaine et très tendue entre la population britannique et ses politiques.

Par ailleurs, le divorce entre les Britanniques et l’Union européenne agace des euro-fanatiques comme Macron, Verhofstadt ou Merkel.

En effet, si la Grande Bretagne reste au sein de l’UE, elle gênera le processus d’intégration voulu par certains leaders européens – à commencer par le Président français.

Brexit : Impact et conséquences pour le business

Départ du Royaume-Uni de l’Union européenne

Qu’en est-il de la France face à ce défi ?

Connaîtra-t-elle un impact économique ? En effet, des conséquences économiques viendront frapper  tous les pays de l’UE. 

Plus de 200.000 entreprises françaises font du négoce avec le Royaume-Uni à ce jour. Ces dernières devront donc se préparer aux nouveaux défis.

Donc, les victimes principales seront l’Irlande, l’Allemagne, la France et les pays du sud de l’Europe avec le tourisme.

De toute évidence, le Royaume-Uni sera aussi touché. Cependant, la Grande Bretagne est le plus gros client de l’Union européenne.

Dans ce cas, « l’acheteur britannique » peut se retrouver vers ses partenaires historiques à savoir les USA, le Canada, l’Inde, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Asie.

Par ailleurs, les pays membres du Commonwealth regroupent 2,7 milliards d’habitants.

En toute honnêteté, la sortie d’un pays de l’Union européenne reste une première mondiale. Donc, soyons très prudents !

Une première en Europe

Les prévisions sur le papier et la réalité peuvent s’avérer différentes.

Ainsi et finalement, peu importe que la rupture soit sans ou avec accord, la France aura des conséquences dans tous les cas.

Selon les analystes, l’impact économique touchera certains secteurs français particulièrement : gastronomie, vins et spiritueux, luxe, nucléaire et énergie.

Cependant, c’est considéré comme une potentialité, et non une certitude.

Beaucoup d’incertitude et d’enjeux

En date du 13 mars dernier, le Royaume-Uni a annoncé une forte baisse des droits de douane, pour faire du Royaume-Uni, la zone de libre-échange la plus compétitive au monde.

Malgré tout, la Grande Bretagne avait surmonté le choc économique du rejet de l’Euro pour embrasser une croissante constante durant 10 années.

Préparez votre business plan en français, comme en anglais !  La sortie du Royaume-Uni à suivre de près…

Brexit : Impact et conséquences pour le business, des questions ?

En ce qui concerne notre rédaction, nous souhaitons un Hard Brexit, pour faire du Royaume-Uni le Singapour aux portes de l’Union européenne.

Depuis le rejet du référendum de 2005 en France, nous émettons de sérieux doutes sur les valeurs démocratiques de l’Union européenne. Encore, la preuve en 2019 !

Prenez contact avec un spécialiste à Londres au +44 2081 44 45 46 dès 14 heures ou via WhatsApp ou Signal sur le mobile au +44 7903 813 717.

Agissez comme s’il était impossible d’échouer. – Winston Churchill

Un expert via WhatsApp ou Signal sur le mobile au +44 7903 813 717

Suivez-nous sur Twitter et Facebook

avril 9, 2019

Étiquettes : , , , ,